Accueil Jeux-vidéo Autres BAYONETTA – le test Xbox 360!!!

BAYONETTA – le test Xbox 360!!!

Posté dans Autres Le 17 février 2010 par Anthony Cocain
bayonetta-5.jpg

jaquette-bayonetta.jpgCela faisait un bon moment que Bayonetta se dévoilait petit à petit. Dès sa sortie chez Sega en ce début d’année 2010, ce jeu d’action frénétique a fait grand bruit et pour cause, il nous propose de contrôler une sorte de sorcière sur-armée aux formes plus que généreuses…

Développé par le studio Platinum Games, Bayonetta est un pur beat’em all dans la lignée d’un certain Devil May Cry. Mais Bayonetta n’est pas un beat’em all de plus, il est surtout une réussite artistique plutôt culottée. Cela ne plaira pas forcément à tout le monde mais Bayonetta propose des graphismes au style très baroque avec des déluges d’effets spéciaux mais surtout une heroine haute en couleur qui se transforme, qui recèle de mouvements en tous genre. Un vrai ballet sanglant…

Le jeu mise donc tout sur un gameplay pointu et un style incomparable pour cacher un scenario plutôt creux il faut bien l’avouer : on incarne en effet une sorcière amnésique qui est récemment sortie d’un sommeil de 500 ans et qui cherche désormais à retrouver ses souvenirs en massacrant des hordes d’anges peu sympathiques… Manquant de profondeur, l’histoire de manque pas de mise en scène avec de nombreuses cinématiques chiadées avec beaucoup de style également. Le tout reste très japonisant, mais la plupart ne s’en plaindront pas. Après, l’esprit du jeu est assez orienté vers le sexe, l’humour décalé (pas toujours de bon goût) et des situations extravagantes. Pour tout cela, Bayonetta est unique. Un exemple parlant est la possibilité de transformer notre sorcière en panthère noire, un instant… elle fait alors pousser des fleurs sur son passage… Poétique, spectaculaire… barré… excellent!

bayonetta-1.jpg
bayonetta-2.jpg
bayonetta-3.jpg
bayonetta-4.jpg
bayonetta-6.jpg

Après un rapide tutorial bienvenu, la prise en main reste finalement accessible avec une touche dédiée aux attaques à mains nues, une autre qui permet de lancer des coups de pieds et une troisième de sortir vos fameux pistolets (fixés aux tibias…) pour attaquer de loin. Ce dernier aspect est pour le moins inédit et occasionne de sacrées roulades… Elle peut bien sur disposer d’armes en mains également pour compléter sa puissance de feu. Mais cela ne s’arrête pas là car on peut upgrader et paramétrer tout cet arsenal. On pourra ainsi préférer jouer du Katana ou du fusil à pompe que ce soit en main ou au pied… Des combinaisons étonnantes mais oh combien efficaces!

Mais les ennemis ne font pas semblant et Bayonetta reste un jeu de hardcore gamer. En effet, il faudra aussi jouer des déplaçements pour éviter les coups adverses. Il est donc possible d’esquiver à tout moment les attaques de ses adversaires en pressant la gâchette droite, tout cela de manière toujours gracieuse il va de soit. L’esquive sert aussi à contrer par derrière ou, encore mieux, et en fonction de votre timing, de déclencher un mode « Witch Time » qui figera le temps un instant pour vous permettre de riposter violemment ou de renvoyer les projectiles à la tronche des méchants!!!
Je vous le disais donc, on est dans du beat’em all frénétique mais qui allie brillamment violence et grâce… et oui… De plus, l’IA est plutôt bonne et les ennemis (très variés) surgissent de partout (ou de nulle part…). S’ensuivent alors des chorégraphies étonnantes dans un florilège d’effets spéciaux, de combos, de point gagnés… Les phases d’exploration permettent alors de souffler un peu… pfff…

Comme dans la majorité de ce type de jeu, chaque arme propose des combos différents dont certains s’acquièrent avec le temps. Ainsi, au fil de votre progression votre charmante sorcière renouvellera sans cesse ses prouesses physiques. Par exemple, certains combos la feront entrer dans une parade étonnante, un vrai numéro de danse moderne… Plus fort, elle peut utiliser sa chevelure et se dénuder un tantinet pour faire apparaitre une botte géante qui assènera aux ennemis un coup dévastateur. On est en pur délire! Je vous laisse de la surprise, mais sachez que ce ne sont que quelques éléments de la panoplie de notre étonnante Bayonetta qui pourra pourrir l’ennemi de bien des manières et quelque-soit les ennemis car le bestiaire est varié. Hormis les nombreuses créatures volantes ou pas, on trouve surtout des boss gigantesques et pour le moins originaux dans leur manière de vous attaquer ou bien leur étonnante représentation physique.

Alors dans cette frénésie, on pourrait être perdu ou trouver que tout cela est bien fouilli. Mais la réalisation excellente du jeu permet une bonne visibilité de l’action ainsi que les vues caméra judicieusement ajustées. S’il parait que sur PS3 le framerate est moyen, sur Xbox 360 (version testée) il n’en est rien et on savoure pleinement ce chef d’oeuvre videoludique.

Bayonetta est un jeu à part. On aime ou on aime pas. Sincèrement, je ne suis pas adepte de ce genre de beat’em all survoltés, cependant j’ai bien adhéré à Bayonetta qui propose surtout, en plus d’un gameplay riche et au point, une fresque artistique monumentale servie par des graphismes au top et une musique d’ambiance inégalable. Dans Bayonetta, on est en plein délire, en pleine rêverie ou en plein cauchemar, mais la magie opère, le jeu se déroule avec classe et surtout avec style… Avis aux amateurs!

ACHETEZ BAYONETTA SUR IC!!!

Posté le 17 février 2010 | Laisser un commentaire
Posté dans Autres | Tags : , , , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.