Accueil Jeux-vidéo PC ANCESTORS: THE HUMANKIND ODYSSEY – Test PC

ANCESTORS: THE HUMANKIND ODYSSEY – Test PC

Posté dans PC Le 30 septembre 2019 par Anthony Cocain

Ancestors : The Humanking Odyssey fait partie de ces jeux à part qui propose quelque-chose de novateur et de bon… Ici, c’est la thématique de l’humanité qui est abordée. On y incarne les premiers hommes. Une belle idée et au final un jeu original qui mérite d’être joué par tous.

D’emblée, Ancestors nous plonge dans la dure vie préhistorique, dans la peau d’un jeune singe, au cœur de la luxuriante jungle africaine. Notre but ici est de découvrir le gameplay tout en tentant de rejoindre les nôtres. L’interface st minimaliste, on est finalement livré à nous même pour davantage d’immersion. Seuls les sens de notre petit primate sont en éveil et on pourra ainsi retrouver notre chemin.

Plus tard, c’est dans la peau d’un adulte qu’on partira à l’aventure, un petit sur le dos, à la recherche de ressources pour la survie du camp. Pas d’histoire précise dans Ancestors, juste celle de la vie ou plutôt de la survie d’un des premiers peuples.

L’aide est donc minime et on découvre le jeu comme un primate découvre les environs. C’est plutôt bien d’avoir choisi cette approche pour ne pas tomber dans un jeu d’aventure irréaliste. Ici on pourrait presque parler de simulation d’humanité…

On peut bien sûr intéragir avec l’environnement. Tout est alors basé sur les sens, notre personnage prenant toujours beaucoup de précautions puis il mémorise, en-magasine, se souvient… il s’instruit au final et évolue sans cesse. D’ailleurs, l’arbre des compétences qu’on peut avoir dans un jeu d’aventure classique est ici une interface neuronale comprenant les connexions du cerveau de notre primate.

Au fil de la progression, on apprend nous aussi les mécanisme du jeu, pour accéder à davantage d’actions possibles comme le fait de se nourrir ou de chasser mais aussi d’éviter les ennemis nombreux et les zones hostiles.

Le jeu va très loin dans cette approche de l’évolution humaine. Ainsi, on apprend mais on transmet aussi, d’abord à notre clan, mais surtout aux générations futures. Le jeu évolue même dans le temps pour contrôler les nouvelles générations, etc..

Au final, la mécanique est redondante par ce principe mais c’est aussi logique. Dans tous les cas, on est content de voir évoluer cette humanité devant nos yeux avec des capacités accrues. De plus, on évolue de manière morphologique et l’environnement s’amplifie également quand on découvre de nouvelles zones. D’ailleurs, l’open-world est plutôt dense et finalement assez varié par sa faune et sa flore.

Techniquement, le jeu aurait pu être sublime car les modélisations sont plutôt bonnes et les effets de lumières également mais les textures manquent cruellement de détails et l’ambiance générale reste assez brouillonnes et même parfois confuse.

Ancestors : The Humanking Odyssey est un jeu d’aventure avec un grand A, celle de l’Humanité avec un grand H. L’approche réaliste, simulation, punitive, proposant peu d’aide, nous immerge dans la dureté de la vie préhistorique. Cela pourra en rebuter plus d’un dès les premières minutes de jeu mais quand on s’investi on récolte les fruits de la mécanique de jeu qui voit l’homme évoluer devant nos yeux. Une belle approche en tous cas et un joli lien entre histoire de la vie et jeu video.

Posté le 30 septembre 2019 | Laisser un commentaire
Posté dans PC | Tags : , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.