Accueil Cinéma TEDDY – Critique ciné

TEDDY – Critique ciné

Posté dans Cinéma - Critiques Cinéma Le 29 juin 2021 par Max Leleu

Cela fait maintenant quelques semaines que les cinémas peuvent rattraper leur retard. Avec la pandémie, plein de films n’ont pas pu s’exprimer ou voir le jour face aux fauteuils rouges des cinémas. De nombreux films ont vu leur dates de sortie reculer encore et encore. Après ce déconfinement tant attendu, c’est le grand retour des réouvertures des salles obscures et c’est un film comme « Teddy » qui tente de faire sa place. Mais que raconte ce film ?

Un loup fait monter la colère des habitants d’un petit village de montagne. En parallèle, Teddy est un jeune de 19 ans , un peu paumé, looser et agitateur mais avec de l’ambition. Il vit avec son oncle et travaille dans un salon de massage. Tout est normal jusqu’au soir où il se fait attaquer par ce fameux loup. Au fil des jours, ses pulsions animales vont prendre le dessus…

Anthony Bajon (Au nom de la terre) endosse le rôle du « presque » idiot d’un petit village, Teddy. Même s’il vit une amourette avec une lycéenne passant son bac et promise à un avenir sérieux, Teddy incarne la solitude et l’incompréhension vis à vis des autres. Si la fameuse griffure (qu’on ne voit pas) arrive très vite, ici ce n’est pas la transformation en loup-garou qui intéresse les frères Boukherma mais plutôt les pulsions et la fragilité de l’adolescence. La bête qui sommeille en Teddy est présente depuis bien plus longtemps qu’on le croit. Face à l’incompréhension des amis de sa copine, de sa patronne, des gendarmes… Teddy est un loup solitaire. Pour briser cette solitude, Teddy emmerde le monde. Il fait tout pour se faire remarquer. La conduite de son énorme van, ses t-shirts de groupes de métal, son crâne rasé, sa façon de parler et sa façon de saluer par doigt d’honneur. Derrière cette désinvolture, Teddy est mature et rêveur, avec son souhait de vivre dans une belle maison avec sa copine. Entre bête féroce et petit agneau, il n’arrive plus a se contrôler. Le film vacille entre comédie déjantée et horreur, jusqu’à l’apothéose finale…

Même si il y a de bons éléments dans le scénario, j’ai trouvé que le film traînait en longueur. Les parallèles visibles entre mythe du loup-garou, chasses aux loups dans les villages de montagnes et adolescence rejetée fonctionnent bien mais ils ne sont pas exploités au maximum. L’image est bien pensée, montrant un personnage solitaire et absurde en le filmant seul et de loin pour appuyer cette effet. J’ai par contre moins apprécié les allers-retours entre effets comiques et effets d’horreurs avec des passages très gênants pour ceux qui n’aime pas le sang… Teddy est un film de genre qui plaira à certains et pas à d’autres, mais il a le mérite de prendre des risques dans un Cinéma français trop compartimenté aujourd’hui. Teddy est à l’image de son personnage principal, il possède certaines forces mais beaucoup de faiblesses. En salle le 30 juin 2021.

Critique réalisée par Max

Posté le 29 juin 2021 | Laisser un commentaire
Posté dans Cinéma - Critiques Cinéma | Tags : , , ,

Ecrit par Max Leleu

J'ai commencé mes armes sur Nes avec "Les Tortues Ninja" puis avec "Tomb Raider" sur la première PlayStation. Aujourd'hui, j'aime toujours autant découvrir de nouveaux jeux ("The Last of Us", "Nier Automata", "Assassin's Creed" et j'en passe). Je réalise des vidéos pour le site d'une célèbre radio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.