Accueil Jeux-vidéo ASPHALT 8: AIRBORNE – Test iPad (Retina)

ASPHALT 8: AIRBORNE – Test iPad (Retina)

Posté dans Jeux-vidéo - Tablettes Le 27 août 2013 par Anthony Cocain

airborne

La série de jeux de courses Asphalt est une affaire qui roule sur smartphones et tablettes. Gameloft vient de sortir le huitième opus : Asphalt 8: Airborne. Réputé pour sa beauté graphique, le jeu n’y déroge pas et sur iPad Retina c’est une tuerie!

Toujours axé «arcade», Ashpalt 8 nous propose un jeu de course plus nerveux que jamais avec des inspirations «Burnoutesques» et la possibilité désormais de faire des figures en l’air. C’est d’ailleurs  sur ce point qu’on sent la pleine implication arcade (diriger sa voiture à gauche ou à droite dans les airs ça vous semble pas bizarre?…).

Pour ne pas changer un principe gagnant, le jeu nous propose de participer à diverses courses successives dans des environnements variés (Guyane, Londres, Monaco, Tokyo, Nevada, Islande, etc…) et à travers 8 saisons qui se débloquent en fonction des étoiles gagnées (où via un micro-paiement… bah oui, tout s’achète de nos jours…). Variés donc, les environnements sont riches en détails et il ne sera pas rare de voir un avion nous survoler, éviter un éboulement ou passer sous une fusée qui décolle!

IMG_1269

On voit donc du pays avec des paysages et des effets de lumières qui flattent l’oeil. Et pour encore mieux nous captiver, le jeu propose en alternance des styles de courses différentes : courses classiques, éliminations, chrono, slaloms ou bien infection. Ce dernier mode plutôt original propose de faire une course où on peut être contaminé par un autre concurrent en le touchant. Il faut alors se débarrasser du mal en en touchant un autre durant la course. Il faut donc faire gaffe à cela tout en visant la meilleure place à l’arrivée. Sachez pour info, qu’il est toujours possible de bénéficier d’une jauge de nitro bien pratique…

Si le jeu est très orienté arcade dans son gameplay, sa réalisation reste très réaliste et on dispose de près de 50 voitures de marques connues. Il faudra bien sûr les acheter avec les crédits gagnés lors des courses. Mais là encore, les moins regardants à la dépense pourront s’offrir des packs de bolides pour exceller sur le bitume. Tout cela peut permettre d’en découdre avec classe dans le mode multijoueurs online disponible.

Je n’ai pas évoqué le contrôle sur iPad. Comme toujours vous aurez différents choix : utiliser le mode à détection de mouvement et du coup n’actionner avec le doigt que la nitro ou le frein ou bien utiliser une direction tactile. Il existe en tout 4 possibilités en fonctiondes goût de chacun. Rien n’est donc imposé. Personnellement j’ai joué avec la gyroscopie et j’ai trouvé cela très jouable.

Ce Asphalt 8: Airborne est donc un nouveau jeu de course sur iPad qui confirme la qualité voir la suprémacie de la série sur ce support. C’est un régal pour les yeux et pour les sensations. De plus, le contenu est conséquent avec une excellente durée de vie même si tous les environnements sont assez vite débloqués. Après, c’est surtout une quête de crédits pour débloquer tous les véhicules à condition de ne pas vider son compte en banque pour plus de facilité… On peut d’ailleurs regretter une nouvelle fois l’omniprésence de tous ces micro-paiements mais ils sont «évitables» et le jeu ne coûte que 0,89€.

Posté le 27 août 2013 | 1 commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - Tablettes | Tags : , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Vos réactions

Un commentaire sur “ASPHALT 8: AIRBORNE – Test iPad (Retina)
  1. Vivian - Le 19 Sep 2015 à 15 h 07 min

    Déjà que le jeu en lui même est esthétique si en plus le résultat est beau sur rétina rien à dire !..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.