Accueil Jeux-vidéo Autres CHANTELISE – test PC!!!

CHANTELISE – test PC!!!

Posté dans Autres Le 15 février 2010 par Anthony Cocain
Chantelise.jpg

Chantelise2.jpgDHM Interactive nous a fait parvenir en test Chantelise, leur dernier jeu en date fraichement débarqué du pays du sushi et du soleil levant! Déjà à l’origine du portage européen de l’anthologique Metal Slug sur PC (testé ici même il y a quelques mois), cette société d’édition Made in France réitère son pari en proposant dans l’hexagone ce jeu initialement réservé au marché nippon. La culture japonaise faisant de plus en plus d’adeptes – l’énorme succès de la Japan Expo 2009 en est l’exemple le plus flagrant – DHM se place donc en tant qu’acteur innovant mais dans le vent sur le marché. Sans détour, passons à présent au test !

Chantelise, contraction entre Chante et Elise les deux héroïnes du jeu, est un action-RPG japonais original puisqu’il a pour principale caractéristique d’avoir été développé par une équipe d’amateurs et ça saute aux yeux dès les premières minutes. Nous y reviendrons !

L’aventure commence donc avec un enchainement d’artworks faisant office de cinématique et narrant le début de la quête à venir. Sans trop en dire, Chante a eu la fâcheuse idée de sortir de chez elle un soir de pleine lune rouge (inconsciente !) ce qui a eu pour effet immédiat de la transformer en fée. Souhaitant retrouver sa forme humaine, elle part accompagnée de sa sœur Elise à la recherche d’une sorcière qui serait, selon la légende, à l’origine de ce maléfisme. Pour découvrir la vérité, elles seront amenées à interagir avec un certain nombre de PNJ mais également à se battre contre des tonnes de monstres. Les dialogues entres les différents personnages sont d’ailleurs joués en japonais mais sous-titrés en français. Ils sont globalement bien faits et on prend plaisir à les lire mais ils demeurent un tantinet trop mielleux quoi qu’en phase avec l’âge supposé des fillettes. Il ne faut toutefois pas les sous-estimer ou se laisser amadouer par leurs jolies petites bouilles puisqu’Elise est une guerrière habile à l’épée et Chante une puissante mage.

chantelise3.jpg

chantelise4.jpg

Après cette courte introduction, il est enfin possible de contrôler ces deux personnages et de découvrir le monde fantastique et merveilleux qui les entoure… Ou pas ! Et oui les graphismes sont loin d’être magnifiques, bien au contraire. La plupart des textures sont pixélisées, baveuses et les décors assez pauvres. On se croirait presque retombé au milieu des années 90 mais n’oublions pas que pour ce type de jeu, la qualité graphique n’est qu’accessoire. Il ne faut pas tomber dans la comparaison bête de ce petit jeu face à des ténors du genre comme Oblivion ou plus récemment The Last Remnant de Square Enix. Même si cet aspect technique n’est pas à son avantage, on peut en retenir quand même le look très manga des personnages et un choix de couleurs sympathiques qui ne laissent pas indifférent.

En ce qui concerne la jouabilité, le contrôle par défaut des deux personnages passe par le clavier. Il est possible de réaliser 4 actions simples que sont sauter, attaquer, lancer un sort et cibler un ennemi au moyen des touches W,X,C,V mais celles-ci sont éditables en fonction de vos habitudes de jeu.  La touche attaque faisant appel aux talents à l’épée d’Elise, et le lancer de sort à la puissance magique de Chante. Il faut souligner que les développeurs ont eu l’excellente idée d’ajouter une prise en charge pour une manette ce qui améliore grandement l’expérience de jeu et facilite la prise en main mais le jeu reste néanmoins d’une difficulté assez rédhibitoire. Avec un faible niveau de vie en début de partie (HP), il suffira d’encaisser 4 coups ennemis pour découvrir un joli GAME OVER. Pour compliquer encore un peu plus la chose, le nombre de points de sauvegarde est extrêmement réduit ce qui oblige bien souvent le joueur à devoir se retaper 30 minutes de combat et de dialogue.

En résumé, Chantelise est un jeu orienté « hardcore gaming » à privilégier pour un public de connaisseurs et d’amateurs d’action-RPG nippon. L’histoire est sympathique mais la réalisation très moyenne et la durée de vie gonflée artificiellement laisse un arrière goût amer en bouche. Les graphismes ne sont pas de toute première jeunesse mais restent agréables à l’œil et le look manga des personnages apporte un je ne sais quoi d’attachant. La difficulté ahurissante laisse entrevoir de nombreuses nuits de challenges aux plus motivés.

Test réalise par IncoNNu_BE

Posté le 15 février 2010 | Laisser un commentaire
Posté dans Autres | Tags : , , , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.