Accueil Jeux-vidéo PS4 YAKUZA Like a Dragon – Test PS4

YAKUZA Like a Dragon – Test PS4

Posté dans PS4 Le 13 novembre 2020 par Anthony Cocain

La série des jeux Yakuza reste méconnue du grand public en France car la plupart des précédents épisodes étaient en anglais. En 2019, l’éditeur SEGA a décidé de traduire les textes de son jeu Judgement pour analyser le potentiel de cette série chez nous. Le jeu a eu un certain succès et c’est grâce à cela que l’épisode 7 de la série des Yakuza débarque chez nous avec une traduction en français. Ce nouvel épisode permet de commencer une nouvelle histoire avec un nouveau personnage tout en conservant l’ADN de cette licence. Yakuza Like A Dragon est disponible depuis le 10 Novembre 2020 sur PC, PS4, PS5, et Xbox One, Xbox Series X et S. De quoi satisfaire une grande partie des fans de ce jeu japonais emblématique.

UN VENT DE FRAICHEUR

Yakuza Like A Dragon propose une nouvelle histoire car vous incarnez un nouveau mafieux du nom de Ichiban Kasuga. Vous commencerez votre aventure en tant que petite main de la famille Arakawa. Pendant cette phase, vous apprendrez les bases nécessaires pour jouer et réaliserez plusieurs quêtes dans le quartier de Karumacho. Un tutoriel assez long qui vous demandera environ 5 à 6 h de jeu pour enfin être libre de vos mouvements et commencer votre nouvelle vie à Yokohama.

Un nouveau départ, sur une map très grande et différente des anciens épisodes, vous aurez accès à une multitude de mini-jeux et de quêtes annexes si vous souhaitez obtenir les 63 trophées disponibles sur Playstation ou monter les stats de chacun de vos personnages au maximum. Yokohama est plaisant à parcourir et l’histoire d’Ichiban Kasuga vous poussera à continuer le jeu et à le terminer si vous êtes un peu sensible à ce qu’il vivra. Après avoir passé 18 ans dans une prison, celui-ci devra recommencer sa vie après avoir reçu une balle de son patriarche à la suite d’une trahison. Ichiban se montre être quelqu’un de fidèle et sensible et décidera d’aller en prison pour un crime qu’il n’a pas commis. Malheureusement les années se sont écoulées et les gens qu’il considérait comme sa famille l’ont trahi. Cependant il fait la rencontre de Adachi et de Nanba qui l’aideront à se reconstruire à Yokohama. Un groupe de héros qui se complètera au fur et à mesure de l’aventure pour vous permettre de combattre de nouveaux types d’ennemis.

Yakuza Like A Dragon propose un gameplay différent dans son style de combat et se rapproche plus d’un JRPG classique qu’un beat-em all. Vous aurez uniquement des combats en tour par tour avec différentes compétences liées à votre métier. Ces derniers peuvent être comparés à une classe qui vous apportera différents bonus et sorts selon votre choix. Vous apprendrez que Ichiban est un grand fan de Dragon Quest et rêve depuis tout petit de devenir un héros. Cet autre jeu japonais a été un élément important dans la construction de ce nouvel épisode car on y retrouve des éléments tels que les équipements, les classes, les groupes et même la possibilité d’intégrer une guilde. La culture japonaise est encore mise en avant avec une application sur votre smartphone qui est similaire à un Pokedex disponible dans le jeu Pokémon. Néanmoins cette application enregistrera seulement les ennemis que vous avez combattus pendant votre aventure. Un moyen pour les adeptes du 100% de se donner à fond pour le compléter. Un autre jeu a servi de source d’inspiration : Final Fantasy car vous aurez la possibilité pendant vos combats d’invoquer un monstre capable de vous aider. Bien évidemment cette aide est payante et il vous faudra beaucoup de Yens pour l’obtenir. Tout cela apporte beaucoup de fantaisie au jeu et ajoute son lot de what the fuck bien connus de la série des Yakuza.

L’âme de Yakuza se ressent dans cet épisode même si certains éléments de gameplay diffèrent. L’histoire est très prenante avec un rythme excellent qui vous poussera toujours à relancer le jeu pour avancer dans l’aventure principale ou vous amuser au karaoké ou jouer dans une salle d’arcade. La culture japonaise est très bien retranscrite et chaque quartier du jeu nous donne la sensation d’être à Tokyo. La nuit vous proposera un éclairage dans les rues assez bluffant et renforce l’immersion. L’écriture des personnages est bonne et vous poussera à rire avec nos différents héros ou à pleurer pendant certains moments.

Yakuza Like A Dragon est une bonne porte d’entrée dans la série si vous êtes curieux de découvrir l’un des JRPG populaire au Japon. Le gameplay change pour certaines mécaniques mais ne touche pas à l’ADN de la série : d’offrir une aventure sombre et remplie d’action. L’écriture du personnage principal est très émouvante et m’a permis de m’attacher à lui et de vouloir l’aider dans sa vie. Le thème de ce Yakuza Like A Dragon ne parlera pas à tout le monde car celui-ci se concentre principalement sur les personnes sans abris au Japon. Cela nous montre leur condition de vie et les menaces qui les entourent. Quelques défauts sont à noter comme par exemple certaines textures qui se font assez vieilles ou quelques bugs de collisions constatés. Cet épisode de Yakuza vous demandera environ 30 à 40h de jeu pour le terminer et plus d’une centaine si vous souhaitez faire les activités annexes. Attention : à certains moments le pic de difficulté grimpe assez haut, ce qui vous demande une préparation en amont. Il faudra alors farmer les combats pour level up vos différents personnages et acquérir de nouvelles compétences et statistiques. Si vous souhaitez faire autre chose en même temps un mode automatique pendants les combats est disponible pour les plus feignants. Si le japon est votre passion Yakuza Like A Dragon vous parlera. Le jeu est disponible dès maintenant aussi bien sur les différents stores qu’en version physique au prix de 59,99€.

Test réalisé par Pierre

Posté le 13 novembre 2020 | Laisser un commentaire
Posté dans PS4 | Tags : , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.