Accueil Jeux-vidéo HUNGRY SHARK WORLD – Test Nintendo Switch

HUNGRY SHARK WORLD – Test Nintendo Switch

Posté dans Jeux-vidéo - Switch Le 3 août 2018 par Anthony Cocain

Sorti sur mobiles en 2012, Hungry Shark est un jeu qui nous met dans la peau d’un requin glouton… Le but du jeu est donc de manger tout ce qui se présente à nous : poissons, requins,… humains… pour évoluer et obtenir des requins des plus en plus gros. Cette année, Ubisoft propose son portage sur Nintendo Switch avec Hungry Shark World!

Axe discutable me direz-vous, ce jeu propose donc d’incarner un prédateur assoiffé de chair fraiche… Mais ce n’est qu’un jeu n’est-ce pas? On retrouve ici le concept original qu’on connait. Le gameplay tactile proposé par le Switch permet d’appréhender le jeu comme sur mobile mais on peut aussi très bien jouer avec les Joy-Con et c’est tout aussi plaisant et efficace.

On démarre toujours avec un premier requin modeste et le but est donc d’enchainer les « casse-croûtes » pour évoluer et débloquer de nouveaux environnements mais surtout les autres requins (une vingtaine en tout) tous inspirés d’espèces existantes : grand requin blanc, requin marteau, requin baleine et même le disparu Mégalodon!

Le jeu propose une évolution par défis. En fait, on revient dans chaque environnements pour réaliser chacun d’entre-eux (250 en tout!). Il faudra alors réaliser des séries, manger tel ou tel bestiole, etc… Mais attention, le jeu n’est pas seulement un sympathique gueuleton car il faut éviter des éléments pollués ou des mines explosives par exemple mais aussi des requins parfois plus affamés que vous et des hommes-grenouilles armés de harpons…

Plutôt agréable visuellement, le jeu nous propose des environnements variés allant du chaud  du Pacifique au froid de l’Arctique. Parfois, on pourra sortir la tête de l’eau pour gober des plagistes ou des mouettes. Tout y est bien détaillé et l’ensemble est très vivant.

Le contrôle du requin est très souple et on peut user de boost temporaire ou d’attaque pour becter par exemple un autre requin récalcitrant. Le reste du temps, tout passe automatiquement dans votre gueule. Il faut donc aller aux bons endroits, ne pas rater les bonus cachés ou autres cachettes… Certains passages nécessiteront de posséder un requin assez puissant.

La rejouabilité est donc de mise dans Hungry Shark où un nouveau requin permet d’évoluer différemment dans un même environnement. L’aspect global peut paraitre redondant mais qui est patient sera récompensé par de nouveaux environnements et surtout ces nouveaux requins qui ont tous un aspect à la fois spectaculaire et amusant. Tout est basé sur l’XP et la possibilité d’améliorer son requin avec de nouvelles compétences.

Hungry Shark World n’apporte pas grand chose par rapport à sa version mobile mais pour moins de 10 euros sur l’e-shop, on a ici un jeu original et plutôt addictif qui détend et amuse à tous moments!

Notez que Ubisoft vient d’annoncer la sortie de Hungry Dragon basé sur le même principe… mais avec des dragons. Sortie le 30 août sur mobiles.

Posté le 3 août 2018 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - Switch | Tags : , , ,

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.