Accueil Jeux-vidéo Autres DEAD TO RIGHTS RETRIBUTION – Test PS3!!!

DEAD TO RIGHTS RETRIBUTION – Test PS3!!!

Posté dans Autres Le 26 avril 2010 par Anthony Cocain
dead-to-rights-retribution-playstation-3-8.jpg

jaquette-dead-to-rights-retribution.jpgDead to Rights est une série de jeux video bien connu qui a proposé, ces 10 dernières années, un concept original de jeu d’action impliquant un duo de choc : un flic et son chien! Dead to Rights Retribution est le premier opus HD avec toujours le même concept encore plus musclé je crois. C’est Namco qui édite cette dernière version avec le studio Volatile à la réalisation pour un soft assez addictif.

Confronté aux desseins sombres des Triades, le flic “rentre-dedans” Jack Slate va braver les interdits pour allier sa vengeance à son devoir. Se situant dans une ville américaine de nuit dans le plus typique environnement de certains polar ou certains comics, Dead to Rights Retribution pêche un peu par son scenario  simplet mais ce n’est pas vraiment ce qu’on attend de ce jeu.

On retrouve donc avec plaisir le duo que forment Jack et son chien Shadow, un Huskie bien costaud. Le jeu commençe brutalement dans un déluge d’ennemis, on contrôle d’abord Jack dans un gratte-ciel. On se met à couvert, on tabasse les ennemis, on tire à vue… Le jeu offre en effet un panel d’action classique mais efficace. La vue à la troisième personne offre un type de gameplay à la Uncharted. On se met à couvert aisément, on cherche le headshot, etc… au corps à corps, c’est musclé : différents combos nous permettent d’arriver à nos fins ainsi que les contres, très efficaces mais toujours faciles à actionner. On peut également finir l’ennemi par une cinématique en actionnant la touche X. Enfin, on peut désarmer les ennemis pour le tirer dessus avec leur propre arme ou bien les agripper pour s’en servir comme bouclier ou les jeter par dessus une rambarde. On trouve donc un peu de gameplay à la Army of Two également. Dead to Rights est donc un jeu d’action bourrin mais qui exploitent de bonnes idées, déjà vues, mais assez bien menées. On regrette un manque de précision dans la visée ou certains bugs de colission. Parfois, on tourne un peu autour d’un ennemis qui se dirige étrangement… aussi on regrette que les corps des personnages que l’on bastonne fassent un peu figure de pantins désarticulés. Au fur et à mesure, on débloquera notamment de nouvelles armes et on pourra user de grenades, de lance-roquettes ou de fusil sniper. Pour une fois dans ce genre de jeu, il faudra mériter les munitions car tout réside dans le fait de chiper l’arme de l’adversaire… quand ya plus de bastos, Jack jette l’arme et se retrouve mains nues… C’est parfois frustrant mais finalement assez réaliste et cela augemente le challenge et le mérite. J’oubliais : à certains moments, on pourra utiliser une sorte de mode concentration (bullet-time en fait…) afin de pouvoir viser au ralentis les ennemis alentours…

dead-to-rights-retribution-playstation-3-2.jpg
dead-to-rights-retribution-playstation-3-5.jpg
dead-to-rights-retribution-playstation-3-ps3-10.jpg
dead-to-rights-retribution-playstation-3-9.jpg
dead-to-rights-retribution-playstation-3-7.jpg

Mais je n’oublis pas le chien Shadow. S’il est peu exploité au début du jeu, il l’est de plus en plus au fur et à mesure de l’aventure. Ainsi, on agira souvent en coopération. En effet, on peu donner des ordres à Shadow : lui dire d’attaquer tel ennemi, de revenir au pied ou même de ramener l’arme de l’ennemi! Aussi, lorsqu’il sera blessé, vous pourrez aller le secourir (mais pas l’inverse…). Le plus original vient des chapitres mettant en scène uniquement Shadow. C’est là qu’on peut avec bonheur contrôler l’animal dans des phases axées sur l’infiltration. Grâce à son odorat surdéveloppé, Shadow peut entrer dans un mode furtif qui vous permet de voir vos ennemis et leurs déplaçements à travers les murs. Ainsi, vous pouvez constater s’ils vous ont repérés ou non (ils sont bleus quand vous êtes inaperçu et rougissent quand ils sentent le danger…). En arrivant derrière l’ennemi vous pouvez lui sauter à la gorge pour ensuite le trainer à l’abri pour que les autres ne repère pas votre macabre manège. Vous pourrez également sprinter l’ennemi mais dans ces phases là c’est très déconseillé car Shadow est très vulnérable face aux armes à feu.

Les niveaux de Dead to Rights Retribution s’enchainent avec rythme et si au début j’avais un peu peur des niveaux couloirs notamment dans le gratte-ciel du début, je me suis rendu compte qu’il y avait des niveaux plus ouverts et des situations plus variées. Même si tout cela reste assez classique et direct, le soft propose un bon jeu d’action qui joue bien son originalité du duo homme/chien. La série est donc toujours sur les rails et la jouer sur Playstation 3 est plutôt addictif il faut bien le reconnaitre. Sa réalisation n’a pas à rougir face à certains soft même si certaines textures ou modélisations sont plus en dessous que d’autres, globalement cela tient la route. Même si ce n’est pas le hit de l’année, ce Dead to Rights Retribution est une bonne surprise… on aurait pu redouter pire!

Posté le 26 avril 2010 | Laisser un commentaire
Posté dans Autres | Tags : , , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.