Accueil Jeux-vidéo PS4 CRASH BANDICOOT 4 – Test PS4

CRASH BANDICOOT 4 – Test PS4

Posté dans PS4 - PS4 PRO Le 28 octobre 2020 par Anthony Cocain

Depuis la fin des années 90, Crash Bandicoot est un personnage emblématique de l’univers du jeu vidéo. Ayant vu le jour sur PlayStation avec le studio Naughty Dog (Uncharted, The Last of Us…) on le retrouve chez Toys for Bob (Skylanders) sur PS4 et Xbox One pour un épisode intitulé Crash Bandicoot 4 It’s about time. Et oui, c’est à propos du temps… et les docteurs Neo Cortex et Nefarious Tropy vont nous retourner le cerveaux à travers de multiples dimensions…

On peut jouer Crash mais aussi sa petite sœur Coco dans une jeu de plate-forme très similaire aux premiers opus avec une approche 3D mais dans une mécanique old-school en scrolling horizontal ou en vue de dos (ou de face) comme à l’époque. L’ensemble reste bien sûr bien plus riche et travaillée avec de la profondeur et certains passages plus dynamiques. On début d’ailleurs l’aventure sur la plage de N-Sanity comme en 1996 et les fans apprécieront.

On retrouve le système de plate-forme exigeant que l’on connait et n’espérez pas exceller de suite. Si le jeu s’offre à tous et pourra ravir les plus jeunes, il reste très exigeant et ne pardonne pas les erreurs. Ainsi, le challenge est bien là et l’histoire qui mêle donc diverses dimensions influe sur le gameplay. On retrouve pour nous aider les fameux Masques Quantum qui offriront différentes capacités à nos personnages. Ainsi, pendant un saut il faudra appuyer sur une touche pour faire apparaitre ou disparaitre les éléments. Bien fichu, mais diablement stressant aussi… On pourra aussi faire des attaques tourbillonnantes ou bien ralentir le temps, etc.. Pas forcément évidents à dompter au début, ces pouvoirs nous serons en tous cas d’une grande aide à bien des moments.

Garnis de bonus en tous genres (et notamment différentes personnages à débloquer), le jeu joue aussi sur l’aspect secondaire avec plein de gemmes à trouver ici et là. Ainsi, dans les niveaux, certains passages secondaires vous permettront d’en trouver davantage. Plus que de simples skins, les personnages débloquables disposeront de compétences particulières. On trouvera par exemple Tawna et son grappin ou Dingodile et son aspirateur…

Malgré plusieurs difficultés disponibles, ce Crash 4 reste donc exigeant et punitif. Si le concept est conçu ainsi on peut aussi déplorer tout de même quelques imprécisions et parfois on a du mal à situer notre personnage dans l’espace ce qui est vite problématique dans certains passages délicats.

Le jeu est donc énervant il faut le dire et sans doute seul les joueurs de l’époque sauront garder la patience nécessaire. Pour les autres, un mode multi local (2 à 4 joueurs) peut être un bon moyen d’y jouer avec moins de pression et plus de fun. Chacun son tour, on évolue dans des niveaux basé sur le temps ou sur la destruction de caisses. Pas évident là aussi mais un challenge amusant entre amis.

L’avantage des dimensions, c’est qu’on voit du pays et chaque monde traversé est très différent des autres. De plus, la réalisation est fort sympathique et globalement c’est un plaisir de parcourir les différentes univers.

Jouant sur la fibre nostalgique, Crash 4 n’écarte pas les plus jeunes joueurs avec un jeu de plate-forme pas si old-school que ça. L’équilibre est bien senti et on passe de bons moments (même si on s’énerve aussi beaucoup…). La marque Crash Bandicoot est bien là pour proposer un vrai 4ème opus sans grande révolution mais qu’on apprécie beaucoup.

Posté le 28 octobre 2020 | Laisser un commentaire
Posté dans PS4 - PS4 PRO | Tags : , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.