Accueil Jeux-vidéo PAYDAY 2 – Braquages en règle

PAYDAY 2 – Braquages en règle

Posté dans Jeux-vidéo - Xbox 360 Le 27 septembre 2013 par Anthony Cocain

Payday-2-2

jaquette-payday-2Alors que certains jeux proposent des phases de braquage ponctuelles dans un Los Angeles low-cost, d’autres se concentrent complètement sur cette «activité» pour proposer, on peut le dire, une simulation de braquage… PayDay 2 améliore son concept avec brio.

Malgré l’actualité marseillaise, faire un petit braquage virtuel entre amis n’a rien de mal n’est-ce pas? C’est donc ce que propose PayDay 2, du braquage de banques ou de boutiques avec 3 autres comparses. En coop online ou avec l’IA, le joueur participe donc à différents casses du début à la fin (heureuse ou non…).

A partir de notre planque on accède au serveur Crime.net pour choisir différentes missions de braquages disponibles. On nous propose donc des structures plus ou moins grandes et plus ou moins sécurisées avec bien sur des butons plus ou moins importants. Il est donc de bon ton de commencer doucement avec une petite bijouterie de quartier sans camera par exemple. Il sera important également de bien choisir ses coéquipiers car chacun veille sur l’autre et l’erreur d’un seul peut faire plonger tout le groupe.

Chaque braquage se prépare dès la planque avec le choix des armes, l’achat de medikits, etc… il est important de bien préparer son entrée et on démarre les missions en progressant dans la rue incognito. Libre à chacun de déclencher les hostilités quand il le souhaite en mettant son fameux masque de clown…

Mais une fois le braquage lancée, impossible de faire machine arrière. On se retrouve face aux témoins qu’il faut intimider, aux gardiens, plus nombreux que prévu, qu’il faut mettre en joue avant qu’ils donnent l’alarme ou dégaine leur arme. Une fois en place, à chacun son rôle : surveiller l’entrée, surveiller les otages, casser les cameras, chercher l’issue de secours par derrière, voler le butin… Pour ce dernier point on tombera sur différentes choses : coffre à percer, gros coffre à exploser, etc… Qui dit percer un coffre dit patience puisque cela ne se fait pas instantanément… Une jauge de progression nous permettra de savoir à peu près le temps qu’il nous reste à tenir… Et dehors, ça s’active : les flics débarquent. Il faut alors protéger l’entrée et commencer à tirer dans le tas. Et cela s’envenime jusqu’à l’arrivée de flics plus entrainés, mieux équipés, avec des fumigènes qui commencent à enfumer l’entrée… Organisation et sang froid sont donc de rigueur… et savoir s’arrêter à temps et ne pas être trop gourmand!

Plus on fait de casses réussis, plus on gagne de sous et puisque dans PayDay 2 on ne peut pas dépenser son fric dans les magasins de fringues ou se payer du bon temps sur la plage, on s’en sert pour acheter des armes (on a un bon choix) et mieux s’entourer pour les prochains coups. On distingue d’ailleurs différents types d’équipiers : le Cerveau est plus à même de soigner les autres ou corrompre des gardes par exemple. Le Technicien se charge des explosifs ou de l’ouverture des coffres. L’Exécuteur couvrira l’entrée avec son fusil à pompe par exemple. Le Fantôme sont pros dans l’art de faire un casse sans donner d’alarme…

Niveau réalisation, PayDay 2 n’est pas une tuerie graphique mais cela tient la route. On évolue au début dans des environnements assez variés avec des moments de la journée différents. Bien sûr au fil du temps on va se sentir toujours un peu dans les mêmes endroits mais l’intérêt du jeu n’est pas la.

PayDay 2 confirme son bon concept cette année avec une véritable simulation de braquage dans lequel 505 Games à pensé à tout. C’est très réaliste, stressant, prenant et encore mieux avec des potes. L’entente et la confiance est aussi importante ici que dans la vie (enfin j’imagine…). En tous cas, rappelez-vous que le braquage doit rester virtuel hein… et PayDay 2 est là pour cela!

Posté le 27 septembre 2013 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - Xbox 360 | Tags : ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.