Accueil Jeux-vidéo Xbox One JUST CAUSE 4 – Semi-explosif

JUST CAUSE 4 – Semi-explosif

Posté dans Xbox One - Xbox One X Le 21 décembre 2018 par Anthony Cocain

En 2006 on découvrait Just Cause, un jeu en open-world dans lequel on pouvait exploser tout un tas de truc en contrôlant Rico Rodriguez, un héros très casse-cou! 12 ans plus tard, le studio Avalanche propose Just Cause 4. La série continue donc malgré des épisodes pas toujours au top… Mais le souffle des explosions est toujours bien là!

En 2016, Just Cause 3 nous avait laissé sur notre faim malgré son côté défouloir explosif. On attendait donc une belle évolution pour un nouvel opus sur console. Alors il y a certes du mieux, mais ce n’est pas encore ça…

Rico Rodriguez est donc de retour, prêt à en découdre face à La Main noire, organisation du méchant Oscar Espinosa. Notre terrain de jeu est une nouvelle fois un environnement inspiré des côtes d’Amérique du Sud. De la plage de sable fin aux sommets enneigés en passant par une jungle luxuriante, Just Cause 4 fait tout de même un pas en avant à ce niveau en proposant des décors plus variés et plus riches visuellement.

On reprochait aux anciens opus d’être trop vide, dénuée de vie. Ce 4ème épisode sur ce point va plus loin également. On croise davantage de PNJ à pied ou en véhicule. Aussi, dans notre aventure on est épaulé par l’armée du Chaos avec quelques personnages secondaires importants.

Plus que jamais, le scénario est digne d’un film d’action à la Jean-Claude VanDamne (ou Jason Statham pour les plus jeunes…). Ainsi, ça part dans tous les sens dans des missions qui ne font clairement pas dans la finesse. Il s’agira la plupart du temps de détruire des structures, éliminer des engins ennemis et au final défoncer tout ce qui bouge ou qui porte de la couleur rouge (c’est en effet le code couleur de la saga qui représente les éléments susceptibles d’exploser).

Sur une map bien brouillonne, on débloque donc des zones en éliminant les différents postes ennemis. C’est donc assez redondant et primaire mais on prend vraiment son pied, avouons-le, à exploser le max de choses… Et cette année Rico est mieux équipé notamment avec son fameux grappin qui peut être améliorer. De manière basique il permet Rico de se hisser sur des bâtiments ou des rochers mais aussi pour avancer plus vite sur le plat. On a presque tous les avantages d’un Spider-Man. Et quand le grappin évolue il peut électrifier ce qu’il touche ou bien aussi faire apparaitre des ballons gonflables. J’ai passé beaucoup de temps à envoyer des ennemis ou des véhicules dans les airs comme ça (à l’image des derniers Metal Gear Solid…).

Rico a donc un grappin multi-fonctions mais il a aussi toujours son parachute qui lui permet de planer de manière instantanée quand il le souhaite. Et quand il atterrit la voile se range seule comme par enchantement… Mieux, lors d’un saut dans le vide on pourra utiliser un Wingsuit pour fendre l’air. On est libre comme l’air dans Just Cause 4!

Ce nouvel opus apporte également une dimension météorologique avec des moments de tempêtes et même de tornades. C’est spectaculaire mais peut-être pas autant qu’on aurait pu l’imaginer en voyant les premiers teasers du jeu il y a quelques mois.

Graphiquement c’est donc bien mieux aussi, on sent une évolution par rapport à Just Cause 3 mais c’est encore un peu timide. Si les environnements sont chouettes avec des beaux effets de lumières et un cycle jour/nuit, certaines modélisations et textures ont été malheureusement négligées et le clipping est omniprésent (même sur Xbox One X en 4K HDR). On atteint donc pas une qualité de réalisation telle qu’on pourrait la voir dans un Red Dead Redemption 2 ou un Assassin’s Creed Odyssey. Loin de là.

Just Cause 4 est un jeu d’action avec un grand A. On prend plaisir à contrôler Rico avec tout son arsenal et son équipement de dingue. Les affrontements avec les ennemis sont spectaculaires et agréables à jouer. On est vite en présence de nombreux soldats, camions et autres hélicoptères. Certaines poursuites en voiture sont mémorables… Malgré tout cela, le jeu nous laisse (encore) un goût d’inachevé avec une réalisation pas encore pleinement aboutie et un gameplay parfois brouillon. Quoiqu’il en soit, un Just Cause a l’avantage de proposer un plaisir de jeu immédiat sans prise de tête. Espérons que la saga continue sur la lancée avec de sérieux ajustements.

Posté le 21 décembre 2018 | Laisser un commentaire
Posté dans Xbox One - Xbox One X | Tags : , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.