Accueil Cinéma THOR RAGNAROK – Critique Ciné

THOR RAGNAROK – Critique Ciné

Posté dans Cinéma - Critiques Cinéma Le 19 octobre 2017 par Anthony Cocain

Après Thor : Le monde des ténèbres (2013), opus en demi-teinte avec un scénario bancale et des idées mal exploitées, Chris Hemsworth reprend sa cape et son marteau Mjöllnir pour un nouveau film intitulé Thor Ragnarok. C’est le moment pour Marvel de renouer les liens entre les spectateurs et notre héros au marteau…

Thor se retrouve sur une planète lointaine et hostile, sans son précieux marteau. Mais un danger menace. Héla, déesse de la mort, est sortie de sa prison et ne veut qu’une seule chose, détruire Asgard. Thor doit empêcher à tout prix le Ragnarok, autrement dit la fin du monde d’Asgard. Il va devoir compter sur un vieil ami… l’incroyable Hulk!

Comme le veut la tradition des Thor, on commence l’histoire en pleine aventure, en pleine mission plutôt. Thor est toujours le plus fort, comme d’habitude vous allez me dire,  mais quelque-chose a changé, il est plus malin. Thor a gagné en sagesse aussi. Moins tête brûlée et bête comme ses pieds… Plus réfléchis, comme l’est le scénario globalement. Ce dernier est mieux construit que celui de l’épisode précédent. Exit l’amourette à la gomme avec Nathalie Portman, bonjour le héros plus raisonné. Thor Ragnarok signe enfin la remise en question de Thor. Savoir qui il est… simplement un héros avec un marteau aux pouvoirs incroyables ou encore plus que cela. Thor va d’ailleurs le perdre très rapidement (son marteau) face à Héla (no spoil je vous assure…).

Héla, incarnée par Cate Blanchett, est la méchante de l’histoire. Elle veut s’emparer d’Asgard, en faire son royaume mais les Asgardiens vont tenter de se révolter. D’un autre côté, Thor est prisonnier sur une planète où Le Grand Maître (Jeff Goldblum) impose sa dictature et ses jeux de gladiateurs. Et c’est là que nous nous retrouvons sur la scène clé que l’on voit dans la bande annonce: Thor face à son adversaire qui se trouve être Hulk. Que fait Hulk aussi loin de la Terre?…

L’influence du film est clairement basée sur l’ambiance « Tron » et un humour décalé à la Gardiens de la Galaxie. On profite de running-gags entre Thor et Hulk, à savoir qui est le meilleur des deux par exemple. De même cette rivalité entre Loki et Thor, toujours bien présente qui est tournée ici en dérision. Le réalisateur, Taika Waititi, s’est largement inspiré des comics de Thor et notamment des dessins de Jack Kirby. A la fois colorés, pop et lumineux. Du visuels qui en mettent plein les yeux. Si vous avez aimé l’affiche, le reste du film est du même genre! Néons colorés appuyés de la musique que l’on pourrait entendre dans Tron. Un vrai régal!

Thor Ragnarok chamboule les films Marvel. Mieux écrit et mieux réalisé, il dispose aussi d’acteurs incarnant à merveille leurs rôles. Thor est moins bourrin et Héla est une parfaite méchante, bien diabolique comme il faut. Ce film assume bien le rôle de bon divertissement et on oublie l’erreur Thor 2… Thor Ragnarok sort mercredi (25 octobre) prochain dans les salles.

Posté le 19 octobre 2017 | Laisser un commentaire

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *