Accueil Jeux-vidéo PS Vita SUPER MONKEY BALL : BANANA SPLITZ – Test PlayStation Vita

SUPER MONKEY BALL : BANANA SPLITZ – Test PlayStation Vita

Posté dans PS Vita Le 23 novembre 2012 par Anthony Cocain

super-monkey-ball-1.jpg

jaquette-super-monkey-ball.jpgJeu video incontournable, Super Monkey Ball n’en finit plus de proposer son excellent concept inspiré de Marble Madness ou Spindizzy en leur temps. On y incarne en effet différents petits singes qui évoluent dans une sphère sur des parcours aériens. Il faut donc faire preuve de réflexes et de dextérité à chaque instant… Il était logique que Super Monkey Ball débarque sur PlayStation Vita et c’est donc chose faite avec Super Monkey Ball : Banana Splitz.

Même si le jeu reste attrayant, coloré, semblant accessible à tous et surtout aux plus jeunes, ce Super Monkey Ball : Banana Splitz n’est pas sans proposer un certain challenge. Effectivement, la difficulté s’accroit assez rapidement dans le mode Défi, mode principal. Bien sur, PSvita oblige, il est possible de jouer de manière classique avec le stick analogique gauche ou bien en utilisant la fonction gyroscope de la console. Difficile de faire un choix catégorique : le mouvement au stick manque de fluidité tandis que le gyroscope est difficile à dompter et l’erreur ne pardonne pas. Chacun y trouvera son confort.

Découpé en 5 mondes, le mode Défi propose donc des dizaines de niveaux successifs tous aussi originaux les uns que les autres et on sent la difficulté monter à chaque tableau. Même au début, il faudra souvent s’y reprendre à plusieurs fois, surtout si on veut chopper le plus de bananes possibles. C’est facultatif car le but principal est d’atteindre l’arrivée mais cela permet de jouer le score.

super-monkey-ball-4.jpg

super-monkey-ball-3.jpg

super-monkey-ball-2.jpg

C’est par son mode Mini-jeux qu’innove ce Super Monkey Ball. On y trouve en effet des jeux variés et originaux qui utilisent parfois le mode portrait de la console : bowling, billard, etc.. Certains proposent un principe de Bingo ou de rodéo. Dans ce dernier, on utilise le pavé tactile arrière pour faire bouger sa boule. Ce n’est pas le gameplay le plus aisé mais il a le mérite d’exister…

Encore plus inattendu, le Labyrinthe de l’amour permet de jouer à 2 sur une même PSvita. Chaque joueur utilise l’un des stick pour diriger son propre singe sur un même parcours. Le but est d’avancer en coopération pour ne pas briser le fil qui lie les deux petits primates. Bien vu et plutôt fun. Notez aussi que les autres mini-jeux sont parfois jouables à plusieurs chacun son tour. Aussi, le multijoueur online est possible.

Pour finir, un mode Création fait son apparition avec la possibilité de créer ses propres parcours en prenant son environnement en photo! En fait, c’est la console qui calculera une topographie en fonction de la photo. Cela ne donne pas toujours des choses extra mais le concept est plutôt novateur.

Sur le principe de base, ce Super Monkey Ball : Banana Splitz reste assez classique tout en apportent un peu plus de challenge que d’habitude. Mais ce sont ses mini-jeux et son mode création qui apporte un nouveau souffle avec de bonnes trouvailles qui raviront les joueurs de tout âge sur PlayStation Vita.

Posté le 23 novembre 2012 | Laisser un commentaire
Posté dans PS Vita

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.