Accueil Jeux-vidéo GHOST OF A TALE – Test XBOX ONE

GHOST OF A TALE – Test XBOX ONE

Posté dans Jeux-vidéo - Xbox One Le 25 août 2017 par Anthony Cocain

Cela fait longtemps que je suis d’un oeil le développement Ghost of a Tale. Le jeu est disponible depuis quelques semaines en Early Access sur Xbox One (déjà sorti sur PC) et j’ai pu enfin prendre le contrôle de la petite souris qui nous sert de héros chevaleresque…

Développé par SeithCG, le jeu passe plutôt inaperçu dans l’actualité vidéoludique, pourtant il est bourré de richesses. Ghost of a Tale est un jeu d’action/aventure avec une grosse dose d’infiltration. En effet, on y contrôle Tilo, une petite souris, dans un univers fantasy enchanteur face à des hordes de rats pas gentils…

On débute dans une cellule sombre et insalubre. Le but est de sortir de cette prison miteuse dans un premier temps. Mais l’aventure réside dans la recherche de l’amoureuse de Tilo…

On se sent forcément très vulnérable au début. Le jeu est clairement basé sur le craft et il faudra fouiller le moindre coffre et les fonds de tiroirs pour obtenir de quoi se protéger et combattre si besoin. La dimension RPG est importante aussi. On dispose d’un inventaire qui permet de faire évoluer notre petit héros par son équipement. On peut notamment user d’une armure, d’un casque, de bottes, etc… tout cela nous permet d’être par exemple moins vulnérable au coups, plus discret, etc..

 

Aussi, il faudra souvent trouver des clés pour accéder à différentes zones verrouillées. Ces clés on les trouvera dans des coffres ou bien directement sur des gardes (rats)… Au début du jeu, on doit par exemple trimballer un tabouret pour monter dessus et atteindre une clé accrochée au mur. Le jeu regorge de subtilités telles que celle-là. Il faudra bien réfléchir à notre manière d’agir et négliger aucun recoins pour bien garnir son inventaire.

En effet, mieux vaut être prêt à affronter les rats. A la manière d’autres jeux connus, les ennemis disposent d’une jauge au dessus de leur tête dès qu’ils entendent un bruit ou bous voient. Dans le rouge, la jauge déclenche l’alerte et si les rats ne sont pas très rapides, ils ne vous lâchent pas comme ça. On doit alors courir pour se cacher. On peut en effet entrer dans un tonneau ou se cacher dans une armoire en attend que l’alerte se termine…

Car en confrontation, on ne pèse pas lourd face à un rat. Cependant, en visant bien on pourra les assommer avec une bouteille par exemple. Avec cette même bouteille (ou un bâton par exemple), on peut détourner leur attention.

Plein de choses sont possibles dans Ghost of a Tale, et dans les environnements que l’on travers on peut aller et revenir. L’occasion par exemple d’aller voir des personnages alliés qui nous donnent des petits défis facultatifs à remplir. Mais ceux-ci sont souvent bien utiles, on pourra notamment récolter des cartes pour mieux se situer dans le jeu ou bien des clés ou d’autres objets pour progresser.

Le jeu est encore en développement et réserve encore bien des surprises mais en l’état il propose une expérience excellente avec une réalisation de haut niveau. Les graphismes sont magnifiques avec une ambiance lumineuse splendides qu’on soit en intérieur ou en extérieur. Le design de notre petit Tilo est top et nous rappelle certains films d’animations du genre fantasy. De même, côté sonore c’est très agréable avec une musique ambiante parfaite.

Ghost of a Tale est une belle surprise, un jeu qui sort des sentiers battus en utilisant un gameplay plutôt varié. On prend le temps de peaufiner son inventaire et faire évoluer notre petite souris pour la préparer à la grande aventure qui l’attend…

Posté le 25 août 2017 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - Xbox One | Tags : ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *