Accueil Jeux-vidéo ADR1FT – Test PS4

ADR1FT – Test PS4

Posté dans Jeux-vidéo - PS4 Le 27 juillet 2016 par Anthony Cocain

ADR1FT_20160719202540

Vous avez peut-être vu le film Gravity qui voyait l’actrice Sandra Bullock perdue dans l’espace aux abords d’une station spatiale en miettes? C’est un peu (beaucoup) ce que propose de vivre Adr1ft (prononcez Adrift), un jeu 505 games à la première personne à la base pensé pour la réalité virtuelle via Oculus Rift. Mais le jeu vient de sortir sur consoles dont la PS4 et on peut donc jouer de manière « traditionnelle» avec un effet déjà spectaculaire…

Nous voilà dans la peau d’une astronaute au milieu de débris flottant dans l’espace… ceux de votre station spatiale. On est seul… où sont nos collègues? Sont-il encore vivants? Que s’est-il passé? C’est une enquête qui s’amorce alors mais tout en prenant soin de penser d’abord à sa survie. En effet, notre combinaison a un peu morflé et l’oxygène s’amenuise vite. Il faut alors se mouvoir dans l’espace à la recherche de cartouches d’oxygène. Par bonheur, on en trouve un peu partout. Mais il ne faut pas perdre de temps.

ADR1FT_20160723165319

Cette chasse à l’oxygène, c’est le fil rouge du jeu… un peu usant à la longue, mais ça permet de ne pas s’endormir tant les déplacements sont lents. Il faut alors se hâter avec lenteur sous peine d’y rester. Mais si c’est le cas, on a la chance de bénéficier de checkpoints toujours très proches.

En tous cas on peut dire que l’impression de flotter dans l’espace est bonne. On est donc lent, on a parfois du mal à s’orienter (souvent même) et le fait de choper par exemple ces satanées cartouches d’oxygène n’est pas toujours aisé…

On ne dira pas que l’ensemble est très réaliste car il demeure certainement des erreurs scientifiques (son dans l’espace, plantes vertes toujours vertes, bulles d’eau…) mais ce n’est pas le plus important. L’important c’est cette immersion dans un lieu spectaculaire qui offre à la fois une vue chaotique sur une station spatiale en perdition et une vue féérique sur la planète Terre.

ADR1FT_20160719205342

On déambule donc dans tout cela… une sorte de huit clos paradoxal dans l’immensité infinie. Notre ordinateur de bord fait ce qu’il peut pour nous guider afin de réparer certaines zones de la station mais aussi notre combinaison qui peut être améliorer au fur et à mesure (oxygène, propulsion, etc.) On passe donc d’un « morceau » de station à l’autre, évitant les débris, attrapant au passage les capsules d’oxygène à la recherche d’ordinateurs ou autres mécanismes à réactiver. Entre temps, on trouve des objets ou des messages des autres membres d’équipages ce qui nous en apprend davantage sur ce qui a pu se passer…

Mais tout cela manque de consistance. On aurait en effet aimer voir des puzzles à résoudre ou des phases d’action qui rythme l’ensemble. Au lieu de cela, on a environ 4h de lente agonie dans un environnement certes spectaculaire visuellement mais terriblement monotone. Bon, il y a une certaine logique dans tout cela (lenteur des mouvements, etc..) mais au niveau du gameplay ça méritait plus varié.

Il faut garder à l’esprit que Adr1ft est à la base une expérience de réalité virtuelle. Dans ces conditions, c’est certainement un jeu impressionnant à vivre et le concept y prend tout son sens. Sans casque, le jeu est pour le coup moins immersif et plus lassant. En tous cas, il faut saluer une chouette réalisation et malgré tout une originalité qui permet d’appréhender le jeu video d’une autre manière, c’est bien aussi de temps en temps. Et puis, vu les temps qui courent, c’est une bonne idée de prendre de la hauteur pour moins de 20 euros…

Posté le 27 juillet 2016 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - PS4 | Tags : ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.