Accueil Jeux-vidéo Autres FORZA MOTORSPORT 3 – le test Xbox 360!!!

FORZA MOTORSPORT 3 – le test Xbox 360!!!

Posté dans Autres Le 28 novembre 2009 par Anthony Cocain
forza-motorsport-3-xbox-3.jpg

jaquette-forza-motorsport-3.jpgEn juin, rappellez-vous, j’avais assisté à l’avant-première de Forza Motorsport 3 aux 24 Heure du Mans. Déjà impressionnant à l’époque, il m’avait semblé encore plus abouti dans sa version jouable du Xbox Live tout récemment. J’ai enfin pu tester le jeu dans sa version finale. Avons-nous donc un rival sérieux à Gran Turismo 5?

420 voitures (53 constructeurs). Voilà un chiffre qui annonçe la couleur. Deux ans après le deuxième opus les p’tits gars de Turn10 nous propose donc une nouvelle fois une simulation au contenu riche. Comme chez la concurrence, on dispose de tous types de véhicules avec différentes performances (de 100 ch à… 1000!). C’est dans le mode Carrière qu’on se rend compte de l’évolution en démarrant avec par exemple une Ford Fiesta poussive. Mais très vite, en enchainant les points, on accède à des choses plus pêchues : Golf GTI, R5 Turbo, Porsche et autres Ferrari… Sans compter les différentes puissances et les différentes marques, on dispose aussi de voitures particulières par leur style : muscle cars, cabriolets, prototype, il y a de quoi faire son choix! Et ce qui est bien dans Forza 3 c’est qu’avec le mode Jeu Libre on peut tester n’importe laquelle de ces voitures puisqu’elles y sont quasiment toutes disponibles de suite! Pour se faire, on peut passer par une course libre ou un contre-la-montre avec un choix de 20 circuits environ (Laguna Seca, Le Mans, Mugello, Nurburgring, Silverstone, Suzuka…) tous accessibles eux-aussi.

Mais les connaisseurs ne choisiront pas la facilité et entreront de plein pied dans le mode Carrière basé sur un calendrier garni progressivement par de nouvelles courses en fonction de votre niveau, de vos choix de carrière et des véhicules utilisés. Il sera même nécessaire, pour accéder à certaines courses, de bidouiller votre véhicule en le boostant ou en l’affublant de nouvelles aérations par exemple. Tout cela est gérer dans le garage et dépend de votre porte-monnaie. Contrairement à ce que l’on voit souvent, l’interface est claire et agréable. La dominante blanche, la voix off reposante et le design des menus proposent un bien-être bienvenu et on prend plaisir à naviguer dans tout cela en attendant la prochaine course.

forza-motorsport-3-xbox-4.jpg
forza-motorsport-3-xbox-7.jpg
forza-motorsport-3-xbox-6.jpg
forza-motorsport-3-xbox-5.jpg

Simulation oblige, en fonction des marques de constructeurs, on peut donc régler le moteurs et autres éléments de notre bolide mais on peut également le tuner avec des jantes, des ailerons et autres spoilers. Plus gadgets, on peut même ajouter des décos vinyles ou des peintures plus fantaisiste. Un plus sympathique pour une simulation. Concernant les réglages moteurs, rassurez-vous, il existe des réglages prédéfinis qui feront gagner du temps et permettront aux néophytes d’évoluer dignement dans le mode carrière.

Volant en main, Forza 3 est aussi bon que Forza 2 sinon mieux. Au niveau des aides, tout es possible : freinage automatique, antiblocage, traction, stabilité, boite auto ou manuelle, trajectoire, dégâts, IA, carburant ou usure des pneus… chacun peu régler la jouabilité comme il l’entend au moindre détail. Concernant la conduite, on constate de réelles différences de conduite en fonction du véhicule utilisé. Le tout est très maniable, fluide mais attention, nous sommes dans une simulation donc mieux vaut ne pas foncer comme un fou sous peine de faire un tête à queue dans le gravier. Testé au pad comme au volant, Forza 3 réagit avec précision à nos mouvements.

Les différentes vues sont très bonnes et notamment la vue intérieur qui propose un réalisme et une immersion excellente. Aussi, les autres concurrents se comportent de manière imprévisible ce qui accentue le réalisme de conduite. Un pur bonheur. Il faut dire que la réalisation de haute volée ajoute à l’excellence du jeu. Les voitures sont superbement modélisées et leur animation fluide et réaliste. Les dégâts occasionnés sont variés, progressif allant du simple écaillement de peinture à la portière qui vole.

Curieusement pour une simulation, Forza 3 propose un mode Rewind à la Race Driver Grid ou Dirt 2 qui permet de revenir en arrière après un accident pour rectifier le tir. Les puristes n’utiliseront certainement pas cette option, mais les joueurs occasionnels la bénieront tant la sortie de route est imprévisible.

Les plus téméraires poursuivront leur carrière en ligne pour affronter de vrais pilotes mais il faut s’accrocher car il y a un sacré niveau (et ceux qui n’ont pas le niveau sont sur le bas côtés…).

Forza Motorsport 3 est encore mieux que le 2 on s’en serait douté. Graphiquement somptueux il propose des bolides modélisés à la perfection malgré des décors un brin moins réaliste par endroit. Quoiqu’il en soit, le réalisme est bien là et l’expérience de conduite est excellente avec surtout un choix de voitures et de circuits conséquents. Tout est possible dans Forza 3 et son mode Jeu Libre permet à tous de s’amuser avec n’importe laquelle de ces voitures de rêves sur le circuit de son choix. Un gros plus. Les pro de la simulation metteront peut-être le doigt sur cette accessibilité et certaines facilités comme le rewind mais Forza 3 contente tout le monde et ça c’est bien!!!

ACHETEZ FORZA MOTORSPORT 3!!!

Posté le 28 novembre 2009 | Laisser un commentaire
Posté dans Autres | Tags : , , , , , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.