Accueil Jeux-vidéo BATTLEFIELD 4 – Test PlayStation 4

BATTLEFIELD 4 – Test PlayStation 4

Posté dans Jeux-vidéo - PS4 Le 16 janvier 2014 par Anthony Cocain

1465921_10202500857193120_1667201713_o

Pas toujours aussi « accessible » que son concurrent direct (l’appel du devoir…) la saga Battlefield de EA et Dice est souvent plus réaliste et plus pointue en terme de multijoueur online. Après un BF3 assez bluffant il y a quelques temps, Battlefield 4 s’approprie désormais les consoles Next Gen (en plus du reste) pour proposer au joueurs consoles, le jeu de guerre ultime…

Bien sûr, j’en entend déjà certain… j’évoque ici Battlefield 4 sur consoles next gen et plus précisémment sur PS4. Je sais très bien que ce genre de FPS excelle sur PC (à condition d’avoir une machine de guerre…). Avec la next gen cette version console est tout de même très proche graphiquement de ce que peut proposer un PC. En tous cas, tout comme Killzone Shadow Fall, ce BF4 sur PS4 m’a scotché au canapé. La claque visuelle est bien là. Paf! Merci FrosBite 3 (nouveau moteur du jeu).

Ce n’est pas forcément la force du jeu (et de peu de FPS d’ailleurs…), le mode solo de Battlefield 4 est certes spectaculaire et immersif mais il manque un peu de corps. On incarne le soldat Recker de l’escouade Tombstone à travers le monde pour différentes missions assez variées (à pied, en véhicule…). Ce solo se boucle assez vite au final en difficulté normale (5-6h) et on peut déplorer une difficulté pourtant instable. On passe de passage étonnamment faciles à des passages étonnamment agaçants… Et paradoxalement, on ne retrouve pas forcément le gameplay si riche du multijoueurs (phases aériennes, marines, destructions dynamiques, etc..). Le solo semble être un avant-goût scénarisé du multi. Au-delà de cela, ce solo fait le boulot en terme de contrôle avec un gameplay toujours aussi bien travaillé en terme de déplaçements et de gestion des armes, de ciblage, etc. Les ennemis ne respirent toujours pas la grande intelligence mais ils sont actifs et vicieux, il faut donc rester vigilant en toutes circonstances.

1501543_10202506698379146_2032176177_o

Abordons désormais le coeur du jeu finalement, le multi. Celui-ci s’articule autour de 7 modes de jeu et 10 nouvelles maps de base. Les serveurs de Dice sont bien au point et il est facile et rapide de rejoindre une partie avec ou sans ses potes. Avec les modes classiques comme les deathmatchs et autres conquête ou domination on retrouve le mode ruée et en nouveauté les modes Anéantissement (capture de bombe…), Désamorçage (désamorçage de bombe…) et Obliteration (pose de bombe…). De la bombe quoi! En tous cas, des modes plutôt stressant et intenses.

Les maps du multi permettent de retrouver certaines scènes du solo avec des environnements de jour ou de nuit, intérieur, extérieur, ville, nature, ouvert, confiné, etc.. Fidèle à sa réputation, BF4 propose toujours de la jouer à pied, en voiture, en tank, en avion, en quad, en jetski et j’en passe. Du coup, sans être gigantesque, certaines maps sont assez grandes pour profiter du terrain de jeu avec ces engins motorisés. Mais le gros plus de cet opus c’est le système Levolution qui permet d’intéragir sur le décors. Autrement dit, dans certaines maps, chacun pourra détruire une digue pour inonder une zone, faire s’écrouler un batiment ou d’autres mécanismes spectaculaire qui modifie le déroulement d’un combat. C’est certes original et suprenant au début mais les joueurs s’habitueront certainement à ces phénomènes impromptus…

1491402_10202494746600359_779851648_o

Concernant les soldats, on profite de 4 classes principales à upgrader : Assaut, Soutien, Ingénieur et Sniper. Chacun dispose d’un arbre des compétences permettant de faire évoluer ses spécialisations. Bien sûr, nous sommes en 2014 et ce BF4 permet quelques intéractions avec votre tablette par exemple. Non seulement le mode Commandant qui permet de gérer ses troupes ou bien l’application Battlelog qui permet de gérer sa « carrière » et ses stratégies.

Malgré un mode solo un peu en retrait par rapport à l’excellent multi, Battlefield 4 révolutionne moins le genre que l’opus précédent mais il s’étoffe dans le bon sens pour proposer le meilleur du FPS de guerre sur console. Encore une fois, il sera privilégié par les connaisseurs plus que par les casual gamers mais il reste un spectacle videoludique à vivre sur PS4 ou Xbox One rien que pour la claque visuelle et l’ambiance immersive de combats plus qu’intenses…

Captures d’écrans et video réalisées via ma PS4

Posté le 16 janvier 2014 | 1 commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - PS4 | Tags : , , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Vos réactions

Un commentaire sur “BATTLEFIELD 4 – Test PlayStation 4
  1. speedeo - Le 16 Jan 2014 à 14 h 30 min

    Inutile de dire qu en tant que fan absolu de cette serie , je suis tout a fait d accord avec toi , le meilleur multi a l heure actuelle ^^.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.