Accueil Jeux-vidéo URBAN TRIAL PLAYGROUND – Test Nintendo Switch

URBAN TRIAL PLAYGROUND – Test Nintendo Switch

Posté dans Jeux-vidéo - Switch Le 14 mai 2018 par Anthony Cocain

La série Urban Trial revient cette année avec Urban Trial PlayGround que nous avons testé ici sur Nintendo Switch. En 2013, notre test de Urban Trial Freestyle sur PS Vita avait été plutôt positif. Mais qu’en est-il de celui-ci?…

Tate Multimedia nous propose donc un jeu de moto trial baigné de soleil dans une ambiance « d’jeuns », aux States… bord du Pacifique… On l’a notamment vu avec son concurrent Trial Fusion (Ubisoft), les jeux de moto trial en scrolling horizontal sont plutôt bien accueillis en général. C’est le cas encore ici avec ce jeu très agréable à jouer dès les premières minutes.

Fille ou garçon, on incarne un ado insouciant qui fonce sur sa moto à travers les quartiers californiens. Comme toujours dans ce type de jeu le but est d’arriver sur la ligne d’arrivée le plus vite possible et en tombant le moins de fois possible. Chaque chute implique un respawn quelques mètres avant. Notre performance nous fera gagner plus ou moins d’étoiles, ces dernières étant nécessaire au déblocage des niveaux suivants…

Le gameplay est souple et réactif. Sur la Switch, il est finalement aussi bien de jouer en mode nomade. En plus, visuellement ce sera plus agréable que sur une TV. Les graphismes ne sont pas mauvais globalement mais le tout manque un peu de définition. Saluons par contre de jolis effets de lumière et d’ambiance.

Le contrôle est donc simple sur le papier. On accélère, on freine et surtout on compense l’inertie en faisant avancer ou reculer notre pilote sur son siège. Pour prendre de la vitesse dans une descente ou bien appréhender un tremplin par exemple il faudra donc constamment doser pour perdre le moins de temps possible et éviter les obstacles (toits, etc..). Très vite, on se prend aussi au jeu des figures aériennes qui permettent d’obtenir de meilleurs scores.

En fait, selon le mode de jeu choisi, on évoluera plutôt sur les figures ou plutôt sur le chrono. Dans tous les cas, on débloque donc à notre rythme les courses successives et il est parfois nécessaires de s’améliorer sur d’anciennes courses pour avancer et faire le plein d’étoiles. Au-delà de cela, chaque course comporte des défis annexes variés (pas tomber, durée de saut, etc..).

On gagne également de l’argent qui permet d’améliorer son bolide de manière esthétique et sur la performance. Aussi, on peut acheter de nouvelles fringues pour notre pilote.

Avec une cinquantaine de niveaux, Urban Trial PlayGround propose un challenge sympathique dans des environnements agréables et bien pensés. Cependant, on est vite dans la redondance et certains passages sont problématiques, la faute à un level design pas toujours au point. Visuellement, le manque de définition gêne également. Dommage, car le jeu est plutôt fun et son gameplay plutôt efficace.

Posté le 14 mai 2018 | Laisser un commentaire

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *