Accueil Jeux-vidéo Switch WILLY MORGAN AND THE CURSE OF BONE TOWN – Test Nintendo Switch

WILLY MORGAN AND THE CURSE OF BONE TOWN – Test Nintendo Switch

Posté dans Switch Le 8 juin 2021 par Anthony Cocain

Sorti l’été dernier sur Steam, le jeu d’aventure « point’n click » à l’ancienne, Willy Morgan and The Curse of Bone Town sort ce jour sur Nintendo Switch. Le titre des studios Imaginarylab comblera les nostalgiques des jeux d’aventures des années 80/90 avec une ambiance « pirate » qui ajoute un supplément d’âme…

Si vous êtes fidèles du blog, vous savez sans doute que je suis un fan des jeux d’aventure Lucasarts ou Delphine Software des années 80/90, The Secret of Monkey Island étant MON jeu préféré. D’ailleurs, Willy Morgan y fait référence avec d’autres grâce à pas mal d’easter eggs cachés dans le jeu…

On incarne donc le jeune Willy Morgan, sur les traces de son archéologue de père, disparu depuis des années… Après un début du jeu dans la maison de Willy faisant office de mise en jambe, on doit trouver de l’argent et reconstruire son vélo pour partir à l’aventure dans l’étrange ville de Bonetown, semblant figée aux temps des pirates mais où on croisera des personnages farfelus jusqu’au Geek jouant à la console et possédant une imprimante 3D…

Sur le principe on est vraiment dans du point’n click à l’ancienne avec des éléments intéractifs à l’écran. On regarde ou on actionne (prendre, utiliser…) rien de plus. Bien sûr on dispose d’un inventaire et on peut combiner des éléments entre eux. Concernant les dialogues, c’est aussi efficace avec différents choix de réponses et des échanges souvent drôles et assez riche pour nous plonger dans l’intrigue et la personnalité des différents protagonistes. De plus, les cinématiques très dessin animé sont bien ficelées et apportent beaucoup à l’ambiance.

Graphiquement, Willy Morgan est très séduisant, avec des personnages plutôt cartoon et des décors plutôt réalistes par leurs lumières et leurs textures mais avec un look là aussi un peu dessin animé. Parfois, on a même des éléments un peu trop photo-réalistes à mon goûts… Quoiqu’il en soit, l’ensemble se tient et on a de très beaux panoramas. Pour aller d’un endroit à l’autre c’est très rapide et on profite en plus d’une carte qui nous permet d’aller où on veut quand on veut. Le jeu n’est pas dirigiste et on peut appréhender les différentes énigmes à résoudre comme on le souhaite. Il s’agira souvent de trouver tel objet pour ouvrir tel autre ou bien récolter par exemple les fragments d’une mystérieuses cartes auprès d’habitants distincts… Malheureusement, tout n’est pas toujours évident et logique. Il y a un petit manque d’équilibre dans tout cela. Mais on s’y retrouve toujours.

Notons une musique qui met certes dans l’ambiance en fonction des zones et actions mais personnellement je ne la trouve pas toujours dans l’esprit du jeu…

Sans égaler les hits de Lucasarts tels que Monkey Island, Day Of the Tentacle ou Zak McKracken, Willy Morgan est un jeu d’aventure à l’ancienne agréable à jouer. Il fait de nombreux clins d’oeil à ces jeux video d’antan justement et même d’autres (Worms…), une sorte d’hommage au genre qu’il est très sympa de retrouver dans le catalogue de la Nintendo Switch. Il y est dispo aujourd’hui au prix de 24,99€

Posté le 8 juin 2021 | Laisser un commentaire

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.