Accueil Jeux-vidéo DIABLO III – Test PlayStation 3

DIABLO III – Test PlayStation 3

Posté dans Jeux-vidéo - PS3 Le 24 septembre 2013 par Anthony Cocain

Diablo_3_PS3_5

Diablo_3_PS3_9Le blockbuster PC est enfin sorti sur console pour remettre le couvert niveau « hack’n slash ». Un genre qui se fait rare de nos jours, de quoi le dépoussiérer sur console. Diablo III est-il une bonne adaptation du jeu PC ? Eléments de réponse :

20 ans après les évènements de Diablo II, une comète s’écrase sur la cathédrale de Tristram. Par conséquent, le monde est envahi de monstres; les morts se réveillent et le Roi Squellette Léoric déchaine sa colère. La jeune Léah recherche son oncle Cain dans les décombres du cratère (la cinématique est à couper le souffle). Le monde est alors en proie au mal, quand vient un héros pour le délivrer…

Vous aurez le choix entre 5 classes bien différentes : barbare, moine, féticheur, chasseur de démon et sorcier (pour ma part j’ai essayé le sorcier) déclinables au masculin comme au féminin. Le choix est très déterminant pour la suite car certaines de vos attaques sont générées par de la fureur, mana ou pouvoir arcanique qui se recharge plus ou moins vite et plus ou moins automatiquement. À savoir le sorcier se recharge automatiquement alors que le barbare recharge sa fureur uniquement en massacrant des monstres, mais reste peut-être plus puissant que le sorcier. Au fur et à mesure que vous avancez dans vos niveaux, vous débloquerez de nouvelles capacités plus puissantes, des runes qui permettent de modifier ces attaques, et des capacités passives. Ceci peut vous permettre de créer un personnage quasi unique en sont genre.

Tout d’abord la maniabilité du jeu sur console est un point très important. Elle a été optimisée pour le joueur. Comparé au jeu sur PC, vous n’avez pas besoin de cliquer frénétiquement pour vous déplacer. Le stick gauche fera l’affaire et avec le droit vous ferez de petites roulades pour esquiver les coups (très pratique). Les gachettest R1 et R2 servent aux lancements de sorts. Mais vous pouvez personnaliser vous même vos touches.

Les grands plus de cette version sont les indices de pouvoirs indiqués par des triangles rouge ou vert de chaque objet ramassé qui vous donnent l’aperçu pendant le jeu de la supériorité ou l’infériorité de l’objet comparé à votre objet équipé. Dans le menu select, vous pourrez voir en détail ces objets. Attention votre inventaire ne peut contenir que 60 objets, vos poches sera vite remplies en affrontant les ennemis donjon après donjon. Les hôtels de vente ont été supprimés pour avantager la chasse aux monstres. Les monstres tués distribuent ainsi moins d’objets, mais sont beaucoup plus intéressants comme des objets rares et/ou légendaires.

Comparé à la version PC, Diablo III n’a pas besoin de connexion internet pour être lancé. Donc vous pourrez découvrir ce monde aussi riche en monstres que la version PC. Ils ne sont pas très variés, même s’ils changent à travers les cinq actes que vous traverserez dans l’histoire. Attention aux arachnophobes comme moi, une quête est consacrée pour vous… Sinon pendant vos escapades, en ligne, des joueurs pourront rejoindre votre partie et ainsi vous aider à vaincre les Seigneurs Démons. Ceci égaye les parties multijoueurs. Sinon, si vous avez 3 amis, vous pourrez faire de grandes parties sur un même écran. Et partir en coop vaincre Diablo.

Au niveau de l’expérience graphique, il ne faut pas se leurrer, ça ne vaut pas un PC monté comme une machine de guerre. La version console manque de couleurs vives et de fluidité. Quelques lags sont présents durant la partie, mais c’est suffisamment rare. Des mises à jour viendront corriger ses bugs et de prochains DLC comme celui sur PC, Reaper of Souls débarqueront bientôt.

En bref, Diablo III donne un bon aperçu des jeux qui tournent sur PC aux joueurs consoles. Une bonne expérience de jeux vous est promise. Le portage vers consoles pour Blizzard est une réel succès. Les interfaces sont très réussies et intuitives. On regrette juste les ralentissements, mais le réel point positif est l’expérience sans connexion. Pour ceux qui regrettent la version PC, vous pouvez jeter votre dévolu sur cette version plus aboutie par Blizzard.

Test réalisé et rédigé par Max L.

Posté le 24 septembre 2013 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - PS3 | Tags :

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.