Accueil Jeux-vidéo Xbox One X DIRT RALLY 2.0 – Test Xbox One X

DIRT RALLY 2.0 – Test Xbox One X

Posté dans Xbox One X Le 21 mars 2019 par Anthony Cocain

Alors que Codemasters continuait sa série DIRT orientée arcade, voici, après 3 ans d’absence, le retour de sa série DIRT Rally plutôt orientée simulation. En effet, DIRT Rally 2.0 est peut-être actuellement le jeu de rallye qui procure les meilleurs sensations de conduite.

Je l’ai déjà évoqué sur le blog, l’un des plus mémorables jeu video de rallye à mon sens est le Colin McRae Rally 2.0 sorti en 2000 et il semble bien que le titre de ce nouveau DIRT Rally y fasse référence.

Dirt Rally 2.0 propose de nombreux bolides de différentes catégories et époques, de quoi contenter les passionnés. Niveau environnement, on trouve aussi de la variété de l’Australie à l’Europe en passant par l’Amérique du Nord, mais sachez que certains pays arriveront par DLC progressivement. 

Les plus férus passeront aux nombreux réglages possible de la voiture avant de se lancer sur la piste, les autres passeront directement sur la ligne de départ après une petite cinématique plantant le décors. Dès les premières secondes de courses on apprécie le réalisme des pistes : flaques d’eau, boue, gravier, ornières, sable, bitume… et les décors vivants et changeant avec de chouettes effets de lumière ou d’intempérie.

Donc c’est beau tout cela, mais attention, simulation oblige, il vaut mieux être concentré sur son volant (ou son pad) plutôt que de regarder le paysage. Car la moindre inattention est punitive et les arbres ou autres talus ne sont jamais très loin, les pistes étant très souvent étroites et sinueuses. L’impression de vitesse est bien là et c’est peut-être ça qui nous incite à foncer pied au plancher mais seuls les plus entrainés pourront se le permettre. Le jeu est exigeant et c’est ce qu’on recherche dans une simulation n’est-ce pas?

Pour progresser et s’en sortir sans trop d’encombres, on peut jouer sur le choix d’un véhicule plus ou moins puissant ou à la tenue de route plus ou moins efficace. Aussi, il ne faut pas négliger les indications sonores (et visuelles) de notre co-pilote adoré.

Plus sérieux qu’un Dirt 4 (plus arcade), Dirt Rally 2.0 est donc aussi un peu moins fou fou dans sa mise en scène et ses modes de jeu. Ainsi, le mode carrière est une succession de course dans laquelle on progressera assez lentement (à moins d’être un as). Le mode libre ou contre-la-montre permettra de s’entrainer et d’essayer divers véhicules dans des environnements choisis. On peut également profiter du championnat du monde de rallycross (licence officielle) pour des épreuves en plusieurs stades. Cela change des spéciales et permet d’en découdre sans co-pilote sur circuits.

Encore perfectible, la réalisation de Dirt Rally 2.0 est plutôt convaincante globalement avec des ambiances marquées et c’est agréable à l’oeil. On se rend finalement compte de quelques faiblesses de textures ou d’effets quand on est à l’arrêt, autrement dit, mal barré!

En parallèle de la série DIRT (tout court) orienté arcade, la série DiRT Rally continue de belle manière en accentuant son axe simulation. Cette approche touchera un public de passionnés qui pourront s’en donner à cœur joie dans un jeu réaliste, exigeant avec des réglages nombreux et efficaces. Mais si vous n’êtes pas habitué à ce principe de jeu, orientez-vous plutôt vers la série DIRT, plus accessible. En tous cas, Codemasters sait faire évoluer ses jeux de rallye dans le bon sens et ce 2.0 reste une belle référence.

Posté le 21 mars 2019 | Laisser un commentaire
Posté dans Xbox One X | Tags : , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.