Accueil Jeux-vidéo TITANFALL – Test Xbox One

TITANFALL – Test Xbox One

Posté dans Jeux-vidéo - Xbox One Le 21 mars 2014 par Anthony Cocain

titanfall-xbox-one-2

titanfall-xbox-oneGros titre annonçé par EA et Respawn Entertainment depuis un bon moment, Titanfall est désormais disponible sur Xbox One et PC. Ces derniers mois, ce FPS « novateur » nous en a mis plein les yeux avec des videos explosives qui donnaient envie… qu’en est-il le pad en mains?…

Info importante, le studio Respawan Entertainment est composé d’anciens de Infinity Ward (Call of Duty). Du coup, on nous propose ici un FPS nerveux avec les bonnes bases niveau gameplay. Mais le petit plus (ou gros selon les avis) c’est une jouabilité sur deux niveaux. En effet, Titanfall nous permet d’incarner de simples soldats qui peuvent à certains moments appeler un Titan (Mecha) dont on peut prendre le contrôle.

Dès les premières minutes, Titanfall procure donc une sensation de liberté et de puissance dans des champs de bataille très actifs. Le fait de se confronter de soldat à Titan, de soldat à soldat, de Titan à soldat ou de Titan à Titan apporte une chouette variété dans les sensations de gameplay. Un court tutorial nous permettra d’ailleurs de bien prendre en main les différents contrôles possible. Les soldats sont rapides et peuvent sauter ou courir sur les murs tandis que les Titans peuvent également sauter, faire des pas sur le côté et bien sûr artiller à tout-va, balancer des salves de missiles et même, via une force particulière, stopper les projectiles adverses pour les rebalancer à l’ennemi. Tout cela a énormément de classe. Jouissif pour un gamer. Bien sûr, les Titans ne seront pas dispos tout le temps. Une radio nous donnera le temps restant avant de pouvoir invoquer notre mecha. Celui-ci atterri alors avec un certain panache à l’endroit choisi par le joueur. Par contre, une fois à l’intérieur il faut faire gaffe aux autres Titans sous peine d’être rapidement éjecter d’urgence… Aussi, le corps à corps entre Titans est spectaculaire et on pourra notamment attraper le pilote adverse pour le virer de son robot. A l’inverse, les soldats humains pourront sauter sur le dos d’un Titan pour essayer de le neutraliser…

Tout cela est donc bien beau mais qu’en est-il des modes de jeu. Déjà, ne vous attendez pas à une campagne solo mise en scène et scénarisée. Ici, même le mode campagne se joue en multijoueurs online avec PNJ gérés par l’IA en plus. On participe donc à du Team Deatmatch 6 contre 6 en passant d’une map à l’autre dans une pseudo-histoire simpliste. On apprécie en revanche la bonne idée de fin de partie dans laquelle l’équipe gagnante doit empêcher l’équipe défaite de s’enfuir par ex-filtration aérienne. Ce mode est donc rapide à boucler (même si on peut le jouer  et rejouer d’un côté (IMC) ou de l’autre (Milice)), le coeur du jeu restant les affrontements purement online…

titanfall-xbox-one-3

Dans ces modes online on accède donc à du Team Deathmatch, du Domination, du Capture The Flag, des modes classiques donc. Tout cela dans des maps relativement petites. Mais le gameplay si particulier du jeu et ses possibilités permettent d’en profiter au maximum sans impression de déjà vu (du moins au début). Parmi les modes « innovants » on trouve le mode Last Titan Standing, un 6 contre 6 dans lequel chaque soldat doit veiller sur son seul Titan. Ce mode est plutôt original mais bougrement stressant pour le coup. Le mode Pilote Hunter est un Team Deathmatch où il faudra éliminier un nombre d’adversaires précis pour gagner. C’est donc plus une sorte de défi mais l’idée est bonne à prendre…

Bien sûr, dans tous ces modes, on peut compter sur des bonus, améliorations et autres armes à utiliser pour progresser. Pour le moment, on ne trouve que 3 Titans différents (plus ou moins rapides ou costauds) aux styles variés. Côté soldat on aura une dizaine d’amres allant de l’arme de poing au lance-roquette anti-titan ainsi que des grenades qui vont bien, mais rien de très novateur de ce côté là. Les Titans peuvent être customisés également mais rien de transcendant non plus. Notons tout de même quelques capacités intéressante comme le fait d’être invisible un court instant ou bien le fait d’être dôté d’une rapidité fulgurante, un court instant aussi…

Techniquement, Titanfall est certes impressionnant tout en proposant une ambiance intéressante et immersive. Néanmoins, sur Xbox One, on est loin de ce que propose Battlefield 4 par exemple. EA n’a semble pas donné les mêmes moyens à Titanfall et on se demande bien pourquoi… Le jeu aurait pu être monstrueux, or il est juste « sympathique » graphiquement.

Vous l’aurez compris, Titanfall mise tout sur son (excellent) gameplay sur deux niveaux (soldat ou Titan) et toutes les combinaisons de jeu que cela implique. Mais sur le contenu, le jeu se repose sur des modes assez classiques (et peu nombreux) et une quinzaine de maps certes variées et bien pensées mais toujours petites. En tous cas, l’expérience FPS est là avec des combats nerveux, spectaculaire et bourrés de surprises grâce à tous ces niveaux d’actions possibles entre joueurs et aux côtés de PNJ. Titanfall reste un FPS qui renouvelle un peu le genre de belle manière. Il reste à découvrir coûte que coûte!

Posté le 21 mars 2014 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - Xbox One | Tags :

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.