Accueil Jeux-vidéo PS5 HOUSE OF ASHES – Test PS5

HOUSE OF ASHES – Test PS5

Posté dans PS5 Le 5 novembre 2021 par Anthony Cocain

Depuis 2015 et Until Dawn, les anglais de Supermassive Games n’en finissent pas de nous emmener dans leur univers mêlant fantastique et horreur. Cette année sort le troisième épisode de la Dark Picture Anthology. Après un bateau hanté et la Nouvelle-Angleterre, rendez-vous en Irak où il va falloir les sauver tous ! Allez-vous réussir à garder en vie tous vos soldats ?

Ça parle de quoi ?

Irak, 2003, c’est la guerre, vous faites partie des Forces Spéciales Américaines à la recherche de Saddam Hussein et d’armes de destructions massives. Plusieurs personnages qui n’ont presque jamais travaillé ensemble vont devoir s’allier pour mener à bien la mission. Entre des militaires bien burnés, une capitaine au caractère trempé et le reste de votre équipe effrayée par la situation, chaque membre de l’équipage va devoir s’entraider pour survivre.

Dès le début, ça sent le roussi et vous allez regretter de vous être embarqué en enfer. Pour une fois, l’histoire rejoint notre réalité mais les mécaniques de gameplay sont identiques aux autres épisodes de l’anthologie. Enfin presque, au lieu d’avoir un plan fixe ou vous devez déplacer vos personnages dans chaque pièce. La caméra suit chaque personnage à l’instar d’un TPS. Un changement mineur mais qui simplifie les déplacements et vous immerge encore plus dans l’aventure.

La même mécanique

Une chose est claire, si vous aimez les jeux narratifs ou films interactifs, vous êtes sûr de ne pas être déçu. Le jeu mélange phases de QTE, énigmes, déplacements des personnes et dialogues. Chaque choix de répliques, réussites et échecs de QTE lors des cinématiques auront des répercussions dans la suite du jeu. Si l’envie vous prend de découvrir l’ensemble des embranchement scénaristiques, vous savez ce qui vous reste à faire !

Comme ses prédécesseurs, vous aurez vos personnages préférés, certains sont attachants et intéressants, d’autres sont de véritables boulets et trop caricaturaux (on ne vous dira pas tout et vous aurez la surprise). Certains éléments scénaristiques sont aussi téléphonés, souhait des auteurs pour correspondre au genre série Z ou est-ce involontaire ? Passons aux graphismes et à sa réalisation. C’est ici le jeu le plus beau de cette anthologie, les effets de lumières, ombres sont magnifiques, les personnages sont encore une fois bien modélisés mais le fait que le jeu soit cross-gen empêche les version PS5 et Xbox Series de pousser à fond leurs limites.

Encore une fois la direction artistique VF est impeccable, nous avons le même problème que Little Hope, certaines lignes de textes se transforment en VO. C’est très rare et peu gênant. Les personnes fragiles, rassurez-vous le jeu est jouable en multijoueur.

Si vous aimez les films interactifs comme sait le faire Supermassive Games ou Quantic Dreams, ce jeu est fait pour vous. Sans révolutionner le genre, les britanniques nous proposent chaque année des améliorations visibles. La caméra derrière le personnage, des QTE moins nombreux et plus équilibrés favorisent l’immersion dans l’histoire. House of Ashes est définitivement le meilleur de cette anthologie, à moins que vous soyez claustrophobe, vous ne serez pas déçu...

Test réalisé par Aurélien

Posté le 5 novembre 2021 | Laisser un commentaire
Posté dans PS5 | Tags : , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.