Accueil Jeux-vidéo PS4 GHOST OF TSUSHIMA – Test PS4

GHOST OF TSUSHIMA – Test PS4

Posté dans PS4 Le 17 août 2020 par Anthony Cocain

Après une période difficile dûe au covid-19, le secteur du jeu vidéo s’est vu ralenti. Le développement de certains jeux a pris du retard et les dates de sorties ont été repoussées. En cette période estivale, nous avons eu quelques jeux mais Ghost of Tsushima représente pour tous les passionnés : le dernier gros triple A exclusif de chez Playstation. Le jeu est disponible depuis le 17 Juillet 2020 et est développé par Sucker Punch. Une première pour ce studio qui avait enfin la liberté de créer leur premier open-world. Une équipe occidentale qui a eu la tâche ardue et difficile de transposer et respecter toutes la culture et l’univers du Japon féodal. Si vous n’avez pas encore craqué pour le jeu, je vous suggère de lire ces quelques lignes de test pour découvrir l’aventure que nous offre Ghost of Tsushima.

SAMURAI JE SUIS ! SAMURAI JE SERAI !

L’aventure nous emmène dans un passé lointain en l’an 1274, sur l’île de Tsushima. Ce territoire japonais se trouve être l’île la plus proche de la Chine. A cette époque l’expansion des Pays était l’un des objectifs politiques les plus importants pour obtenir de nouvelles ressources et savoir-faire. La dynastie mongole était connue pour sa barbarie et son amour pour la guerre. C’est ainsi que l’on retrouve dans le jeu, un ennemi du nom de Khotun Khan appartenant à la famille royale de la dynastie mongole qui a décidé d’attaquer l’île de Tsushima. Dès le début du jeu, ces informations se voient à travers des plans séquences incroyables mis en avant par l’ambiance et les décors du jeu. On y verra l’un des soldats partir en direction des troupes mongoles pour discuter et les menacer de partir au risque de se faire tuer sur le champ. Sans aucune once d’honneur, Khotun Khan décide de répondre négativement à leur offre en brulant ce dernier à l’aide d’huile et d’une torche. C’est à cet instant que votre périple de samurai commence !

Après cette triste scène, vous attaquerez les troupes mongoles sur la plage dans la peau du personnage principal : Jin Sakai. Vous serez en compagnie de votre destrier armé de votre katana et partirez en direction des envahisseurs. Vous trancherez aisément les petits soldats sur la plage jusqu’au moment où vous perdrez connaissance à cause des tirs ennemis. A cet instant votre dernière vision assez floue sera de voir votre oncle mourir par la main de Khotun Khan. Cependant ce dernier s’est renseigné avant d’assiéger l’île et connaît les coutumes japonaises, les traditions, la culture et la langue. Il décide alors de faire prisonnier votre oncle, car celui-ci est le seigneur de l’île.

Vous vous réveillez sans arme, ni armure dans un village en proie aux mongols où vous serez témoins de morts, de viols, et de maisons entièrement brûlées. Une femme du nom de Yuna, voleuse aguerries viendra vous rejoindre pour vous expliquer qu’elle vous a sauvé sur la plage mais en a  profité pour vendre toute votre panoplie pour obtenir de l’argent. Cette dernière vous aidera à traverser le village et à récupérer votre équipement pour vous permettre de repartir combattre les mongols. Elle vous expliquera que son frère s’est fait capturer car ce dernier est un excellent forgeron. Yuna vous demande de le sauver et promet qu’il vous fabriquera toutes les armes possibles pour sauver votre oncle. Cependant votre envie de vengeance et de délivrer votre oncle se fait plus forte que jamais et vous attaquerez de plein front le château où celui-ci est retenu prisonnier. Ce passage n’est pas du tout le reflet et le potentiel du jeu car cette phase sera scriptée du début jusqu’à la fin. Vous devrez affronter de force Khotun Khan contre lequel vous perdrez obligatoirement. A ce moment précis vous tomberez d’un pont sous le regard de votre oncle. Vous vous en sortirez indemne et devrez vous diriger vers Yuna qui vous attend aux abords de la forêt. Vous décidez de la rejoindre plus tard, chacun partant de son côté. C’est à cet instant que le jeu commence avec un moment en temps réel où vous parcourez les champs sur votre cheval et que l’on vous introduit le jeu.

CE QUE LE JEU NOUS OFFRE…

Ghost of Tsushima est un bon jeu mais n’excelle pas dans son domaine. Le jeu est graphiquement joli mais son ambiance apporte énormément à l’immersion. Les décors sont très diversifiés et nous font voyager d’un claquement de doigts. Tout est là pour nous faire vivre une expérience tant attendue : une aventure de samurai !

L’exploration est une mécanique très importante dans ce titre, car elle vous demandera de parcourir la carte pour trouver par vous-même les points d’intérêt et quêtes annexes. Un moyen subtil et très innovant a été mis en place pour vous rendre sur un objectif. Vous ferez appel au vent pour vous indiquer la direction que vous devez prendre. Si on essaye de creuser le sujet, le vent est la personnification de votre père qui est mort quand vous étiez petit. Un symbole fort et poétique comme aime le faire les japonais. Ce dernier vous guidera mais ne vous donnera jamais l’itinéraire parfait, cela sera à vous de créer votre propre chemin et parfois de contourner un précipice ou la hauteur d’une falaise. Tout au long du jeu, le vent sera présent sous différente formes, si vous n’appuyez sur aucune touche, celui-ci restera léger quant à ses indications mais si vous êtes perdu vous aurez la possibilité d’effleurer le pavé tactile pour avoir une bourrasque de vent afin de connaître la direction à suivre. Cette mécanique de gameplay permet à Ghost of Tsushima de se différencier grandement de ses concurrents.

