Accueil Jeux-vidéo Switch WORLD’S END CLUB – Test Nintendo Switch

WORLD’S END CLUB – Test Nintendo Switch

Posté dans Switch Le 12 juin 2021 par Anthony Cocain

World’s End Club est arrivé sur Nintendo Switch grâce à un portage de qualité. Le jeu était déjà disponible sur PC et sur les appareils Apple tels que l’Iphone, l’Ipad, Apple TV et sur Macbook. Le 28 Mai dernier, nous avons eu l’opportunité de réaliser un test sur Switch et de découvrir son histoire. World’s End Club est un jeu à ne pas manquer si vous êtes friand d’expériences originales.

Une bonne histoire pour voyager.

World’s End Club est un jeu de niche mais qui peut séduire de nouveaux joueurs grâce à une direction artistique adorable et une histoire captivante. Le jeu vous plonge dans la peau d’un écolier du nom de Reycho parti en sortie scolaire avec ses camarades. Pendant le trajet, ils regardent un film d’horreur dans le bus jusqu’au moment où une météorite s’écrase sur une ville aux alentours. Un tragique événement qui les impactera à cause de la déflagration de la météorite. Tous les élèves finiront inconscients et seulement quelques-uns se réveilleront dans un ancien parc aquatique. Reycho et ses camarades totalement amnésiques et déboussolés feront la rencontre de Peliope, un personnage qu’ils ont vu dans le film d’horreur avant l’accident. Peliope leur explique qu’ils sont tous invités à jouer à un jeu où l’échec n’est pas accepté. Pendant leurs longs sommeils, des individus leur ont posé des bracelets où est indiqué la mission d’un de leur camarade. Chaque élève doit trouver sa mission et la réaliser pour survivre. Cependant il n’y a qu’un seul gagnant et les autres se feront déchiqueter par un robot broyeur. A cet instant on comprend que pour gagner il va falloir ruser, mentir voire manipuler certains de nos amis pour continuer à vivre. Cette partie de l’histoire m’a fait énormément penser à un drama japonais disponible sur Netflix du nom de : Alice In Borderlands. Si vous avez aimé la série, le jeu va certainement vous plaire.

World’s End Club est un visual novel dans lequel vous allez pouvoir bouger, sauter et utiliser certains pouvoirs et objets pour progresser. Cela lui permet de créer un certain rythme et de ne jamais lasser le joueur avec un seul type de gameplay. Cependant, les dialogues sont au cœur du jeu et doivent être lus pour en profiter au maximum. Après une petite heure dans le parc aquatique, vous sortirez indemnes avec vos amis de cet horrible jeu. Vous ferez naufrage en sous-marin sur les côtes du Japon et allez devoir retourner jusqu’à Tokyo pour comprendre ce qui s’est passé pendant votre absence. Un assez long voyage qui vous propose à certains moments clés de faire des choix qui impacteront votre histoire. Une très bonne astuce de la part des développeurs pour offrir une certaine rejouabilité pour ceux ou celles qui souhaitent connaître toutes les fins. Le jeu est découpé en chapitre et vous fait voyager dans différentes régions du Japon.

World’s End Club n’est pas un AAA mais vous propose une expérience originale qui s’adapte facilement aux nouveaux joueurs. Le jeu est assez facile à prendre en main et les phases de combats et de plateformes ne sont pas difficiles. Cependant cela peut freiner les joueurs en quête d’adrénaline car le jeu se concentre essentiellement sur son aspect visual novel. Si vous êtes fatigué, ce jeu est très reposant et ne demande pas énormément de concentration mais vous offrira une superbe histoire. Pour ma part je ne fais pas beaucoup de visual novel et j’ai adoré y jouer. World’s End Club propose une traduction française pour l’ensemble de ces textes et la c’est un énorme point positif. Vous pourrez profiter en plus de voix anglaises ou japonaises pour intensifier l’immersion. Son histoire est assez intrigante et mystérieuse et nous pousse à jouer pour connaître le dénouement de chaque situation. Les graphismes sont assez jolis et l’univers est coloré c’est ce qui m’a séduit direct. Le jeu nous permet d’incarner la plupart des élèves de cette classe ce qui change le gameplay, le pouvoir et nous donne plus d’explications concernant sa vie.

World’s End Club est un bon visual novel qui propose une expérience garantie pour les joueurs français. Une traduction au top et une histoire captivante qui peut séduire beaucoup de personnes. Si vous êtes un néophyte du genre visual novel, pas d’inquiétude car le jeu est facile à prendre en main et nous donne envie de découvrir d’autres titres de ce genre. Les graphismes sont peut-être chatoyants mais son histoire n’est pas à mettre dans les mains d’un jeune public. World’s End Club est un jeu que je vous recommande pour cet été si vous souhaitez faire une pause d’open world ou de jeu d’action. Le jeu est disponible en physique au prix de 49,99€ dans une super édition deluxe mais aussi en version digitale au prix de 39,99€ sur le Nintendo e-shop.

Test réalisé par Pierre

Posté le 12 juin 2021 | Laisser un commentaire
Posté dans Switch | Tags : , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.