Accueil Jeux-vidéo STRAY – Test PS5

STRAY – Test PS5

Posté dans Jeux-vidéo - PS5 Le 3 août 2022 par Anthony Cocain

Contrôler un animal dans un jeu vidéo c’est loin d’être nouveau, mais quand on aime notamment les chiens ou les chats c’est toujours un plaisir de retrouver ce gameplay atypique. Stray, réalisé par les français de BlueTwelve Studio, est justement un jeu dans lequel on va contrôler un chat dans un univers futuriste peuplé de robots…

Traité de manière réaliste, notre héros, le chat, est parfaitement modélisé et doté d’animations convaincantes propre à ces adorables petits félins. Lorsqu’on ne fait plus rien, le chat va se lécher la patte, s’asseoir ou bien s’étirer. Et en action, on profite pleinement de la souplesse de l’animal. Ainsi, on passe partout, on peu sauter relativement haut et faire preuve d’équilibre.

Alors qu’on commence l’aventure avec d’autres copains chats, on est vite livré à nous-même dans les bas fonds de cette ville plutôt sombre et inquiétante… Et pour cause, des Zurks (petites bestioles voraces et en nombre…) sont tapis ici et là et gare à vous si vous les croisez… Notez qu’en miaulant (oui on peut miauler à notre guise) on pourra attirer les bêbêtes dans un endroit précis pour les contourner.

L’aventure propose donc bien de l’action en plus de l’exploration mais globalement on est sur un titre assez reposant à base d’énigmes à résoudre et de missions à effectuer. Très vite on sera accompagné d’un petit robot nommé B-12. Il nous aidera dans notre progression en piratant certains accès, en nous guidant dans nos quêtes et en jouant les traducteurs avec les étonnants robots rencontrés.

Contrôler le chat de Stray est un réelle plaisir. On profite d’animations fluides et efficaces même si on aurait aimé encore plus de liberté. Comprenez que par exemple pour sauter sur certains éléments il faudra voir le symbole de la touche X à proximité. Ainsi, on ne pourra pas toujours atteindre la zone qu’on voulait et on reste assez cadré dans ces actions.

Notez qu’on dispose d’un inventaire avec la possibilité de posséder différents objets. Mais n’espérez pas trouver une grenade à balancer aux ennemis, ici il s’agit souvent d’objet à rapporter à certains personnages ou bien des clés pour déverrouiller des portes par exemple.

Les énigmes sont souvent simples et les phases d’actions contre les Zurks assez limitées également. Si tout est plutôt bien pensé on aurait aimé un peu plus de consistance et de variété tant l’ambiance nous donne envie d’en faire plus avec ce mignon petit chat. Par exemple, le fait de miauler n’est pas pleinement exploité ainsi que le fait de gratter les murs, etc..

En parlant d’ambiance, mettons l’accent sur le son et la musique qui sont un point fort du jeu. Aussi, les graphismes sont clairement de bonne facture avec, sur PS5, des effets de lumières et de reflets souvent très sympas.

A l’annonce de Stray il y a plusieurs mois, le simple fait de contrôler un chat m’avait séduit. Le jeu en mains, le plaisir est bien là avec un personnage réaliste et très agréable à manier. L’univers du jeu que ce soit du point de vue visuel comme du point de vue sonore est envoûtant à souhait. Cependant, on aurait aimé un peu plus d’effort au niveau du gameplay avec des missions plus variées et davantage de possibilités d’actions. Stray est en tous cas un superbe jeu vidéo qui donne un vent de fraicheur au sein des productions actuelles. Qu’on aime les chats ou pas, il mérite le détour.

Posté le 3 août 2022 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - PS5 | Tags : , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.