Accueil Loisirs Jeux de société HEROQUEST (2022) – Test épique!

HEROQUEST (2022) – Test épique!

Posté dans Jeux de société Le 29 décembre 2022 par Anthony Cocain

En 1989, Heroquest apportait aux familles le jeu de rôle sur un plateau. Alors que Donjons & Dragons était déjà la référence en matière de RPG mais pas forcément accessible à tous (l’investissement du maitre du jeu, la préparation, etc..) Herosquest proposait donc un esprit similaire mais avec un gameplay plus concret et plus efficace. Jeu de rôle sur plateau incontournable depuis, il revient avec une nouvelle version et s’accompagne au fur et à mesure de toutes ses extensions…

Heroquest reste un jeu de rôle et chaque partie (ou quête) implique qu’un joueur incarne le maitre du jeu, autrement dit, ici Zargon, redoutable sorcier qui va diriger les monstres contre les héros. Les autres joueurs incarnent donc un ou plusieurs héros : l’enchanteur, l’elfe, le barbare ou le nain. Chaque héros dispose de plus ou moins de points de vie, de dés d’attaques et de défense, etc.. il en va de même pour les différents monstres (gobelins, orcs, abominations, zombies, momies, chevaliers…).

Le maitre du jeu (Zargon) prend connaissance de la quête à jouer (il y en a 14 successives dans le carnet) et n’a pas besoin de beaucoup de préparation comme dans un jeu de rôle classique. Ici, il doit disposer le départ de la quête et au fur et à mesure des déplacements des héros, les élements qu’ils auront dans leur angle de vue (mobilier, portes, monstres…).

Chaque héros peut, à son tour, se déplacer et faire une action (ou l’inverse). Parmi ses actions il pourra par exemple attaquer un monstre, utiliser un sort (seuls l’enchanteur et l’elfe en ont au début) ou bien aussi par exemple demander à Zargon s’il y a un trésor dans la pièce ou bien encore un piège ou une porte secrète. C’est ainsi que les héros vont découvrir l’environnement qui s’offre à eux dans cette quête et pourront organiser leurs déplacements afin d’arriver à leur objectif (libérer un personnage, tuer un monstre, récupérer un trésor…). Pour réussir la quête et obtenir leur récompense les héros doivent arriver à l’objectif puis revenir sains et saufs à l’escalier du départ.

Il est important pour les héros de noter sur les fiches prévues leurs points de vie et les armes, sorts ou équipements qu’ils auront pu trouver sur leur chemin. A la quête suivante, ils garderont les équipements gagnés et repartiront avec leurs points de vies initiaux.

A son tour Zargon peut déplacer ses monstres visibles en fonction des points de déplacement de chacun. Contrairement aux héros il n’utilise pas de dés de déplacement. Au niveau des actions il pourra seulement attaquer avec chacun de ses monstres ou lancer des sorts (il en a 14 à sa disposition avec des choses sympas comme prendre le contrôle d’un héros ou bien mettre le feu dans la pièce ou son les héros, etc..).

Les combats se jouent avec des dés de combats. Ces derniers seront plus ou moins nombreux selon les personnages. Un crâne obtenu symbolise un point de dégât, un bouclier un point de défense qui annule ce point de dégât.

A première vue, par rapport au jeu de 1989, ce Heroquest 2022 n’a pas énormément évolué. Le plateau est quasi identique et les figurines un peu plus classes mais dans le même style plastique monochrome (il en est de même pour le mobilier). Par contre, le design des cartes est plus sympa. Pas d’innovation dans le système de jeu mais on reste sur un gameplay qui a fait ses preuves. C’est efficace et rapide à comprendre pour tous les types de joueurs. Un bon moyen de se mettre au jeu de rôle et se plonger dans l’univers fantasy.

Notez que des extensions 2022 sont déjà disponibles et permettent d’avoir de nouvelles quêtes avec de nouveaux monstres, héros et accessoires. Aussi vous pourrez créer vous même vos quêtes en disposant comme vous le souhaitez les monstres et autres éléments et en vous inventant une petite histoire qui va bien. Cela permet une bonne rejouabilité.

Sans grande innovation (en avait-il besoin?…) Heroquest revient cette avec un sympathique lifting pour permettre à tous de découvrir l’univers du jeu de rôle fantasy sur un plateau. C’est une mécanique simple et accessible à tous pour des parties plutôt addictives qu’on incarne un héros ou bien Zargon. Le système de base reste assez onéreux tout de même (120€ environ) mais on a la une boite riche en éléments et une finition de qualité.

Posté le 29 décembre 2022 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux de société | Tags : , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.