Accueil Cinéma READY PLAYER ONE – Critique Ciné

READY PLAYER ONE – Critique Ciné

Posté dans Cinéma - Critiques Cinéma Le 21 mars 2018 par Anthony Cocain

Il y a tout juste 5 ans, on vous parlait d’un roman intitulé Player One sur le blog. Cet excellent roman SF de Ernest Cline est à l’origine du film Ready Player One réalisé par Steven Spielberg qui sort le 28 mars prochain. Pour InsertCoin, Max l’a vu et voici ses impressions…

2045. Le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l’OASIS, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday. Avant de disparaître, celui-ci a décidé de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l’œuf de Pâques numérique qu’il a pris soin de dissimuler dans l’OASIS. L’appât du gain provoque une compétition planétaire. Mais lorsqu’un jeune garçon, Wade Watts, qui n’a pourtant pas le profil d’un héros, décide de participer à la chasse au trésor, il est plongé dans un monde parallèle à la fois mystérieux et inquiétant…

Après avoir vu les premiers trailers de ce film, j’ai eu comme on dit dans le jargon : la hype. Un film de Spielberg qui mélange l’univers de la pop culture, cinéma, bd, jeu vidéo, musique, etc. Ready Player One est un « rebond » dans le passé, présent et futur. Et ça décoiffe! Steven Spielberg est un réalisateur qui a su garder son âme d’enfant, on le remarque par sa réalisation dans Jurassic Park, Indiana Jones mais aussi par ses différentes productions comme Les Goonies.

Dans Ready Player One, on nous immerge donc dans un futur proche où la VR est un deuxième monde dans lequel il fait mieux vivre. Un coup de Van Halen dans les oreilles, en ligne pour la première course de bagnole à travers New-York, nous voilà déjà dans l’ambiance. Les références s’enchainent à la pelle : Overwatch, Halo, Retour vers le futur… Elles passent tellement vite qu’on n’a pas le temps de toutes les voir après le premier visionnage.

Ready Player One demande à être vu une deuxième ou une troisième fois. L’univers et les effets spéciaux sont tellement bons que le passage entre le monde réel et L’OASIS (le monde virtuel) est vraiment fluide. Côté scénario, les enjeux sont autant importants dans le réel que dans le jeu.

Ready Player One est LE film de ce début d’année pour tous les geeks qui se respectent!

Posté le 21 mars 2018 | Laisser un commentaire

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *