Accueil Jeux-vidéo YOOKA-LAYLEE – Test PS4 Pro

YOOKA-LAYLEE – Test PS4 Pro

Posté dans Jeux-vidéo - PS4 - PS4 PRO Le 7 avril 2017 par Anthony Cocain

C’est avec un plaisir empreint de nostalgie que j’ai commencé Yooka-Laylee sur PS4 pro il y a quelques semaines. Il faut dire qu’un jeu de plate-forme type old-school réalisé par des anciens de Rare à l’origine d’un certains Banjo Kazooie, ça donne envie. Malgré tout, au final je reste mitigé. Explications.

Banjo Kazooie, Spyro, Jak and Daxter, Mario Galaxy sont ces jeux des années 1990-2000 qui ont porté le genre plate-forme à la 3D. Ainsi, on n’évoluait plus seulement sur des niveaux en scrolling horizontal mais on pouvait désormais regarder tout autour de nous pour progresser dans des niveaux très ouverts.

C’est ce que cherche donc à remettre au goûts du jour Yooka-Laylee. Bien sûr, le principe de jeu 3D n’est plus une nouveauté, la quasi-totalité des jeux video, quelque soit leur genre, évolue dans ce principe. Mais ici, on retrouve le gameplay old-school de ces jeux d’il y a 20 ans avec la difficulté qui va avec, la narration et l’absence de guides…

Nous incarnons le caméléon Yooka qui ne se sépare jamais de Laylee, sa chauve-souris. Orienté dès le début du jeu par Trowzer le serpent-marchand, notre duo improbable doit faire face au méchant Capital B une sorte de grosse guêpe en costard… Celui-ci gère une grosse usine dans laquelle on va vite se retrouver et de laquelle on va accéder à différents mondes via un livre magique. Chelou tout cela hein?

Il nous faut alors retrouver des Pagies pour déverrouiller les différents tomes mais aussi des Plumes d’écritures afin de les échanger avec Trowzer contre notamment des mouvements d’attaques supplémentaire. Vous pourrez ainsi choisir entre différentes possibilités selon vos envies.

Pour les joueurs « actuelles » tout cela peut sembler puérile voire loufoque. Mais c’est tout à fait dans l’esprit des inspirations videoludiques évoquées plus haut. Ainsi, l’ensemble est coloré, très cartoon avec des personnages extravagants aux allures souvent étonnantes à l’image de Dr. Quack dans son bocal ou Dr. Puzz la petite pieuvre gentille…

Comme je l’évoquais, Yooka-Laylee n’est pas un jeu ultra-guidé comme peuvent l’être (un peu trop parfois) les jeux actuels. Il reprend donc ce côté découverte où le joueur est largué dans un mode et doit chercher ses missions, trouver des items, etc… Ainsi, on profite d’une grande liberté même si parfois on est un peu perdu. On passe donc beaucoup de temps à se promener au début même si on tombe rapidement sur des ennemis plutôt facile à neutraliser avec l’attaque de Yooka. Celui-ci peut également sauter ou rouler pour monter les pentes glissantes par exemple.

Très vite, on est confronté à des passages de plate-forme très classique: éviter des jets de flammes en avançant au bon moment, sauter par-dessus un piège, etc.. Et c’est là qu’on retrouve ce gameplay dynamique mais pas toujours précis (ou trop peut-être?). On se retrouve alors à pester, à recommencer, etc… Mais comme « dans l’temps » en fait. Ce gameplay old-school fera vibrer la fibre nostalgique de certains quand elle en rebutera d’autres…

Yooka-Laylee c’est d’abord un univers riche et joyeux malgré tout. On y croise bon nombre de PNJ aussi drôles qu’attachants. Les cinématiques sont simplistes et on dispose de sous-titre français puisque nos personnages ne s’expriment que par des onomatopées (c’est assez vite saoulant d’ailleurs). Old-school on vous dit…

Testé sur PS4 Pro, Yooka-Laylee est beau et coloré mais là aussi il se veut très old-school avec une faiblesse certaine dans les textures et autres effets de lumières. C’est peut-être voulu… Saluons néanmoins de belles profondeurs de champs qui nous permette, via un point culminant, d’appréhender au mieux le monde dans lequel on évolue.

L’absence de map et de guides ainsi qu’une caméra capricieuse nous rappellent aux années 90 mais si on comprend bien l’hommage recherché, beaucoup de joueurs râleront face à ce système has-been. Du coup, on appréhende notre progression différemment et avec un certain agacement permanent. Malgré tout on trouve aussi quelques idées sympathiques comme par exemple cette borne d’arcade qu’on peut utiliser pour jouer à un petit jeu de course vu du dessus.

Si vous aimez collectionner les items, que vous êtes un nostalgique des jeux des années 90 et que vous en avez marre des jeux video qui vous aident trop, Yooka-Laylee va vous combler. Si vous n’avez pas connus les jeux video avant les années 2000 vous risquez d’être surpris voire même rebutés dès les premières minutes de jeu. C’est le complexe d’un jeu-hommage tel que Yooka-Laylee. Mais saluons les studios Playtonic Games pour leur réalisation qui tient la route et cet univers si original et agréable à vivre.

Yooka-Laylee arrive sur PS4, Xbox One et PC le 11 avril prochain.

Posté le 7 avril 2017 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - PS4 - PS4 PRO | Tags : , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.