Accueil Jeux-vidéo PS5 CALL OF DUTY VANGUARD – Test PS5

CALL OF DUTY VANGUARD – Test PS5

Posté dans PS5 Le 24 novembre 2021 par Anthony Cocain

Retour à la Seconde Guerre Mondiale pour Call of Duty avec ce « Vanguard » réalisé par Sledgehammer Games. On y retrouve les bons ingrédients de la licence, à savoir, du solo, du multi et des zombies!

Difficile de renouveler un titre tel que Call Of. Chaque année on a certes une approche différente, tantôt futuriste, tantôt historique, mais la recette reste souvent la même. Ici, la campagne solo nous emmène à la fin de la seconde guerre mondiale, dans la peau de divers combattantes et combattant, à la poursuite d’un dernier nazis ayant de néfastes projets… Le pitch annonçait une sorte d’aventure palpitante à mener. Mais si le jeu reste spectaculaire, on va, encore une fois, jouer les personnages dans des flashbacks pour une intrigue au final bien décousue.

On voit certes du pays de la campagne française au désert africain en passant par la neige de Stalingrad. Cependant, on reste dans une approche du jeu que l’on connait déjà, sans grande surprise ni profondeur finalement. L’expérience reste spectaculaire et immersive avec la mise en scène habituelle, mais on a déjà vu plus marquant dans d’autres opus.

Niveau réalisation, sur PS5, on reste aussi un peu sur notre faim. Le jeu ne semble pas avoir évoluer des masses à ce niveau là et sur les nouvelles consoles on aurait pu prétendre à un gap graphique plus évident…

Saluons néanmoins quelques idées qui demanderaient à être développées à l’avenir avec notamment quelques phases d’escalades avec un personnage en particulier ou bien la possibilité de ressentir les ennemis avec un autre. On pourra aussi donner des ordres, ce genre de choses. De bonnes idées donc, mais pas vraiment exploitées à fond.

Vanguard reste un Call Of nerveux et dynamique avec une représentation réaliste et immersive de la guerre que ce soit dans l’utilisation des armes que dans les déplacements des personnages ou les blessures infligées (c’est souvent gore d’ailleurs).

Le multijoueur reste un axe très important encore une fois avec des modes de jeu variés et des maps très différentes, petites ou grandes (16 en tout). D’ailleurs, cette année, le jeu nous propose des parties selon le rythme souhaité que ce soit des combats en petit comité ou du 24 contre 24. On a une belle variété d’action selon ses envies et ses habitudes de joueur.

Parmi les nouveauté en ligne, on apprécie le mode Patrouille qui propose, en équipe, de contrôler une petite zone qui va bouger durant toute la partie sur la map.

C’est peut-être le mode Champion de la Colline qui ressort le plus du lot avec ces affrontements en équipe dans des arènes assez petites. On y trouve une sorte de hub dans lequel les joueurs vont se ravitailler et évoluer par round en faisant évoluer une hiérarchie entre les joueurs les plus forts et les plus faibles. Les parties sont rapides et les meilleurs accèdent à une phase ultime sous le regard des joueurs évincés. Le principe est plutôt cool et très dynamique.

Le mode Zombies permet d’affronter le mal dans un mix démons/nazis/zombies qui fait toujours mouche. Il y sera question là aussi d’achats et d’amélioration dans un système où les ressources sont importantes pour évoluer à travers différents portails. L’ensemble reste assez pauvre en contenu et on regrette de ne pas avoir pu jouer en Coop en local (écran splitté) alors qu’il est possible de le faire dans les modes online normaux.

Appelé à évoluer via les différentes mises à jour à venir, ce Call of Duty Vanguard ne révolutionne rien mais apporte quelques petites subtilités et modes bienvenus avec un mode solo certes bref et confus mais qui propose toujours une belle immersion. En tous cas, en solo, en multi, contre les zombies ou en battle royale, Call of s’étoffe pour contenter tous les joueurs. La recette reste efficace mais campe sur ses acquis.

Posté le 24 novembre 2021 | Laisser un commentaire
Posté dans PS5 | Tags : , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.