Accueil Jeux-vidéo PC FLIGHT SIMULATOR – Test PC (Shadow)

FLIGHT SIMULATOR – Test PC (Shadow)

Posté dans PC Le 18 septembre 2020 par Anthony Cocain

Depuis 1982, la simulation Microsoft Flight Simulator fait rêver les amateurs d’aviation. Cette année, un nouvel opus a atterri, avec aux manettes le studio français Asobo Studio (à qui on doit l’excellent A Plague Tale Innocence).

Si la simulation de vol a longtemps été réservée aux connaisseurs, avec une approche pointue et, idéalement, un équipement adéquat, on peut noter désormais une approche plus globale pour tous avec différents moyens de jouer (manche, clavier, manette…) et tout plein de réglages possibles avec notamment un copilote bien utile et des explications fournies.

Facilement, on peut donc se lancer dans les airs, n’importe où sur la planète et choisir par exemple d’être déjà en vol de croisière pour contempler les lieux. Cette approche touristique et contemplative est bienvenue mais Flight Simulator c’est surtout une simulation très riche et très réaliste que les passionnés chevronnés pourront apprécier à sa juste valeur.

Quelque soit notre niveau, on accède donc notamment à un générateur de plan de vol dans lequel on pourra choisir un aéroport de départ, un aéroport d’arrivée, un type d’avion, les conditions climatiques, le moment de la journée, etc.. Cela s’articule comme un Google Earth et on tourne autour du globe à la recherche des différents aéroports et on peut dire qu’ils sont très nombreux et les plus petits ne sont pas négligés. Et si vous rechercher un lieu précis sur la carte (chez vous par exemple), il vous suffira d’indiquer vos coordonnées GPS (que vous trouverez sur Maps par exemple). Me concernant, les coordonnées ne m’ont pas donné le point exact de ma maison mais j’ai pu me repérer grâce aux villes et aéroports environnants. C’est alors très étonnant de survoler sa propre maison de constater le réalisme et la précision des lieux où que ce soit. Bluffant.

Connecté en permanence à internet, le jeu utilise Bing Map via les serveurs de Microsoft pour proposer des environnement ultra-réalistes et en perpétuelle mise à jour. 400 villes dans le jeu bénéficient d’un traitement encore plus précis avec des modélisations 3D impressionnantes. On y reconnait les monuments les plus connus et c’est assez incroyable…

Que ce soit dans les aéroports, les villes survolées ou les environnements naturels, le jeu regorge de vie et on verra donc des gens, des animaux, des véhicules, qui vivent leur vie. Cela ajoute finalement beaucoup de réalisme et de dynamisme à l’expérience qui pourrait paraitre vide et austère dans les opus précédents.

Le jeu propose 37000 aéroports et selon la version du jeu que vous aurez acheté, quelques-uns propose une précision de détails accrue (entre 30 et 40).

Du simple ULM au Boeing 747 les sensations de vol sont très réalistes et ont été validées par de vrais pilotes confirmés. Forcément, la difficulté varie en fonction de l’appareil et chacun y trouvera son compte, même si, dans tous les cas, il faut bien comprendre les principes de vols, du décollage à l’atterrissage (c’est mieux…). Et notez qu’on trouve même un hydravion qui permet amerrir sur des masses d’eau, elles aussi très réalistes avec vagues et compagnie… Le soucis du détail.

Je ne saurais pas vous raconter toutes les possibilités techniques qu’offre le jeu en matière de navigation puisque je suis de ceux qui vont jouer les touristes en vol avec l’aide bien aimable du co-pilote. Quoiqu’il en soit, à vue de nez, on peut affirmer que tout est très pointu et que ceux qui sont équipés et qui aime la simulation pure et dure auront de quoi s’amuser dans des conditions très très proche du réel.

La Terre s’offre à vous dans ce Microsoft Flight Simulator 2020 et que vous soyez débutants ou confirmés en matière de simulation de vol, vous serez conquis, par la réalisation exemplaire, le contenu, le gameplay et le réalisme des commandes et des outils proposés. La simulation de vol vient de passer un sacré cran! Bravo à Asobo Studio!

Le jeu a été testé sur Shadow (PC virtuel) avec la possibilité de mettre le jeu en haute qualité pour une excellente fluidité et un niveau de détail au sol excellent (configuration Boost). Une chouette expérience!

Posté le 18 septembre 2020 | Laisser un commentaire
Posté dans PC | Tags : , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.