Accueil Jeux-vidéo DUNGEONS 3 – Test PC

DUNGEONS 3 – Test PC

Posté dans Jeux-vidéo - PC Le 2 novembre 2017 par Anthony Cocain

Vous avez toujours rêvé de passer du côté obscur, d’oeuvrer pour la destruction et répandre le chaos dans un monde où le bien et ses décors champêtres règnent ? Dungeons 3 est fait pour vous!

Le scénario prend la suite des deux premiers Dungeons : le Mal absolu ayant tout conquis, désormais il s’ennuie. Heureusement, comme le dit si justement le narrateur du jeu, grâce à la magie du scénario un nouveau continent est découvert au delà des océans. Le Mal ne pouvant traverser ces vastes étendues d’eaux, il décide de prendre le contrôle d’une autochtone : Thalya l’elfe noire. Cette dernière sera donc l’ambassadrice du Mal sur ce nouveau continent, et donc le personnage que vous incarnerez dans ce troisième numéro.

Reprenant le concept de gestion de donjon, genre instauré par le cultissime Dungeon Keeper il y a 20 ans, Dungeons 3 est le troisième volet de la licence.

Offrant des graphismes retravaillés et un système de faction simplifié, ce dernier offre également une nouvelle ressource à gérer : la Méchanceté. À la différence du mana ou de l’or, cette nouvelle ressource vous obligera à envahir le sur-monde et détruire les autels du bien afin de créer des réservoirs de méchanceté.

Côté gameplay, on reste sur du classique de la licence, mêlant gestion et défense de donjon d’une part, et jeu de stratégie en temps réel de l’autre, bien que très conventionnel.

 

Il vous faudra donc jongler habilement entre la gestion de votre donjon (organiser les salles, la production de ressource, protection du coeur, …) et le sur-monde où il faudra envoyé vos gobelins et autres créatures crées dans le sous-monde pour détruire les forces du bien. Sécuriser votre fort souterrain vous prendra du temps mais sera nécessaire car vos ennemies du Bien viendront régulièrement essayer de détruire le coeur de votre donjon.

Pour mieux comprendre toutes les mécaniques, Dungeons 3 propose, en plus du mode escarmouche, une campagne de 20 missions. Cela peut paraitre peu, mais il vous faudra pas moins de 30 heures pour en faire le tour. Bien que ces missions soient très scénarisées, ce sera très vite oublié par l’humour employée. Que ce soit par le biais du narrateur, qui sera chargé de vous expliqué le gameplay ou l’histoire du jeu, ou Thalya, les blagues fusent et les références aux oeuvres de Tolkien ou à l’univers Warcraft sont nombreuses, tant dans l’histoire que dans certains éléments du décor. Autre point fort de cette campagne, il est possible de la réalisé en mode coop, ce qui peut permettre de simplifier le jeu en déléguant la partie donjon à l’un et la partie destruction à l’autre.

Défaut notable de ce troisième titre, la main démoniaque que l’on contrôle dans le donjon, cher au genre, n’est plus contrôlée par la souris mais suit le curseur. Ce qui est une bonne idée sur le papier en essayant de corriger ce qui été reproché à Dungeons 2, à savoir un manque de visibilité, s’avère être en réalité un défaut de part sa lenteur.

En effet, après avoir déplacé le curseur, il faudra attendre que la main arrive afin d’effectuer une action. Le jeu s’en retrouve ainsi cassé dans son rythme et se complique lorsqu’il faut être rapide et précis. Lorsque votre donjon est attaqué par exemple et qu’il faut à la fois actionner les pièges et gérer vos créatures.

Dungeons III dépoussière le genre et apporte ses nouveautés par rapport à son ainé sorti 2 ans plus tôt, sans en effacer toutes ses erreurs. Bien que classique, son gameplay reste agréable et le scénario ainsi que l’humour omniprésent fait de Dungeons III un bon jeu du genre, auquel on a envie de jouer sans se prendre la tête.

Dungeons 3 est disponible sur Steam (Windows, MacOS, Linux), Playstation 4 et Xbox One au prix de 44,99€.

Test réalisé par Thomas

Posté le 2 novembre 2017 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - PC | Tags : ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *