Accueil Jeux-vidéo SPLINTER CELL BLACKLIST – La manière forte (ou pas)

SPLINTER CELL BLACKLIST – La manière forte (ou pas)

Posté dans Jeux-vidéo - PS3 Le 11 octobre 2013 par Anthony Cocain

splinter-cell-blacklist-1

jaquette-splinter-cell-blacklistAlors que son «papa» l’écrivain Tom Clancy est décédé dernièrement, Sam Fisher est toujours bien vivant dans le monde du jeu video et il revient de belle manière dans Splinter Cell Blacklist.

Plus spectaculaire et plus «grand public», n’en déplaise aux fans de la première heure, Splinter Cell Conviction, l’opus précédent, avait emmené Sam Fisher dans une aventure plus frontale et moins infiltration pur et dur. Cet opus Blacklist continue sur le même chemin mais en proposant 3 manières différentes d’opérer : de manière «bourrine», de manière discrète et un mix des deux.

Sam Fisher accuse son âge mais revient au taf dans l’unité Echelon 4 aux côtés de jeunes agents : Charliee, Isaac Briggs et Grimsdottir. L’équipe opère en secret dans un avion cargo et propose donc  à Sam différentes missions délicates à travers le monde. Ce QG (dans lequel on peut se promener librement, fait donc office de menu et permet d’accéder aux différents modes solo ou multi.

Concernant l’histoire, Blacklist nous confronte à des terroristes qui menacent de frapper certains points stratégiques américains. C’est pour cette raison que Sam va être envoyer dans différents pays pour désamorcer tout cela…
Les missions proposent donc des environnements semi-ouverts qui permettent d’évoluer de différentes manières. Si on peut donc la jouer frontale en affrontant l’ennemi on peur toujours se la jouer «fantôme» en évoluant dans l’ombre et en escaladant les structures pour surprendre l’ennemi et choisir de le tuer ou seulement de l’endormir. On peut donc tout à fait mener à bien une mission sans tuer personne… On retrouve le système de marquage qui permet d’exécuter plusieurs cibles en même temps via un ralenti du plus bel effet. C’est toujours pratique en tous cas.

splinter-cell-blacklist-4

En progressant à travers les missions, Sam gagnera des sous à dépenser dans des améliorations. Améliorations de votre avion cargo (équipement) et améliorations de votre personnage bien sûr avec pas mal d’armes et de gadgets bien sûr (caméra, lunettes thermiques, tazer, etc..). Tout cela influera sur votre manière de progresser (bourrine ou discrète).
Un certain type de joueur sera ravi de pouvoir évoluer dans Splinter Cell avec cette touche «action» plus prononcée. Quoiqu’il en soit, l’infiltration reste peut-être le plus grisant et heureusement, Splinter Cell c’est quand même un modèle du genre. Malgré tout on note quelques justesses dans l’IA ou dans certains comportement de Sam à ce niveau là. On sent les limites de l’infiltration du coup par rapport à des opus plus anciens.

Sans être un émerveillement, le jeu dispose d’une excellente réalisation avec des cinématiques qui lient bien l’intrigue. Cette dernière n’est pas vraiment digne d’un roman de Tom Clancy mais elle tient globalement la route.
Pour continuer l’aventure solo, le jeu dispose de missions solo supplémentaires ainsi que de missions coop  toujours fun à jouer avec un pote. Certaines missions mettent davantage l’action sur l’infiltration et aucune détection par l’ennemie y est permise… Un mode online permet également de participer à des 2 contre 2 ou des 4 contre 4 avec différentes manières de procéder en fonction des habitudes des joueurs.

Splinter Cell Blacklist ne revient pas aux source mais ne s’en éloigne pas trop. L’intérêt ici était de proposer à un panel plus large de joueurs de profiter de Splinter Cell avec différents gameplay. C’est plutôt réussi même si les puristes de l’infiltration auront quelques déceptions. Ils se consoleront peut-être avec un mode multijoueur sympathique.

Posté le 11 octobre 2013 | Laisser un commentaire

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.