Accueil Jeux-vidéo Autres BIOSHOCK 2 – le test Xbox 360!!!

BIOSHOCK 2 – le test Xbox 360!!!

Posté dans Autres Le 3 mars 2010 par Anthony Cocain
bioshock-2-4.jpg

jaquette-bioshock-2.jpgJe m’étais mis sur le tard à jouer à Bioshock premier du nom mais j’avais trouvé très prenante et très particulière l’ambianc de ce FPS atypique. C’est avec une certaine excitation que j’ai donc jouer à Bioshock 2 récemment sur Xbox 360. Nous sommes de retour à Rapture, une citée engloutie sous les flots, pour revêtir à nouveau le scaphandre d’un Big Daddy. Sans en dévoiler plus sur le scenario de la série, on se retrouve donc à nouveau dans ce lieu à la fois envoutant et terrifiant, peuplé d’étrange et agressifs personnages…

En effet, les “survivants” de Rapture sont toujours dans les lieux,  ils les hantent, ils s’entretuent, ils sont transformés, défigurés… Notre rôle dans le jeu, est celui d’un protecteur de Petites Soeurs, des fillettes génétiquement modifiées chargées de ponctionner les résidus sur les cadavres. Miam. Mais il vous faut surtout retrouver “votre” fillette et vous n’êtes visiblement pas le seul à la chercher…

Comme tous Big Daddys qui se respectent, vous bénéficier donc d’un arsenal et de pouvoirs efficaces pour progresser dans Rapture. Vous démarrer avec l’imposante et redoutable foreuse, puis avec le pistolet à rivets. Mais très vite, vous aurez accès à une sulfateuse, un fusil, ou bien même un lance-roquettes! Croyez-moi, cela ne sera pas de trop pour arriver à vos fins. Chaque arme est évolutive notamment par l’utilisation de munitions spéciales, ce qui augmente les possibilités d’attaques. On pourra également upgrader ces armes dans des points spéciaux. En plus de cela, on retrouve aussi, en armes secondaires, les plasmides, des modificateurs génétiques qui vous permettent d’user de pouvoirs étonnants comme le gel des ennemis, leur incinération, leur électrocution et bien d’autres réjouissances. Pour résumer, au niveau action, on a de quoi s’amuser et surtout de quoi survivre avec un panel bien varié et plutôt original. Il est à noter d’ailleurs que l’utilisation de ces armes et plasmides est plus aisé que dans le premier opus avec des actions simultanées et des gains d’énergies plus efficaces. Et tout cela, je le rappelle, est évolutif au fil de l’aventure…

bioshock-2-8.jpg
bioshock-2-1.jpg
bioshock-2-6.jpg
bioshock-2-5.jpg

Dans un même univers, tout aussi chiadé et particulièrement envoutant, ce Bioshock 2 est plus que jamais axé sur l’action et la frénésie des combats. L’IA est plus que jamais au top avec des ennemis à la fois complexes, bourrins et vicieux. Qu’ils agissent en nombre ou en solo, ils sont souvent redoutables et vous surprendront plus d’une fois. De plus, on a vraiment l’impression que chacun d’entre eux est différents. De l’infirmière au maitre d’hôtel en passant par un mécano, on trouve vraiment toute la population de Rapture quand “tout allait bien”… mais dorénavant ils ont plutôt une sale tronche et on un certain goût pour la tuerie… Bienvenu à bord!

Si l’environnement est plutôt connu, on parcourra néanmoins des zones inédites comme un spa, un parc d’attraction ou différentes zones commerciales… Encore une fois, tout est visuellement magnifique, déroutant et sur-réaliste. Chaque endroit révèle ses détails croustillants, une richesse graphique, des effets lumineux particuliers…

Très vite, on est aussi confronté à d’autres Big Daddys, dans différents modèles. Et il faudra adopter leur petite soeur… Faisant figure de boss, ces bestiaux engendrent des combats plutôt titanesques qui ne vous laisseront pas indifférent pad en main. On aura donc, pour la première fois dans l’aventure, une fillette sur le dos qu’il faudra mener vers les cadavres pour la récolte d’Adam. Mais lorsque la petite fille fait sa récolte, les vautours débarquent. A vous de la protéger et de repousser l’assaillant! S’en suit ensuite des choix moraux vis à vis de la fillette. La tuerez-vous pour récolter des bonus ou bien lui laissez-vous la vie sauve? héhé…

Plus tard, on est confronté à Big Sister, une sorte de Big Daddy nouvelle génération qui ne sera pas tendre du tout avec vous et contre qui il faudra faire preuve de jujote et d’efficacité. Ce perso est véritablement un boss redoutable à chaque fois. Au-delà de cela, vous pourrez aussi explorer Rapture, on y trouve un tas de chose, des armes, de l’Adam, etc… libre à vous d’être plutôt discret ou bien de mettre les pieds dans le plat au risque d’avoir un Big Sister sur le dos… C’est ça Bioshock 2, une progression imprévisible, tantôt trop calme, tantôt trop mouvementée…

Le mode solo est donc encore une fois très abouti même s’il ne transcende pas le premier opus. Il gagne, en tous cas, un peu davantage en perfection graphique car il faut le dire, Bioshock 2 est encore excellent graphiquement. Mais en plus du mode solo donc, on trouve un mode multi plutôt bien foutu qui nous propose de vivre des évènements passés. Et le mode multi online n’est pas baclé, loin de là. Avec un système d’évolution il propose un bon challenge. Après avoir customiser son avatar on peut jouer jusqu’à 10 en match à mort solo ou en équipe. Malgré quelques armes spéciales passées à la trappe dans le multi on peut tout de même profiter de pouvoirs amusants contre les autres adversaires humains. Rien que pour cela le multi de Bioshock 2 est inégalable. On poura même, si on trouve la combinaison, devenir un Big Daddy un instant pour semer le trouble chez les ennemis. Hormis cela le multi reste assez classique mais terriblement efficace et prenant.

Bioshock 2 ne révolutionne pas la série. L’ambiance de Rapture nous surprend moins. Mais la réalisation est plus que jamais au top et les environnements traversés, les personnages rencontrés, sont très variés, très habités… L’IA est excellente et notre arsenal nous permet différentes manières d’arriver à bout des ennemis. Une suite qui laisse à Bioshock le bénéfice d’être un FPS hors du commun, artistiquement excellent et qui propose de l’action bien frénétique et précise. Un incontournable (encore une fois…)

ACHETEZ BIOSHOCK 2!!!

Posté le 3 mars 2010 | Laisser un commentaire

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.