Accueil Cinéma LES ÉTERNELS – Critique ciné

LES ÉTERNELS – Critique ciné

Posté dans Cinéma - Sorties Cinéma Le 2 novembre 2021 par Max Leleu

L’après Thanos à laissé beaucoup de séquelles dans le MCU même si la phase IV peine à commencer avec les films Black Widow et Shang-Chi, la Maison des idées nous propose un film introduction sur de nouveaux personnages de l’univers cosmique des comics : Les Éternels. Qui sont-ils ? Comment ? Pourquoi ? Le MCU a de grands projets pour les années à venir comme il l’avait fait pour la phase III avec les pierres d’infinités, Thanos et la grande réunion de tous nos héros en deux films Avengers. Les Éternels marque surtout l’arrivée d’une réalisatrice oscarisée, Chloé Zhao, dans cette univers si vaste. Le pari est-il réussi ? C’est ce qu’on va voir…

Depuis la naissance de l’Homme, les Éternels protègent la Terre. Ils ont pour mission d’éradiquer les déviants de la Terre et de la protéger. Mais lorsque ceux-ci réapparaissent alors qu’on les croyait éteints, Les Éternels rendossent leurs costumes doré et volent à la rescousse de l’Humanité…

Les Éternels est un pan très méconnu de l’univers Marvel. Nous en avons eu les prémices avec Thor puis les Gardiens de la Galaxie et pour finir Thanos. Disney continue d’installer son arc narratif cosmique commencé avec ces derniers et les dernières séries disponibles sur Disney+ ( Loki, Wanda Vision et What if …?). Les Éternels ajoutent un bon coup de marteau sur la direction que prend le MCU. Mais qui sont-ils ? Promis comme toujours, pas de spoil. Je resterai évasif.

Ce sont 10 héros aux pouvoirs très variés, entre hyper vitesse, super force et combativité. Ce sont des personnages divins, puissants et ne vieillissant pas. A côté, Thor fait pâle figure. Ce groupe commandé par Ajak (Salma Hayek) est envoyé par le Céleste Arishem sur Terre pour éradiquer les créatures appelées Déviants. Voici les grandes lignes du scénario.

De nombreux flashbacks nous font comprendre les liens qu’ont les héros entre eux. Les amourettes, les adversités, … En remontant loin, voir très loin dans le temps, entre période préhistorique, la cité de Babylone et la Noche Triste (conquête de l’empire Aztèque par les Espagnols), les Éternels ont vu beaucoup de choses mais n’agissent que lorsque que ça a un lien avec leur mission : l’éradication des Déviants. D’ailleurs que faisaient-ils durant l’épisode Thanos ?

Donc côté scénario, c’est assez simple. Même si des twists ponctuent l’histoire, certains sont un peu gros et manquent de panache. Chloé Zhao pose ce film dans une dimension plus sérieuse, plus divine. Malgré une histoire avec dix nouveaux personnages (beaucoup trop), on n’arrive malheureusement pas à s’attacher à eux. Très peu d’empathie, même si on nous fait comprendre par ces flashbacks que l’équipe était soudée, lors de la réunion finale, on ne ressent aucune joie, aucun frisson. Gemma Chan (Circé) joue parfaitement l’héroïne qui doit supporter le rôle de leader même si ses épaules ne sont pas si larges que ça. Angélina Jolie campe bien le rôle de Théna, ce qui a sans doute inspiré la déesse Athéna par la suite (dans le MCU).

Ce que j’ai aimé dans ce film, c’est que même si ces Éternels sont surpuissants, on remarque vite qu’ils galèrent à vaincre ces Déviants. Puis, ce questionnement sur le libre arbitre, ces êtres se sont placés en tant qu’observateurs du monde. Être héros dans ce film est un concept imprécis, agir sous des ordres flous d’un être suprême qu’est le Céleste Arishem sans comprendre les tenants et les aboutissants. Une dimension plus humaine, plus réaliste, c’est ça la touche Zhao.

En conclusion, le MCU marque un tournant avec Les Éternels, 10 nouveaux héros qui entrent dans la phase IV, la plus étendue. Ce film est une simple introduction de personnages comme l’étaient avant lui Iron Man, Thor ou les Gardiens de la Galaxie. Avec des longueurs, un peu trop de personnages qui nous donnent le sentiment de ne pas s’y attacher. Les critiques sont vives envers les Éternels, comme tous films Marvel, il y a des éléments novateurs qui donnent un nouveau souffle à la franchise même si des longueurs se font ressentir, des twists anticipés. C’est certain, ce film va diviser les fans, de mon côté je l’ai bien aimé (pas autant qu’un Endgame ou Captain Marvel). Marvel prend des risques et c’est louable. Des plans, des compositions sont juste incroyables avec un côté Evangélion qu’on adore. Comme à son habitude, deux scènes post-générique sont à découvrir qui nous donnent des indices sur la suite à venir… Au cinéma demain 3 novembre 2021.

Posté le 2 novembre 2021 | Laisser un commentaire
Posté dans Cinéma - Sorties Cinéma | Tags : , , , ,

Ecrit par Max Leleu

J'ai commencé mes armes sur Nes avec "Les Tortues Ninja" puis avec "Tomb Raider" sur la première PlayStation. Aujourd'hui, j'aime toujours autant découvrir de nouveaux jeux ("The Last of Us", "Nier Automata", "Assassin's Creed" et j'en passe). Je réalise des vidéos pour le site d'une célèbre radio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.