Accueil Jeux-vidéo PS5 DEATH STRANDING DIRECTOR’S CUT – Test PS5

DEATH STRANDING DIRECTOR’S CUT – Test PS5

Posté dans PS5 Le 3 novembre 2021 par Anthony Cocain

Deux après sa version d’origine, Death Stranding est revenu plus beau que jamais grâce à sa Director’s Cut. Un jeu qui a fait parlé de lui, dont vous étiez tomber amoureux, ou tout l’inverse… Que vaut cette version 2021 du dernier titre d’Hideo Kojima après une pandémie mondiale et deux confinements ?

Dans ce test nous allons revenir sur les améliorations techniques entre la Ps4 et la PS5. Nous préférons vous laissez découvrir l’histoire et l’univers par vous-même.

Qu’est-ce qui change en 2021 ?

Dès le début, l’évolution des graphismes va vous impressionner, si, en plus vous avez le matériel dernier cri pour faire tourner votre PS5, vous serez scotché. En effet, la résolution passée en 4K avec un framerate de 60 FPS rend le titre beaucoup plus fluide. Même un an après la sortie de la console, nous somme toujours impressionné par les temps de chargement presque inexistants : comptez environ 3 secondes sur PS5 contre 80 secondes sur PS4 Pro!

Au niveau du gameplay, le titre ne vous laisse pas sur votre faim, le jeu a été rendu plus facile que son ainé : la catapulte à marchandises, le stabilisateur vont vous aider grandement, ce qui rend le titre très (voir trop ?) facile. Vous aurez le choix d’utiliser ces mécaniques dans les options. Vous aurez dans cette version un « stand de tir » pour vous familiariser avec les combats. Cependant les « vraies » phases d’action sont toujours peu intéressantes.

Un mot sur la narration

Somme nous en train de jouer, d’être dans une série, un film ? Beaucoup de joueur(se)s ne sont pas rentrés dans l’univers du titre. Dans ce jeu, le temps ralenti. La narration prend son temps, vous allez mettre du temps à aller d’un point A à un point B. Pas de voyage rapide. Vous faîtes partie des derniers humains sur Terre. Il y a ce quelque chose qui vous tient en haleine pour ne pas lâcher la manette grâce à aux acteurs, notamment celui joué par Norman Reedus.

Parler de Death Stranding n’est pas chose aisée puisque ce jeu touche chaque joueur à sa façon. De façon général, tout est une question d’ambiance, entre sa bande originale magistrale qui vous emportera, ses acteurs et actrices qui se donnent à fond dans leur rôle. Vous serez séduit par son ambiance !

Certes, c’est un AAA mais n’espérez pas tuer de l’ennemi toutes les minutes tel un Nathan Drake à la recherche du trésor secret. Vous allez marcher de nombreux kms avec le plein de marchandises ( vous êtes un livreur) et cela vous ralentira et ce sera compliqué de fuir les MULEs (les esprits flottants) et d’attaquer les autres humains en cas d’attaque.

C’est ce qui en fait un jeu unique qui ne pourra pas plaire à tout le monde. En parlant de durée, comptez une quarantaines d’heures pour boucler l’aventure principal sans vous attarder sur les quêtes secondaires.

De la Coopération Sociale

Soyons clair, vous êtes seul la plus part du temps dans le jeu, d’une part il ne reste plus beaucoup d’humains, et le personnage joué par Norman Reedus est solitaire. Cependant, les autres joueurs qui ont fait le jeu avant vous peuvent vous aider à vous faciliter certains moment du jeu, comme mettre une échelle face à une montagne pour gagner du temps et vous les remercier en mettant des likes.

Cela devient plus facile d’explorer ce monde post-apocalyptique, on est presque seul et cet entraide pourra vous éviter certaines crises de nerfs.

LES +

Un OST incroyable
Une ambiance unique
La durée de vie
Le scénario
Un vrai GAP graphique sur PS5
Le plein de nouveautés sur cette version Director’s Cut

LES –

Les phases d’action pas ou très peu intéressantes
Le rythme lent

Dire que Death Stranding est un chef d’œuvre est tentant. Mais le titre ne peut pas plaire à tout le monde. Tant par son rythme et son gameplay particulier. Cette version New-Gen permet de montrer tout ce qu’il a dans le ventre et c’est réussi. Plus beau, plus accessible et toujours plus enivrant. Si vous voulez retenter l’aventure, vous serez scotché, si vous n’avez pas succombé à l’appel en 2019 sur PS4, laissez-vous tenter par le dernier bébé de Kojima qui ne laissera personne indifférent(e).

Test réalisé par Aurélien

Posté le 3 novembre 2021 | Laisser un commentaire
Posté dans PS5 | Tags : , , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.