Accueil Jeux-vidéo Switch XENOBLADE CHRONICLES DEFINITIVE EDITION – Test Nintendo Switch

XENOBLADE CHRONICLES DEFINITIVE EDITION – Test Nintendo Switch

Posté dans Switch Le 8 juin 2020 par Anthony Cocain

Xenoblade Chronicles est l’un des grands classiques du J-RPG moderne. Le jeu est à l’origine sorti sur la Nintendo Wii et proposait une claque visuelle, rendant hommage à cette console. Il aura fallu attendre 10 ans pour voir apparaître une version remasterisée. Xenoblade Chronicles est sorti sous une définitive edition le 29 Mai 2020 sur Nintendo Switch. Le jeu promet de nous faire revivre une incroyable aventure remise au goût du jour. Pas d’inquiétude pour les fans de la série, un chapitre bonus est disponible pour davantage de lore.

En 2010, quand le jeu est sorti sur Wii, les possesseurs de cette console étaient époustouflés par sa capacité à proposer un jeu gigantesque, et c’est toujours le cas !

A noter que Monolith Soft est encore derrière cette franchise et a toujours su mettre à l’honneur les consoles de chez Nintendo. Xenoblade Chronicles Definitve Edition propose un open-world incroyable et c’est un réel plaisir de pouvoir évoluer dans Bionis sans presque aucun temps de chargement. Les biomes sont très diversifiés et proposent chacun leurs lots de créatures et de loots. J’ai trouvé que certaines zones sont plus réussies que d’autres même si l’effet Woaw est au rendez-vous à chaque fois qu’on en découvre une. L’aventure reste identique et vous partirez dans une quête de vengeance pour obtenir la paix dans le royaume. Shulk, héros principal de l’aventure et porteur de la légéndaire épée : Monado voit son village détruit par des Mékons. Ces viles créatures à l’aspect de robot recherchent des Homz (Nom de la race pour qualifier les hommes) pour pouvoir se nourrir, les deux races étant en guerre depuis des siècles. Shulk, Reyn et Dunban feront tout pour protéger leur village et leurs proches. Dans un élan de courage Shulk décide d’utiliser Monado au péril de sa vie car cette épée reste la seule efficace contre les Mekons. Grâce à elle il combat de toute ses forces jusqu’à rencontrer sur le « Le Facia Noir », ennemi redoutable car l’épée n’aura pas d’effet sur lui au début du jeu. Le Facia Noir s’attaquera à Fiora, sœur du célèbre Dunban héros de la guerre dans la vallée de l’épée et « petite amie » de Shulk. Elle finira tristement tuée et dévorée par les Mekons. Shulk et ses amis impuissants face à cette scène, décideront de traquer le Facia Noir.

L’aventure commence à partir de ce moment et vous devrez explorer le monde et suivre les fameuses visions de Monado. Cette épée aux pouvoirs infinis permet à son possesseur de voir le futur. Shulk, Reyn et Dunban feront des rencontres au fil du temps pour les aider dans leur quête. Citons par exemple Melia, Riki et Sharla qui intégreront le groupe d’aventuriers. A chaque rencontre, le jeu proposera une quête scénaristique obligatoire pour introduire le personnage. Shulk devra à chaque fois aider celui-ci pour obtenir son soutient et surtout son amitié. Une équipe composée de différentes races : Homz, Nopon et Hayenthe qui permettra de créer une ligue contre les Mekons.

A la fois par son histoire et son univers original, Xenoblade Chronicles Definitive Edition tient ses promesses. Le jeu est plus beau, même s’il ne faut pas s’attendre à une claque graphique par rapport aux jeux disponibles chez la concurrence. Nintendo n’a jamais fait dans le spectaculaire en termes de puissance mais a toujours su nous faire rêver et voyager grâce à ses licences. Cette version remasterisée n’a pas de chute de FPS et l’animation très au point rend les personnages très attachants. Si vous êtes sensible aux belles histoires, le jeu est fait pour vous !

La narration du jeu est excellente et sait nous tenir en haleine. Parfois il m’est arrivé d’en avoir marre de farmer des monstres ou de faire de petites quêtes sans importance et de ne pas voir le bout de la zone. Mais c’est à ce moment là que le jeu nous propose par surprise un moment clé et décisif qui nous poussera à continuer. Le rythme est bon et propose une longue durée de vie avec 17 chapitres.

LE GAMEPLAY

Le gameplay est essentiel dans un RPG et le rend parfois unique. Dans Xenoblade Chronicles Defintive Edition, les combats peuvent faire peur au début mais vous aurez accès à chaque fois à des tutoriels pour vous apprendre les bases. Vous devrez utiliser des « ARTS », compétences uniques à chaque personnage pour terrasser vos ennemis. Vous pourrez augmenter vos capacités en obtenant des points disponibles à chaque fin de combats. Cet aspect vous poussera à farmer en boucle certains monstres pour progresser et augmenter le niveau de vos personnages. Chaque monstre que vous rencontrerez aura ses faiblesses que vous pourrez exploiter en réalisant des enchaînements de combos. Il vous faudra remplir un certain nombre de conditions pour pouvoir utiliser certains pouvoirs. Pas de PA ni de PM car le jeu propose un système de could down pour les Arts et un système de déplacement libre afin d’attaquer vos ennemis par derrière ou sur le flanc pour faire davantage de dommage.

Le jeu propose un système de téléportation : Dès que vous aurez découvert un pilier dans une zone, vous pourrez vous déplacer plus vite et faire les quêtes annexes sans passer des heures à vous déplacer sur la carte. Pas besoin de craft de l’équipement car le jeu propose de dropper directement sur les monstres les armures adéquates à la zone. Vous aurez différents types d’armures : légères, moyennes, et lourdes. Un système de skins est mis à disposition pour rendre votre personnage badass !

Un point négatif et non négligeable aujourd’hui : certaines quêtes annexes sont sans saveur. Des quêtes sans profondeur et sans intérêt car vous n’obtiendrez que de l’argent. Vous devrez par exemple aller tuer tel monstre, ou obtenir tel item dans telle zone. C’est assez dommage car le contraste se ressent clairement avec une quête principale excellente.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition permet aux personnes n’ayant pas fait l’original de vivre une incroyable aventure. Il peut satisfaire sans aucun soucis les anciens joueurs grâce à un épisode bonus, ses musiques revisitées et ses menus et indications simplifiés. Tout est fait pour que le joueur décide de vivre sa propre expérience. Vous aurez accès à des paramètres pour changer la langue et modifier la musique du jeu et des combats. Vous pourrez jouer en mode facile ou si vous aimez le challenge en mode expert qui vous demandera d’être stratégique et minutieux dans votre périple.

Un mode contre la montre est disponible dans le jeu pour obtenir des items et skins exclusifs. Où il faudra vaincre des vagues de monstres dans un temps limité pour obtenir le meilleur score. L’épisode bonus est présent pour le fan service car il vous plongera 1 ans plus tard après les évènements de la fin du jeu. Cela permet d’allonger la durée de vie du titre et de répondre à certaines questions que l’on peut se poser sur cet univers fascinant.

Si vous avez du temps à consacrer, celui-ci vous demandera une centaine d’heures pour en venir à bout à 100%. Xenoblades Chronicles Définitive Edition reste un classique du J-RPG à faire sur Nintendo Switch. Petit avertissement, il est préférable de jouer en mode docké qu’en mode portable, pour profiter pleinement de ce remastered. Le jeu est disponible en version physique et digitale au prix de 59,99€.

Test réalisé par Pierre

Posté le 8 juin 2020 | Laisser un commentaire
Posté dans Switch | Tags : , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.