Accueil Jeux-vidéo NEED FOR SPEED RIVALS – Test Xbox One

NEED FOR SPEED RIVALS – Test Xbox One

Posté dans Jeux-vidéo - Xbox One Le 19 décembre 2013 par Anthony Cocain

need-for-speed-rivals-5

need-for-speed-rivals-Xbox-OneA l’image d’un Call of Duty dans le domaine du FPS, chaque année on a un nouveau Need for Speed dans le domaine de la course automobile. Cette année, Need for Speed Rivals a débarqué sur les consoles actuelles mais aussi sur les consoles next gen sur lequel le jeu est magnifique visuellement. Voici mon test sur Xbox One…

Malgré quelques opus bien moins bons que d’autres, la saga NFS revient avec un titre qui tire le meilleur du Hot Pursuit de 2010 et du Most Wanted de 2012, autrement dit la quintessence de NFS et son esprit flics contre voyous.

On retrouve donc un monde ouvert dans lequel on va évoluer très librement et en choisissant 2 progressions opposées : jouer dans la peau d’un flic ou jouer dans la peau d’un chauffard. A tout moment on pourra revenir sur une campagne ou sur une autre. Chaque camp propose en effet différents chapitres à accomplir. En fait,  on dispose, sur la map, de différents défis à effectuer. Si certains sont secondaires, d’autres sont nécessaires pour évoluer et passer les chapitres.

Ne cherchez donc pas ici l’ombre d’un scenario. Chacun évolue librement et de manière sauvage il faut bien le dire dans la région de Redview County, un condensé d’Amérique du Nord typique avec ses environnements de forêts, de déserts, de montagnes enneigées et de routes interminables. Notez que cette version Xbox One est d’une pure beauté. On sent la patte next gen sur ce titre avec des effets de lumières magnifiques et des modélisations de bolides au top avec les effets de poussières, de gouttelettes, de rayures ou de fumée qui vont bien. Splendide.

Alors effectivement, dès les premières heures de jeu on kiffe cette impression de liberté et la nervosité de la conduite. C’est souvent plus tentant de commencer comme chauffard et ici, pas de secret, il faut bomber en évitant le plus possible les flics souvent en patrouille un peu partout sur la map. On doit multiplier les exploits à travers des courses contre d’autres pilotes, piloter contre la montre, se lancer dans des courses-poursuites, éliminer des flics lorsqu’on est repéré, aller le plus vite possible devant les radars, etc.. Avec tout cela, on remplira les défis proposés mais on gagnera aussi en expérience pour pouvoir s’acheter de nouveaux bolides et tout un tas d’améliorations et de customisations. Concernant les courses poursuites en duel avec un autre pilote, elles sont possibles à tout moment. En fait, lorsqu’on suit ou croise un pilote comme nous, on doit activer une touche pour lancer la course. Ensuite, il faut rattraper le pilote concerné avant l’arrivé définie sur votre radar…

need-for-speed-rivals-7

Dans la peau d’un flic, le principe est quelque-peu différent et peut-être moins intéressant au final. En effet, il est toujours plus grisant d’être poursuivi que l’inverse. Quoiqu’il en soit, on dispose rapidement de bolides performants et on peut toujours kiffer le fait de mettre la sirène… Lorsqu’on prend un pilote en chasse, tout est possible : le percuter, lui barrer la route, mais aussi pas mal d’autres possibilités plus radicales. En effet, en évoluant dans le jeu on pourra acquérir différents accessoires pour arrêter les méchants chauffards. Notamment, on dispose d’impulsions électromagnétiques qui immobilisent le véhicule atteint, un bélier ou encore les fameuses herses. Nouveauté, la possibilité de balourder des mines ou de « commander » un hélico en renfort…

En uniforme, si la principale activité reste l’interception coûte que coûte, on a aussi l’occasion de relever des défis comme parcourir une distance précise en limitant les collisions et bien sûr on peut prendre en chasse un pilote qui nous revient pas à tout moment… Là aussi, on gagnera en expérience pour débloquer de nouveaux véhicules et il y a de bien belles choses, même pour les flics, oui oui.

La map assez conséquente de NFS Rivals permet de voir du pays et de varier les plaisirs. Les missions principales ou secondaires sont indiquées et on peut apparaitre dans la planque (ou le QG) de son choix pour éviter les longue distance. Le Easydrive est aussi là pour nous servir de GPS. Mais là ou Rivals va plus loin c’est avec le système All-Drive qui permet, connecté, de jouer jusqu’à six joueurs sur la même carte pour se lancer ses défis librement. Bien plus grisant que de jouer contre l’IA. On pourra donc jouer au flic et au voleur avec un pote ou se lancer dans un duel de chauffard par exemple… De même, si on joue seul, on aura toujours les scores de nos amis pour se comparer, lors des défis mais aussi en passant devant un radar par exemple. Un bon moyen de vouloir en découdre.

Réalisation sublime, terrain de jeu agréable et conséquent, possibilités de customisation (pas en flic…) et jolis bolides à conduire : Need for Speed Rivals sur console next gen envoie du pâté! Mais sur la longueur il s’avère redondant et presque ennuyeux. A moins de jouer plus souvent en ligne contre ses potes. C’est en tous cas un opus qui livre sa dose de spectaculaire et de vitesse pure. A privilégier sur Xbox One ou PS4, NFS Rivals est un jeu de course à ne pas rater. Accrocher votre ceinture!

Video capturée sur Xbox One

Posté le 19 décembre 2013 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - Xbox One | Tags :

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.