Accueil Jeux-vidéo FARPOINT – Test PS4/PS4 PRO (PSVR)

FARPOINT – Test PS4/PS4 PRO (PSVR)

Posté dans Jeux-vidéo - PS4 - PS4 PRO - VR Le 5 juin 2017 par Anthony Cocain

Si le PlayStation VR (casque de réalité virtuel de la PS4) reste un accessoire très en vue depuis sa sortie en octobre dernier, on peut parfois regretter de n’avoir que des jeux trop courts ou des expériences manquant de finition. Il y a pourtant chaque semaine du nouveau à e mettre sous la dent sur le PlayStation Store. Mais le jeu qui fait la différence, c’est certainement celui qu’on attend depuis près d’un an, j’ai nommé Farpoint

Note : le test à été effectué à la manette DualShock 4 mais le jeu est bien entendu vendu en bundle avec le Aim Shooter, bien plus immersif et pratique à utiliser. Néanmoins, sachez qu’avec la DS4 on peut tout à fait profiter du jeu dans son ensemble.

Des astronautes en perdition, une planète mystérieuse, des arachnides géantes… on a parfoit vu cela au cinéma. Farpoint, c’est exactement ce mélange peu original avouons-le mais tellement taillé pour le jeu VR. L’histoire est simple mais plutôt bien amenée. On est très vite immergé dans l’action après une introduction spectaculaire où on est plutôt spectateur.

Livré à nous-même mais armé, on évolue donc sur cette planète aride et inquiétante. heureusement, le soleil nous aide à y voir clair. Le jeu n’est en effet pas vraiment sombre à part à certains moments dans des grottes notamment. Le jeu est très dirigiste mais pour un jeu VR c’est plutôt normal. Ne pensez pas courir où vous le souhaitez comme dans un FPS normal. Mais vous pouvez néanmoins opter pour différents types de mouvements plus ou moins fluides. Mais accrochez bien votre estomac! On choisir de tourner dans tous les sens avec plus ou moins de fluidité donc mais aussi choisir uniquement des pas latéraux bien plus confortables mais moins immersifs aussi et parfois contraignant quand l’ennemi arrive par derrière. A chacun donc de tester le paramétrage qu’il préfère.

 

Farpoint est un shooter dans la pure tradition. Des vagues d’ennemis successives barrent notre chemin au fil des étapes. Et ici, on a donc des araignées… et de tailles… Si les plus petites mesurent environ 50cm de diamètre, la plus grosse en fera plusieurs dizaines de mètres!. Les plus petites débarquent en nombres, vous sautent au visage et vous surprennent en sortant de terre. D’autres vous jetterons des boules d’acide de loin. Certaines encore, plus balèzes, vous chargeront! Le nombre d’araignées différentes n’est pas énorme mais l’aventure vous réserve quelques surprises en matière d’ennemis…

L’importance du son est primordiale ici et l’idéale est de jouer avec un casque. Ainsi on ressent bien l’arrivée des ennemis et on peut mieux les localiser. Le design des environnements jouent avec nous en mettant souvent les araignées dans l’ombre mais aussi, certains éléments de végétation pourront nous tromper par moment.

Il est important de jouer debout à Farpoint car ainsi on est mieux immergé dans l’environnement (on nous demande notre taille au début du jeu). Privilégiez donc une pièce spacieuse pour un bon recul par rapport à la caméra PS4. Mais attention, il faut rester debout mais ne surtout pas marcher sous peine de chute… ou au moins de vertiges. Par contre, il ne faut pas hésiter à pivoter sur soi-même et regarder partout, en bas, en haut, à droite, à gauche, derrière soi… Au début l’ennemi est très frontal, mais dès la moitié du jeu il commence à être vicieux et à nous contourner.

Nous sommes équipé d’un scanner qui nous permet de retracer l’itinéraire de nos collègues naufragés juste avant nous. Ainsi on suit leur traces et on découvre aussi de nouvelles armes et munitions. Si notre blaster de base est fort efficace on trouvera par exemple un lance-roquette bien pratique ou même un fusil à pompe qui sera impeccable face aux araignées à la carapace épaisse.

Techniquement, Farpoint n’est pas au niveau d’un Resident Evil 7 mais reste un des plus beaux jeux du catalogue VR. Effets de lumières de particules, animation des ennemis, etc… Nous avons testé le jeu sur PS4 normal et sur PS4 Pro, la différence est minime mais on ressent un peu plus de finesse dans les effets de poussière ou de brouillard par exemple sur la Pro.

Le mode solo de Farpoint avec ses 5 chapitres est plutôt conséquent pour un jeu VR. Mais on peut aussi prolonger l’expérience en online avec un mode coop notamment qui n’est pas à négliger.

Si notre expérience est un peu ternie par l’utilisation de la DS4 à la place du Aim Shooter, Farpoint reste une des meilleurs expériences avec le PSVR sur PS4. L’immersion est totale et on ne ressort pas indemne de quelques heures de jeu. D’ailleurs quelques pauses sont recommandées. C’est presque éprouvant. On a désormais hâte de voir d’autres jeux PSVR de cette qualité. De belles perspectives s’offrent à nous…

Posté le 5 juin 2017 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - PS4 - PS4 PRO - VR | Tags : , , , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.