Accueil Jeux-vidéo GOD OF WAR – Test PS4

GOD OF WAR – Test PS4

Posté dans Jeux-vidéo - PS4 - PS4 PRO Le 2 mai 2018 par Anthony Cocain

Licence exclusive PlayStation depuis 2005, la saga God Of War de Santa Monica Studios a fait les beaux jour de la PS2 et la PS3. Cette année un épisode simplement intitulé God Of War arrive pour la première fois sur la PS4. Entre retour aux sources et nouvelle approche, cet opus respire la puissance de Kratos et est certainement l’un des tous meilleurs jeux d’action actuels…

Loin de la Grèce antique, on débute l’aventure dans un paysage enneigé, avec un Kratos barbu grisonnant et… un enfant, Atreus, son fils. C’est l’univers nordique qui fait office d’environnement ici avec ses croyances nordiques à base de Bifrost, de Thor, de Odin et de Valhalla… Cette nouvelle direction donne une bouffée d’air frais a la saga et comporte tout son sens qui se dévoilera au fur et à mesure de votre aventure.

Graphiquement, c’est splendide et la direction artistique est parfaitement calée à cette ambiance viking. Les architectures, la nature, les animaux, les costumes et armes des personnages. On y est! Et parmi les nouveautés, on trouve d’emblée un Kratos équipée d’une hâche magique qu’il pourra faire évoluer pendant le jeu. Ça change des lames du chaos mais en tous cas, l’outil/arme est redoutable et à la manière de Thor dans les Avengers, Kratos peut la faire revenir à lui quand il l’a lancée. L’utilisation du bouclier pour contrer l’ennemie est également à ne pas négliger.

L’approche « duo » de cet opus apporte une autre dimension à God Of War. Habitué à progresser seul en défonçant tout sur son passage, Kratos est plus mesuré désormais et on profite de nombreux dialogues avec son fils. Ainsi, l’émotion débarque dans la saga et le jeu prend une dimension scénaristique très captivante. Après la mort de la mère d’Atreus, l’enfant accompagne Kratos au sommet de la montagne mais les embûches sont évidemment nombreuses à commencer par la présence de Baldur, l’ennemi de l’histoire qui ne paye pas de mine mais vous donnera du fil à retordre…

On rencontrera d’autres personnages durant notre périple. A vous de les découvrir mais nous pouvons citer Brok et Sindri, des jumeaux plutôt marrants que vous trouverez souvent sur votre chemin et qui vous permettront de faire évoluer votre arsenal. Un autre personnage nous accompagnera une bonne partie de l’aventure. Je préfère vous en laisser la surprise mais son apport est très sympathique.

L’évolution est au cœur de ce God Of War et à force de ramasser des éléments et de l’argent sur les ennemis ou dans des coffres, Kratos pour évoluer en XP pour débloquer de nouvelles attaques ou bien modifier son apparence (armure, gants, etc…). Ce sera également le cas pour Atreus, jeune archer intrépide qui vous sera bien utile dans le jeu. Il se bat automatiquement avec vous lors des affrontements mais vous pouvez aussi lui ordonner de viser tel ou tel endroit. Parfait pour distraire un ennemi avant de le tabasser. D’autres interactions entre les deux personnages se débloqueront au fur et à mesure.

On profite également de coups spéciaux qu’on pourra choisir dans notre inventaire et des enchantements ponctuels de récupération, de rage, etc.. Chacun peut donc régler comme il le souhaite les capacités de Kratos et son fils et rien que ça c’est jouissif.

Le bestiaire est vite rébarbatif (notamment c’est fameux colosse armé d’un énorme pilier de roche…) mais on affronte quand même des ennemis bien fichus, plus ou moins gros, nombreux, armés, volants, magiques, etc.. Les affrontements sont toujours aussi violents et sanglants avec les possibilités de finir de manière spectaculaire en activant R3. Et selon la jauge concernée, Kratos pourra entrer brièvement en mode Rage pour décupler sa force!

Dans les paramètres, sur PS4 Pro, on peut choisir entre privilégier la définition (à gauche) ou la performance (à droite). Remarquez la différence de détails sur le manche de la hache notamment :

Dans des environnements souvent spectaculaires et majestueux, on évolue dans un monde semi-ouvert. Via une carte et des portails, on aura en effet l’occasion d’aller et venir dans différents endroits. L’occasion de choper tous les bonus cachés et les missions secondaires quand on a fini l’histoire par exemple.

Comme dans tout God of War, il y a une part de réflexion avec quelques mécanismes à résoudre. Là, c’est souvent Atreus qui nous guide par le savoir issu de sa défunte mère. On aura par exemple des signes à ranger dans le bon sens, des runes à compléter, etc.. Rien de très compliqué en général. Mais ça coupe bien l’action pour rythmer l’histoire.

Vous l’aurez compris, God Of War ne fait toujours pas dans la dentelle et les combats restent exigeants. Il ne sera pas toujours simple d’y arriver en fonçant dans le tas. Le mieux est encore de combiner les possibilités avec Atreus et avec les différentes armes de Kratos. Parfois, votre hache peut être inefficace contre certains ennemis. Il faudra alors soit jouer des poings, soit faire appel à Atreus et ses flèches.

Le jeu offre de nombreuses heures de jeu même si on fait l’histoire en ligne droite. La re-jouabilité est bien présente avec les artefacts à trouver ou les missions secondaires à réaliser.

Même si personnellement, la mise en scène ne m’a pas autant bluffé qu’un God Of War 3 et ses attaques de titans gigantesques, ce nouveau God Of War envoie du bois et c’est surtout la réalisation PS4 qui en met plein les mirettes (surtout en 4K HDR sur PS4 Pro). C’est splendide à tous niveaux, sans ralentissement et avec des passages entre cinématiques et action imperceptibles. Kratos revient avec panache. La nouvelle approche pourra dérouter un peu les fans de la première heure mais en tous cas on a ici le jeu d’action avec un grand A qu’il faut posséder sur PS4.

Posté le 2 mai 2018 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - PS4 - PS4 PRO

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *