Accueil Jeux-vidéo Autres TV PHILIPS CINEMA 21:9 – le test!!!!

TV PHILIPS CINEMA 21:9 – le test!!!!

Posté dans Autres Le 14 septembre 2009 par Anthony Cocain
philips-21-9-cinema.jpg

Le constructeur néerlandais PHILIPS a toujours innové en terme de télévision notamment. Avec son téléviseur LCD CINEMA 21/9 sorti cette année,  il a fait fort. En effet, ce téléviseur propose un format jamais vu encore : le format 21/9. Toutes les TV HD actuelles propose du 16/9 format de plus en plus courant qui suplante l’ancestrale 4/3 de “feu” les TV cathodiques… Mais la majorité des films en version cinema sont tournés en 21/9 c’est pour cette raison que même sur des 16/9 on a parfois des bandes noires en haut et en bas. Avec le CINEMA 21/9 (56PFL9954H) fini ce soucis de bandes noires puisque les films prennent du coup toute la surface de l’écran. Et avec sa diagonale de 142 cm autant vous dire que l’effet est convainquant.

100_2358.JPG

56 pouces c’est donc le seul et unique format proposé pour ce téléviseur à ce jour. Mais c’est un format idéal, pas trop petit pas trop grand qui fera son effet dans votre salon. Avec sa résolution de 2560×1080p il propose une image excellente. Et en plus de son atout de format inédit, il dispose tout de même d’autres fonctions intéressantes : tuner TNT HD, traitement d’images Perfect Pixel HD Engine, Ambilight 3 côtés, technologie Clear LCD 200Hz et surtour le Net TV qui arrive de plus en plus sur nos écrans et qui permet de surfer sur le web sur sa TV.

100_2126.JPG
100_2332.JPG
100_2333.JPG
100_2334.JPG

D’emblée, au déballage, on est impressionné par les dimensions de la “bête” et par son look très classe : noir laqué, coins arrondis, il y a aussi un petit décrochage en bas au milieu de l’écran qui lui donne une forme toute particulière, un bijou… Ma TV HD Philips de 107 cm faisait pâle figure à côté… Ensuite, c’est la claque : je m’empresse de mettre un Blu-ray dans la PS3 (Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal) et effectivement, le film prend toute la dalle, sans bandes noires, du coup cela décuple la sensation de grandeur de l’image par raport à mon 42 pouces… Pourtant, il fait la même hauteur, mais la largeur du 21/9 ici, fait toute la différence!

Ce qui séduit aussi très vite c’est le système Ambilight 3 canaux (Spectra 3, haut, gauche et droite) qui s’allume ou pas (au choix). Pour info, l’Ambilight, est un système d’éclairage exclusif à Philips qui éclaire l’arrière de l’écran pour apporter un meilleur confort de vision et donner une impression d’image plus grande. Ainsi, si l’image est bleue, la lueur autour de l’écran sera bleu, etc.. Ce principe prend toute sa dimension si l’écran est fixé sur un mur. Chez moi ce n’était pas le cas mais l’Ambilight fait tout de même son effet à certains moment. Je regrette une chose personnellement : quand l’image est noir, l’ambilight éclaire tout de même de manière neutre, mais la logique aurait voulu qu’il s’éteigne dans ces moment là, je sais pas…

Connectique2.JPG
Connectique1.JPG
Connectique3.JPG

La qualité d’un téléviseur vient aussi de sa connectique et sur ce point le CINEMA 21/9 n’est pas mal loti. Il dispose de 4 prises HDMI à l’arrière et une cinquième sur le côté. Il y a aussi deux prises Péritel, une triplette Composante YUV et audio associé, une sortie audio numérique coaxiale, une entrée VGA, une entrée antenne et une prise Ethernet. De quoi faire, même si personnellement je n’ai branché que l’antenne pour tester la TNT HD et utilisé qu’une prise HDMI celle de mon ampli puisque tous les appareils passent par lui. Mais bon, pour la majorité des installations c’est bien d’avoir ces nombreuses connectiques et surtout ce choix de technologies. Car ce n’est pas tout, l’écran propose également une entrée S-Vidéo, une autre Composite, une entrée audio stéréo RCA, une prise casque Jack, une prise USB et un emplacement pour les cartes PCMCIA CI. Manque plus qu’un lecteur multi-cartes mémoires! Mais je chipote. ,Même si je n ‘ai pas utilisé ce système, la TV propose une interface claire qui permet de choisir facilement sa source video avec des icones visuellement compréhensibles. On y trouve même le manuel du téléviseur intégré ou téléchargeable en PDF via le Net TV!

Ambilight1.JPG
Ambilight2.JPG

Parlons de l’imafe tout de même. D’abord, sachez que le CINEMA 21/9 contrairement aux modèles haut de gamme de la marque, ne possède pas de rétroéclairage LED mais CCFL (tube), du coup, les noirs sont moins profonds. Je ne saurais vous dire pourquoi c’est ainsi mais pour un produit tel que le 21/9 qui propose un format cinema inédit c’est un peu dommage. Quoiqu’il en soit l’image est excellente et vous pourrez la régler à souhait ou utiliser des préréglages : Jeu, Vif, Standard, Cinema… et c’est ce dernier que je préfère personnellement, les autres étant trop froids souvent et même s’ils sont plus nets accentuent aussi les défauts. Le mode Cinema lui, est plus proche de l’ambiance cinema avec des teintes plus chaudes et une précision plus atténuée, plus douce. Après, c’est aussi une question d’habitude et d’utilisations. Le mode Clear LCD 200Hz intégré permet une parfaite fluidité des images même en traveling ce qui n’est pas pour nous déplaire. Bien sur, ce procédé sera plus ou moins efficace en fonction des films et des sources utilisées, le lecteur Blu-ray ayant aussi son rôle à jouer. Personnellement j’ai testé le 21/9 avec la Playstation 3 en lecteur Blu-ray et le lecteur Blu-ray Philips BDP7300 (test bientôt sur IC) mais je n’ai pas l’oeil assez professionnel pour déceler de différences d’images importantes…

Menu.JPG
NetTV1.JPG
NetTV2.JPG

Venons-en à l’essentiel : le format 21/9 (sensiblement le 2.40 que l’on voit au dos des blu-ray ou DVD, le 16/9 s’apparentant au 1.85)). Logiquement, le 21/9 de Philips nous enlève les bandes noires et propose donc une image intégrale en plein écran. Effectivement, par rapport à un film visionné sur 16/9 les films en 2.40 s’intègre parfaitemtn au 21/9 proposant même un peu plus d’image sur les côtés, mais bizarrement on constate aussi que le haut et le bas de l’image sont légèrement tronquées… C’est un peu dommage et curieux mais c’est minime. En fait, l’écran est capable de calculer et de zoomer les images de films pour qu’ils collent aux bords de l’écran. Le zoom étire en hauteur et en largeur l’image. Donc pour les images qui ne sont pas au format, on perd de la définition en arrivant près des bords, ce qui est logique. Pour certains films en 1.85, en zoomant on perd également un peu de l’image en haut et en bas. Pour les émissions en 4/3 par contre, le téléviseur peut étirer l’image en 16/9 ce qui limite la perte de définition mais on a du coup des bandes noires à gauche et à droite ce qui peut être gênant aussi d’autant plus que les noirs ne sont pas assez profonds et ne se fondent pas dans les bords noirs de l’écran lui-même, c’est assez désagréable. Pour tous les formats on peu donc mettre l’image plein pot pour profiter du 56 pouces entièrement, mais forcément la qualité descendra sur certains programmes. Quoiqu’il en soit, on se rend bien compte que le CINEMA 21/9 porte bien son nom et est optimisé pour le visionnage de films en HD, pour le reste c’est une autre histoire même si l’upscaling est très bon et que les sources SD sortent assez bien dans la majeure partie des cas. Après c’est une histoire de déformation, de zoom, etc… qui peut poser problème au visionnage de programmes 4/3, etc..

Image1.JPG
Image2.JPG
Image3.JPG
Image4.JPG

Pour aller dans le détails vous pourre jouer avec ce format d’image. En effet, on nous propose différentes possibilités : l’option Cinéma 21/9 règle l’image sur le format du film d’origine, l’option sous titre Cinéma 21/9 règle l’image sur le format du film d’origine en affichant les sous-titres (l’image est alors légèrement remontée pour laisser un peu plus de place aux sous-titres), l’option Superzoom indique que les bandes noires sur les côté de l’émission au format 4/3 sont supprimées (l’image est adaptée au format de l’écran), l’option 16/9 affiche une image au format 16/9 avec des bandes noires en haut, en bas et sur les côtés, l’option Extension 16/9 redimensionne l’image au format 16/9 en respectant l’échelle et enfin l’option Non mise à l’échelle propose une netteté maximale mais avec des bandes noires… On peut bien sur mettre en mode Auto, ainsi c’est la TV qui gère et qui préviligie en général le format de l’image plus que sa qualité. Visionnant majoritairement des films c’est ce que j’utilise le plus mais ce n’est pas sans problèmes… en effet, lors de certains films où arrivent ponctuellement des sous-titres, l’image se met en mode sous-titre à ce moment précis laissant voir une bande noire en bas qui déforme l’image dans sa hauteur, ainsi on voit les sous-titres dans la bande. Mais une fois les sous-titre terminés, j’ai remarqué qu’il se passait de longues minutes avant que le film reprenne son image plein pot. D’ailleurs pour ceux qui veulent voir un film en VO dans la plupart des cas ils devront s’accomoder de cette bande noire en bas, sauf pour les films qui intègrent les sous-titres dans l’image. Sachez que Philips propose des lecteurs Blu-ray qui permettent de régler la hauteur des sous-titres… hum…

Format2.JPG
Format3.JPG
Format4.JPG
Format5.JPG
Format6.JPG
Format7.JPG

Sur Insert Coin on parle majoritairement de jeux video donc je me dois de vous donner mon expérience en ce domaine avec le 21/9. Et bien encore une fois le format d’image m’a posé problème. Effectivement, pour avoir une image plein pot j’ai dû “accepter” une image tronquée légèrement en haut et en bas. Pour certains jeux type FPS, action, etc… ce n’est pas un problème mais pour des jeux de course comme DIRT 2, les nombreuses informations à l’écran ont parfois été coupées légèrement. Dommage. En tous cas, la grandeur de l’image et la netteté de la HD procure d’excellente sensation je vous le dis!!!

Je vous le disais plus haut, le 21/9 propose une connectivité Ethernet et Wi-Fi. On peut ainsi se connecter à un réseau informatique domestique ou bien encore parcourir Internet directement à l’écran à l’aide de la télécommande. Encore une fois j’ai testé rapidement cette fonction puisque j’ai la même chose sur la Playstation 3 (on fait tout avec une PS3!!! 🙂 ).

100_2267.JPG

Un petit mot sur la télécommande qui est élégante et agréable au touché. Elle est même un poil lourde mais ce n’est pas gênant c’est presque même une bonne sensation de produit de qualité. Elle dispose de toutes les fonctions essentielles et notamment la touche « maison » qui permet d’afficher le menu principal à l’écran et la touche Ambilight qui permet d’activer ou de désactiver en un instant cette fonction.

Pour résumer sur cet étonnant écran qu’est le Philips CINEMA 21/9 je dirais qu’il est à privilégier pour une grosse consommation de films Blu-ray, idealement au format 2.40 mais aussi 1.85 (la déformation est minime). Par contre, pour un visionnage de tous les jours avec des programmes SD et parfois 4/3 c’est plus délicat, vous perdrez forcément en qualité et aurez soit des images déformées, soit des bandes noires sur les côtés. Et ces bandes noires avec le 21/9 on n’en veut plus! Déjà pour les films il est justement là pour les annnuler mais en plus à cause de l’absence de rétroéclairage par LED elles sont gris foncés et ne se fondent pas dans les bords de l’écran ce qui procure une sensation visuelle désagréable. Pour le prix (3500 euros maintenant au lieu de 4000 il y a quelques mois) on aurait vraiment souhaité des noirs bien plus profonds, c’est bien dommage. Quoiqu’il en soit, le Cinema 21/9 propose une image excellente avec sa résolution de 2560×1080 et dispose d’une pléthore de connectiques et de fonctionnalités comme le Net TV. C’est en tous cas un bijou de technologie, le premier sur ce principe qui séduira ceux qui auront les moyens de ne regarder que du Blu-ray en HD dessus!

Infos techniques : Technologie : LCD (CCFL) – Taille d’écran : 142 cm – Résolution : 2560×1080 – Luminosité : 500 cd/m² – Contraste : jusqu’à 80 000:1 – Angle de vue : 178/178 – Tuner : TNT et TNT HD (MPEG-2 et MPEG-4) – 1080p HD Ready : Oui – Traitement image : Perfect Pixel HD Engine, Clear LCD 200Hz – Zoom : Oui 7 modes – Compatibilité : 480p, 576i, 576p, 720p, 1080i, 1080p, 24p, 50p, 60p – Connecteurs : 5 HDMI 1.3, 2 Péritel (2 RVB), 1 YUV, 1 S-Vidéo, 1 Composite, 1 VGA, 1 USB, 1 sortie audio optique, 1 sortie audio analogique, prise casque – Compatibilité multimédia : image, son, vidéo – Son : 2×15 Watts Virtual Dolby Digital, BBE – Conso. en marche/veille : 283W/0,15W (constr.) – Dimensions (Lxlxp) : 1418×691×105mm – Poids : 31,9 Kg

SITE PRODUITSITE DEMO

Posté le 14 septembre 2009 | Laisser un commentaire
Posté dans Autres | Tags : , , , , , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.