Accueil Jeux-vidéo ZOO TYCOON – Test Xbox One

ZOO TYCOON – Test Xbox One

Posté dans Jeux-vidéo - Xbox One Le 11 décembre 2013 par Anthony Cocain

zoo-tycoon-xbox-one-10

jaquette-zoo-tycoon-xbox-oneConnu des joueurs PC, Zoo Tycoon est un jeu de gestion permettant de créer son parc animalier. Profitant de la nouvelle camera Kinect un nouvel opus a débarqué sur Xbox One pour le lançement de la console le 22 novembre dernier. Ainsi, le jeu de gestion s’étoffe d’une partie proche de ce que proposait Kinectimals à la sortie du premier système Kinect il y a quelques années…

Le jeu propose un mode libre, un mode campagne, un mode défis et un mode tutorial. Le mieux est bien évidemment de commencer par ce dernier mode découpé en 10 chapitres et autant de parcs répartis sur le globe. On apprend alors à se déplacer dans le parc, interagir avec les enclos et les animaux, créer des bâtiments, se pencher sur la partie gestion, etc.. Une fois tout cela assimilé on est prêt à gérer son propre zoo pour attirer le plus de visiteurs possible et ainsi prospérer. Le mode libre est bien sûr attractif puisqu’il n’impose pas de limite budgétaire, en revanche il faudra débloquer tout un tas de choses en gagnant de l’expérience.

D’abord immersif, Zoo Tycoon se joue à la troisième personne. En effet, on dirige son personnage (que l’on peut customiser, fille ou garçon…) dans le parc et on peut même prendre le contrôle de petites voiturettes aux allures de différents animaux. On se sent alors dans une sorte de GTA animalier (dans lequel les visiteurs ne peuvent pas être écrasés…). En tous cas, cet aspect motorisé sera bien utile quand votre parc aura pris une ampleur conséquente. Quoique, via le mode construction on peut se téléporter dans des zones précises. D’ailleurs, ce mode construction est disponible par la simple pression du bouton Y. L’action « dézoom » alors pour avoir une vue aérienne du parc. Ici, on peut donc contrôler si tout se passe bien globalement dans notre parc et surtout on peut ajouter (ou enlever) des enclos, des attractions, des batiments scientifiques, des zones pratiques (comme les toilettes…), etc.. On ne choisit pas la taille ou la forme d’un élément mais on peut juste le placer où on le souhaite en jouant uniquement sur sa rotation. Ensuite, le jeu se charge d’ajouter les ruelles et les arbres qui vont bien pour relier tout cela au reste du parc.

zoo-tycoon-xbox-one-8

Chaque élément influera sur la fréquentation de votre parc mais il ne faut pas oublier l’essentiel : les animaux. Eux aussi il faut les chouchouter en leur installant des zones de rafraichissement ou de jeux. Il faut aussi bien sûr veiller à ce qu’ils aient à manger et à les laver de temps en temps. C’est avec ces intéractions que le jeu prend des allures de Kinectimals (mais en mieux…). On donnera par exemple des fruits aux animaux avec sa main en faisant des gestes très naturels. Pour le lavage on tiendra avec ses deux mains la lance à eau pour viser les animaux. Encore mieux, avec les singes par exemple ou pourra jouer au mimétisme, Kinect reconnaissant jusqu’au moindre de vos clins d’oeil. On s’amuse alors à faire des gestes (définis) devant notre TV dans laquelle un bonobo virtuel les répète tout en salissant la vitre de son enclos…

Il n’empêche que la partie gestion reste au coeur du jeu avec une interface complète (mais un peu complexe pour les plus jeunes joueurs…). On pourra donc s’entourer de soigneurs, d’agents d’entretien, de scientifiques pour accélérer les choses. Aussi, il faudra veiller à les remplir ces enclos en achetant des animaux (qui débarqueront par hélico immédiatement). On a alors le choix : mâle, femelle, espèce, bébé ou adulte… On pourra même ensuite changer leurs petits noms. Bien sûr, le choix est limité au début du jeu et il faudra débloquer de nouveaux animaux (100 au total) et de nouvelles attractions en gagnant de l’expérience et de l’argent aussi.

Le mode campagne est idéal pour gravir les échelons de manière rythmée avec 20 points clés successifs en différents lieux  reprendre un zoo à l’abandon, prendre en main un parc axé sur des espèces d’animaux particulières, etc.. C’est très intéressant et moins rébarbatif. En tous cas, moins « facile » que le mode libre. Enfin, le mode défis permet une approche un peu plus ludique avec des objectifs plus courts comme prendre en photo certains animaux, livrer des médicament en voiturette à un point donné, de mettre au monde un animal précis, etc..

Avec une jolie réalisation, Zoo Tycoon n’est clairement pas le jeu Next gen par excellence. Il a en tout cas le mérite d’exploiter la nouvelle camera Kinect avec précision. Du coup, le jeu de gestion bien connu apporte un côté beaucoup plus ludique qui séduira les plus jeunes tandis que le côté gestion (peut-être pas assez développé pour les puristes) ravira les adultes, joueurs occasionnels. Dans tous les cas, Zoo Tycoon est un jeu frais et agréable à jouer seul ou en famille. Notez qu’il est possible de créer un parc en coop jusqu’à quatre via le Xbox Live. Pourquoi pas…

Posté le 11 décembre 2013 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - Xbox One | Tags : , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.