Accueil Jeux-vidéo Autres Call of Duty : Modern Warfare 2 – le test PS3!!!!

Call of Duty : Modern Warfare 2 – le test PS3!!!!

Posté dans Autres Le 15 novembre 2009 par Anthony Cocain
call-of-duty-modern-warfare-2-3.jpg

jaquette-call-of-duty-modern-warfare-2.jpgCall of Duty résonne chez les gamers (consoles principalement) comme le FPS ultime.  Après un opus World at War (développé par Treyarch) qui a moins marqué les esprit que Modern Warfare (développé Infinity Ward) la série revient chez les p’tits gars de Infinity pour un Modern Warfare 2. Nous nous retrouvons donc à nouveau dans des conflits actuels avec une campagne solo toujours aussi spectaculaire et immersive et un multi de folie!!! Voici le test sut Playstation 3.

Cinq ans après le premier Modern Warfare, le russe Zakhaev est succédé par un certain Makarov. Pour résumer, les Russes déclarent la guerre aux USA sur leur terrain et comme de coutume on dirige divers personnages dans diverses missions avec notamment James Ramirez et Gary Sanderson. L’aventure nous emmènera cette fois-ci dans les Favelas brésiliennes ou dans le désert Afghan en passant pare une base sous-marine russe ou encore une base aérienne perchée sur une montagne enneigée… dépaysement garanti!

Vous le savez peut-être, Modern Warfare 2 est comme Modern Warfare : il propose une progression hâchée en différents chapitres plus ou moins longs, nous emmenant un coup aux USA, un coup en Russie, incarnant un coup Ramirez, un coup Sanderson. C’est parfait pour renouveler l’action et l’envie de progresser dans le jeu même si on regrettera parfois un peu de confusion dans la globalité. Les développeurs ont en effet davantage peaufiné la mise en scène que le scénario et le résultat n’en est pas moins bluffant. Le renouvellement de l’action et du gameplay nous emmène avec frénésie dans des poursuites en motoneige ou à pieds sur les toits de Favelas hostiles. On escalade des parois de glaces sans sécurité, on joue les snipers dans une forêt sous la neige ou on saute dans le vide pour atteindre un hélicoptère… des trucs de dingues dignes des meilleurs films d’action et autant dire qu’à la première personne, on s’y croit! Hormis ces scènes chocs, tout le reste est pensé comme il faut avec une base militaire vivante avec des soldats qui fument, qui jouent au basket, qui téléphone ou plus tard des tranchées où certains soldats agonisent, d’autres dépriment ou certains ramènent un blessé… de la réalité virtuelle de plus en plus naturelle finalement…

call-of-duty-modern-warfare-2-2.jpg

La réalisation n’est pas innocente à cette parfaite immersion et chaque niveau recèle de détails, d’effets pyrotechniques ou de fumée, d’effets climatiques ou de lumières. Tout est parfaitement modélisé avec en avant les soldats et les somptueux décors. Je poserai un petit bémol sur certaines textures moins fines, trop floues ou certains éléments (surtout en intérieur) moins aboutis graphiquement. Quoiqu’il en soit, dans le feu de l’action, l’aspect visuel est bluffant. La bande son aussi ajoute au réalisme avec une musique digne des meilleurs films de guerre (c’est d’ailleurs signé un certain Hans Zimmer) et des effets sonores (explosions, cris, avions, tirs,…) parfaits!

Mais la réalisation ne suffit par à faire un bon jeu. Le gameplay est l’ingrédient essentiel à sa réussite. et encore une fois Call of Duty impose le respect avec un système de jouabilité FPS bien huilé. Levant le pied sur les phases à véhicules, MW2 propose néanmoins quelques moments d’anthologie comme notamment la courte fuite à bord d’une moto-neige mais cette fois les développeurs ont préférés tout donner sur le côté FPS qui est bien ce qu’on lui demande. Et à ce niveau, le gameplay reste varier avec des phases d’infiltration en sniper, des évolutions en groupe commando dans des maisons, des ruelles, des défenses de postes, etc.. et le tout avec un armement varié allant du Famas au RPG en passant par 2 flingues à la fois ou un fusile lance-grenades! Les grenades et les fumigènes sont toujours dispos en arme secondaire et les grenades notamment seront bien utiles dans la majeure partie des cas! Concernant l’attaque on trouve quelques subilités comme par exemple l’explosion de murs pour débarquer au ralenti dans une pièce bourrée d’ennemis afin de mieux les viser (système déjà vu récemment dans Call of Juarez 2). Parmi les variétés d’action vous pourrez aussi viser au laser certaines cibles pour qu’un appui aérien s’en occupe ou même prendre le contrôle d’un drône bombardier pour viser sur une carte l’endroit à exploser en prenant soin de ne pas en être trop près… Vous connaissez peut-être l’édition Prestige du jeu qui propose des lunettes infra-rouge… Bien sûr, le jeu propose cette accessoire dans une ou deux missions et permet donc de distinguer les ennemis par une silhouette blanche. Bien utile dans l’obscurité ou dans une zone enfumée.

call-of-duty-modern-warfare-2-1.jpg
call-of-duty-modern-warfare-2-4.jpg
call-of-duty-modern-warfare-2-5.jpg

Il n’y a pas de miracle dans un jeu si abouti techniquement, l’action est scriptée. Autrement dit, les ennemis apparaissent quasiment toujours au même endroit au même moment si vous recommencez le niveau. Ce principe est flagrant dans les zones fermées en intérieur ou en couloirs mais dans en extérieurs et des zones plus ouvertes, les différents choix de cheminements possibles atténuent un peu l’effet. On ne s’en plaint pas trop en tous cas.

N’étant pas un hardcore gamer contrairement à ce que certains pourraient croire, j’ai joué le jeu en Seconde Classe autrement dit en mode normal. Un mode plus facile existe en-dessous tandis que deux modes plus durs sont dispos au-dessus. Il est vrai qu’en Seconde Classe je n’ai pas eu de grosses difficultés hormis quelques courts mais intenses passages criblés d’ennemis. Je conseillerai donc à ceux qui connaissent la série d’attaquer en mode Vétéran afin de laisser le plaisir durer davantage. Car il faut l’avouer, la campagne solo, si elle est intense, est relativement courte (comptez 6 heures pour le finir…).

Pour rallonger la sauce, un mode coopératif nommé Spec Ops a vu le jour avec 23 missions jouables à deux. Les environnements rencontrés sont ceux de la campagne solo avec quelques endroits nouveaux et les missions vous permettront notamment de vous défendre contre des vagues successives d’ennemis ou de vous éclater un instant à bord d’une motoneige… A condition d’avoir un comparse à disposition, ce mode Spec Ops est bienvenu et offre une réelle rallonge au jeu avec un challenge différent, du fun à deux et toujours autant d’action et de spectacle.

call-of-duty-modern-warfare-2-6.jpg
call-of-duty-modern-warfare-2-7.jpg
call-of-duty-modern-warfare-2-8.jpg
call-of-duty-modern-warfare-2-9.jpg

Non je n’ai pas oublié, Modern Warfare 2, comme la tradition l’oblige, recèle d’un mode multijoueur compétitif. Logiquement basé sur l’excellent système de Modern Warfare 1, ce mode s’appuie une nouvelle fois sur les gains d’expériences qui permettent de débloquer de nouvelles armes et de nouveaux avantages. La concurrence étant rude sur le champ de bataille, j’ai peu testé cette partie et ne suis pas suffisamment adepte de online pour en saisir toutes les subilités. Néanmoins, on peut créer son personnage parmi différentes classes. En fonction de notre progression, on peut accéder à de nouvelles armes par exemople comme le Predator (Drone Bombardier) ou l’appui aérien d’un hélicoptère. Les cartes ne sont pas bâclées et variées avec une bonne réflexion sur l’espace pour des parties à la fois tactiques et bourrines!!! Vous serez en tous cas surpris en voyant l’apparition d’une vue à la troisième personne pour ce mode qui pourra sans doute contenter certains habitués de Lost Planet ou Red Faction dans le genre…

Avec différents niveaux de difficulté et une IA des ennemis pas trop bête, l’expérience Modern Warfare 2 est une réussite. Malgré quelques justesse dans les textures ou dans certains éléments d’intérieur, la réalisation est au top, offrant une réelle expérience proche du cinéma. Les missions sont encore une fois variées à la fois sur les environnements, sur les personnages ou sur les ambiances. Chaque chapitre est ni trop court ni trop long et déroule l’histoire avec un rythme soutenu si bien qu’on ne veut plus lâcher le pad. Le mode online est comme toujours le gros plus (je sais même que certains ne jouent qu’au mode online…) en gardant ce qui a fait de Modern Warfare 1 une réussite et en y apportant quelques subilités. Alors… engagez-vous!!!

Posté le 15 novembre 2009 | Laisser un commentaire

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.