Accueil Jeux-vidéo MASS EFFECT ANDROMEDA – Test PS4 + Guide Stratégique

MASS EFFECT ANDROMEDA – Test PS4 + Guide Stratégique

Posté dans Jeux-vidéo - Livres - PS4 - PS4 PRO Le 2 mai 2017 par Anthony Cocain

La saga inter-galactique Mass Effect est de retour avec Mass Effect Andromeda, un quatrième opus qui se sera fait attendre. Si le numéro 4 n’est pas clairement inscrit au titre c’est sans doute parce que cet opus n’est pas exactement comme les autres…

Pas de commandant Shepard à l’appel. Et pour cause, nous incarnons ici, au choix, un homme ou une femme (frère et soeur) qui sortent de cryogénisation pour coloniser à terme la galaxie Andromède et ainsi échapper finalement aux méchants moissonneurs…

L’aventure s’annonce donc dès le début un peu moins épique que ce qu’on connait de Mass Effect. Mais l’histoire prend le temps de se broder avec des rapports humains et de l’exploration approfondie. En effet, on est d’abord là pour explorer des planètes et on a de quoi faire. Mais attention, les ennemis sont bel et bien là et l’action prend de l’ampleur au fil des missions.

Proposant une belle dose de liberté, Mass Effect Andromeda se joue au rythme de chacun. Il y a beaucoup de choses à faire et à explorer qu’on se concentre sur les missions principales ou secondaires. On peut notamment prendre du temps à parler avec son équipage et pourquoi pas compter fleurette jusqu’à une relation amoureuse dans tous les sens du terme… (si si).

C’est sur le Nexus qu’on pourra prendre le temps d’appréhender nos prochaines sorties. Et pour cela, on utilisera cette fois le vaisseau nommé Tempête (exit le Normandy). On passe donc son temps à aller et venir mais c’est un principe qui personnellement me convient. On n’a pas l’impression d’enchainer les missions sans réfléchir. Ici, on prend le temps de vivre l’aventure et il faut dire que les développeurs ont mis le paquet sur l’axe dialogué avec les fameuses questions à choix de réponses multiples qui influent sur les rapports humains et les éventuelles missions secondaires proposées.

Si les missions principales sont évidemment plus riches en action, certaines quêtes secondaires seront plus légères et permettront de décompresser entre deux missions complexes. D’autres seront trop basiques par contre (livraisons, etc…). On apprécie notamment les possibilités de colonisation des planètes. Débarqué sur l’une d’elles, on peut évoluer à pied (on a un jet-pack bien pratique) ou bien à bord du Nomade qui va (presque) partout. On profite alors de larges étendues, de paysages à couper le souffle et d’un vrai confort d’exploration. On pourra alors dénicher de nouvelles civilisations pour négocier avec elles, exterminer les ennemis présents, trouver des ressources, etc.. Notre scanner sera utile à chaque instant pour bien appréhender notre progression et enregistrer pas mal d’infos.

En phases de combats, on profite d’un système dynamique et efficace. Proposant toujours une dimension RPG, le jeu permet de faire évoluer son personnage et de l’équiper comme on le souhaite avec différentes capacités et armes secondaires. Assez différent des autres opus, le système de combat gagne en rapidité ce qui est plutôt un plus notamment dans des espaces souvent très ouverts. Notez aussi qu’en plus d’améliorer son personnage via un arbre des compétences et un arsenal évolutif, on peut aussi choisir les personnages qui nous accompagneront en missions et les faire évoluer également sur différents points.

On peut même participer à des missions de groupes d’assauts. Ainsi, soit on participe en ligne, soit on ne participe pas et on envoie son groupe d’assauts en mission. On découvre alors un système étendu de gestion tactique mais aussi une dimension commerciale que certains apprécieront.

Techniquement, la saga Mass Effect a toujours convaincu. Ici, si les environnements des planètes sont souvent spectaculaire il n’en est pas de même pour la réalisation des personnages (pourtant une grande qualité des anciens épisodes). Un patch a d’ailleurs déjà vu le jour pour ajouter un peu de réalisme dans les expressions des visages. Mais on déplore toujours des animations très moyennes. Certaines démarches de personnages (pourtant humains) sont ridicules… Globalement, on est surpris de voir un Mass Effect avec autant de lacunes techniques. C’est bien dommage.

Mass Effect Andromeda sera accueilli de manière mitigée par les joueurs (fans ou non). On n’attendait davantage d’un tel titre. Néanmoins, si on zappe les lacunes techniques et un axe pris différent des anciens opus, on a tout de même un jeu d’action SF riche en contenu. Les amateurs d’aventures et d’explorations spatiales auront de quoi s’amuser un bon moment. Mass Effect Andromeda semble être une parenthèse dans la série, un voyage dépaysant certes, mais on attend désormais un « vrai » Mass Effect 4.

Pour aller plus loin dans Mass Effect Andromeda ou tout simplement pour vous y retrouver dans un méandre de missions et activités possibles, nous vous conseillons le Guide stratégique en édition Collector proposé par Bioware et Prima Games. C’est plus de 500 pages richement illustrées qui nous sont proposées avec des informations très détaillées sur tout un tas de choses.

On trouve notamment un guide complet pour la campagne, détaillée pas à pas. On y trouve des conseils sur les combats, les défis, etc..

Pour nous orienter, le guide comporte des plans de zones illustrés de chacun des mondes. Concernant les personnages, amis et ennemis disposent d’informations détaillées.

Il en est de même pour les armes et équipements qui sont décortiquées dans l’ouvrage. Ce dernier inclut un code pour un accès au eGuide sur PC, tablettes ou smartphone. Bonne idée.

Le guide édition collector de Mass Effect Andromeda est disponible pour une trentaine d’euros.

Posté le 2 mai 2017 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - Livres - PS4 - PS4 PRO | Tags : ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.