Accueil Non classé FIRE EMBLEM THREE HOUSES – Test Nintendo Switch

FIRE EMBLEM THREE HOUSES – Test Nintendo Switch

Posté dans Non classé Le 5 septembre 2019 par Anthony Cocain

La Nintendo Switch accueille son deuxième jeu de la série des Fire Emblem. Un opus particulièrement bien réussi du nom de Three Houses. Le jeu est disponible depuis le 26 Juillet aussi bien en dématérialisé qu’en physique. Celui-ci reprend parfaitement les codes de la licence avec son combat en tour par tour et son univers RPG fantasy.

Fire Emblem Three Houses est un succès autant pour les fans que pour les néophytes. Cet épisode se prend facilement en main et nous plonge directement dans le feu de l’action. On peut souvent penser que le gameplay est assez mou à cause du tour par tour mais il se révèle être un élément primordial de cette série. En effet l’exploration pendant vos quêtes sera bien plus longue qu’un RPG traditionnel mais permettra à vos unités de se placer judicieusement et de minimiser les pertes. L’objectif est assez simple : éliminer le boss adverse.

Vous aurez très souvent le choix quant aux chemins de vos unités ce qui vous permettra de gagner du temps ou d’éviter une unité très puissante. Des coffres sont disséminés aux quatre coins de la carte et nécessitent une clef pour les ouvrir. Celle-ci est dropable sur les adversaires mais seule votre unité ayant récupéré ce loot pourra ouvrir le coffre. Cela entraine quelques allers-retours et parfois l’immobilisation d’une unité figée sur certaines maps.

Cependant le gameplay de ce jeu est très appréciable avec ces différentes phases d’action qui permettent de dynamiser le tout. Vous pourrez accélérer vos attaques et vos déplacements pour enchaîner les mobs.

L’univers et le graphisme style animé se marient très bien avec la Nintendo Switch, qui nous propose un jeu de qualité et pousse ses capacités au maximum. Le jeu est très agréable aussi bien en mode nomade que docker.

LE CONTEXTE

L’histoire se déroule sur le continent de Foldan qui est divisé en 3 nations : Adrestian, Le saint royaume de Faerghus, alliance de Leicester. Celles-ci sont régies par 3 grandes puissances : La maison Aige de Jais, Lion de Saphir et Cerf d’or. Vous incarnerez soit un homme soit une femme et déciderez de son passé à travers les nombreuses discussions et choix à réaliser tout au long de votre aventure. Pour ce test nous avons choisi d’incarner une femme mercenaire accompagnée de son père qui est un soldat d’élite du royaume.

Vous intégrerez directement le Monastère de Garreg Mach et rencontrerez l’archevêque qui vous demandera de choisir parmi les 3 maisons. Il vous faudra bien réfléchir quant à votre maison car celle-ci sera votre classe tout au long de votre aventure. Chaque maison dispose d’unités et de personnages aux caractères bien différents. A noter que pour finir le jeu dans son intégralité vous devrez refaire le jeu avec les 3 maisons différentes, cela permet d’augmenter facilement la durée de vie de ce titre.

Votre rôle après avoir choisi votre maison est de devenir professeur au monastère et enseigner vos talents de combat mais aussi de conseiller pour aider vos élèves à XP et à trouver leur voie. Le jeu se rythme avec phases de combat et temps libres. Ces temps seront essentiels pour acquérir de nouvelles compétences ou accomplir des quêtes annexes. Vous pourrez ainsi connaître la vie des élèves mais aussi les mystères du monastère. Le jeu propose différents chapitres qui représentent 1 mois (à chaque fois vous aurez 4 semaines dédiées au leveling de vos personnages). Le monastère propose aussi du jardinage et même de la pêche pour ceux qui souhaitent. Vous aurez des temps de classe pendant lesquels vous pourrez augmenter la spécialisation de vos élèves ce qui leur permettra d’acquérir de nouvelles armes et compétences.

La discussion est l’un des éléments essentiels et permettra d’augmenter la jauge de motivation de vos élèves mais aussi dès les orienter vers une spécialisation mage plutôt que chevalier. Vous pourrez récolter de l’argent en les envoyant en corvée et augmenter leur lien.

LE GAMEPLAY

Le tour par tour peut se montrer assez répétitif mais chaque combat propose son lot d’objectifs. Vous devrez par exemple vaincre un boss en seulement 20 tours, il ne faudra donc pas traîner en chemin. Fire Emblem Three Houses propose des animations de qualité qui lui permettent de devenir l’un des titres essentiels pour la Nintendo Switch.

Pendant vos phases de combat vous pourrez déplacer vos personnages comme sur un plateau d’échec. Un nombre de cases limite les déplacements mais permet de réfléchir sur vos prochaines actions. A noter qu’un personnage haut niveau pourra se déplacer plus loin sur la carte. Vous trouverez des cases avec différentes couleurs qui indiquent les lieux d’affrontements permettant de récolter XP ou objet.

Ces éléments seront indispensables si par mégarde un de vos items se brise pendant un combat. Chaque équipement aura un seuil de résistance à respecter et qui diminuera au fil des attaques ou sorts lancés. Les sorts et les attaques très puissants seront limités dans leur utilisation, il faudra les économiser pour venir à bout de certains boss. Il vous faudra une dizaine d’heure pour voir certains boss évoluer en puissants démons.

Fire Emblem Three Houses est un très bon tactical RPG qui propose une durée de vie de 80 heures de jeux et plus. Ce nouvel épisode est facile à prendre en main et permet aux néophytes de découvrir cette licence. Vous vivrez une aventure unique, digne d’un film d’animation japonais. Le jeu est exclusif à la Nintendo Switch et disponible sur le eShop au prix de 59,99€ mais aussi en version boîte dans les différentes boutiques spécialisées.

Test réalisé par Pierre

Posté le 5 septembre 2019 | Laisser un commentaire
Posté dans Non classé | Tags : ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.