L’ambiance du titre est aussi l’un des points forts que l’on peut retenir. Le jeu ne nous offre pas la meilleure expérience à cause de ses problèmes de caméras et de lock automatique mais sait capter notre attention. Les paysages sont somptueux et respectent les codes du Japon. C’est un plaisir de parcourir cet open-world et de voir notre personnage y vivre en touchant par exemple les fleurs tout en étant à cheval. Des simples détails mais qui permettent de rendre Ghost of Tsushima attachant et vivant. Dans les villages, les pnj vivent même si ces derniers n’ont pas beaucoup de lignes de dialogues, nous avons enfin notre épopée de samurai. Le jeu est un excellent titre pour les fans de capture d’écrans ou de mode photos car il est facile en plein combat de passer dans ce mode et de prendre des photos pour votre instagram.

Pour les amoureux du combat, vous serez servis car le jeu reprend différents codes. On y retrouve des inspirations d’Assassin’s Creed, de Sekiro, de Nioh et même de Zelda Breath of the Wild. Certes les combats peuvent se montrer brouillon quand trop d’ennemis se battent contre vous et que la caméra est très mal programmée mais la sensation de de combat est ultime !

Vous aurez différents types d’ennemis et devrez alterner entre différentes postures pour affaiblir la garde de vos adversaires le plus rapidement possible. Le système de confrontation est aussi un moyen de tuer vos adversaires en seulement un coup grâce à un système de timing. Vous pourrez à jouer à distance grâce à l’arc à distance ou bien balancer des bombes collantes sur une troupe d’ennemis et partir tel un ninja pour voir ces derniers exploser. Vous commencerez avec une posture et devrez acquérir les autres avec des points de réputation en tuant des chefs ou en réalisant certaines quêtes. Ghost of Tsushima se montre intéressant car vous ne jouerez pas un samurai traditionnel qui respecte à la lettre le bushido mais vous jouerez une nouvelle classe : le fantôme. Un hybride entre un ninja et un samurai. Vous pourrez jouer furtivement et attaquer les camps en assassinant vos adversaires. Vous aurez aussi un lot d’objets utiles pour cette approche comme les fumigènes ou les carillons pour attirer vos adversaires. Plus tard dans le jeu vous aurez accès à un grappin pour prendre de la hauteur et attaquer vos ennemis par les airs. Le jeu propose un système de points à utiliser en combat pour vous soigner ou réaliser des attaques de guerriers légendaires grâce à un système de combos de touches. Vous pourrez récupérer des points en tuant des ennemis ou en abrégeant les souffrances de certains quand ils sont en pleine agonie.

Ghost of Tsushima vous propose comme tout bon RPG, un système d’équipement que vous pourrez modifier et augmenter à votre guise. Vous aurez différents styles d’armures plus moins badass avec des caractéristiques différentes pour l’approche que vous souhaitez réaliser au cours de vos missions. Si vous aimez la mode et styliser votre personnage vous pourrez combiner des pièces de différentes panoplies pour vous faire un look unique. Les armures sont évolutives, leurs valeurs suivront l’évolution de votre réputation et de vos ressources. Certaines armures vous demanderont de réaliser des quêtes plus ou moins longues pour les obtenir.

GHOST OF TSUSHIMA VAUT-IL LE COUP?

Ghost of Tsushima nous propose une histoire principale intéressante et surtout une époque que beaucoup de joueurs attendaient de parcourir. Certes le jeu à quelques défauts mais que l’on oublie très vite, l’envie de connaître le déroulement de l’histoire étant la plus forte. On prend goût aux différentes approches de combats et cela permet de varier le plaisir car il est vrai que le jeu dispose d’une boucle de gameplay assez courte. La sensation de réaliser la même chose en permanence est présente même si certains points d’intérêt ou quêtes sont différentes. L’exploration est un réel plaisir et on s’amuse très rapidement à screen tous ce qui nous entoure pour garder un souvenir et une trace de notre passage.

La personnalisation est assez complète et permet de varier aussi bien le style du personnage que ses caractéristiques grâce à différentes panoplies et charmes octroyant des bonus supplémentaires. La VO est somptueuse avec un japonais à couper le souffle mais la VF est aussi très bien avec comme voix principale : Damien boisseau, interprète de la voix de Matt Damon et du docteur mamour dans Grey’s Anatomy. Le mode kurosawa disponible dès le début du jeu, et dont les paramètres sont modifiables en pleine partie apporte une autre vision du titre avec un filtre noir et blanc comme un film à l’ancienne et change la bande-son pendant les combats de boss.

Ghost of Tsushima essaye d’être différent et essaye d’innover dans le genre. Si vous êtes un fan de la culture japonaise, le jeu est fait pour vous !

Vous vous régalerez des voix originales, ainsi qu’à parcourir des villages traditionnels ou même d’écouter les mythes sur des samurais légendaires ayant vécu sur l’île de Tsushima. Cependant si vous n’êtes pas un amateur d’open-world le jeu pourra rapidement vous dégouter car celui-ci se montre long et répétitif. Seuls votre patience et votre désir de réussir à repousser les mongols vous permettront de profiter pleinement du titre et de devenir une légende. Ghost of Tsushima est disponible exclusivement sur Playstation 4 en version physique et digitale au prix de 69,99€.

Test réalisé par Pierre

Posté le 17 août 2020 | Laisser un commentaire
Posté dans PS4 | Tags : ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.