Accueil Jeux-vidéo DETROIT: BECOME HUMAN – Test PS4 Pro

DETROIT: BECOME HUMAN – Test PS4 Pro

Posté dans Jeux-vidéo - PS4 - PS4 PRO Le 7 juin 2018 par Anthony Cocain

Depuis 1999 avec Nomad Soul, les studios Quantic Dream et David Cage nous ont habitués à un nouveau type de jeu d’aventure. Après Fahrenheit, Heavy Rain et Beyond: Two Souls, voici, 5 ans plus tard, Detroit: Become Human, un nouveau jeu d’aventures à choix qui nous propulse en 2038 dans la ville de… Detroit bien sûr.

Créés par l’entreprise Cyberlife, des androïdes plus vrai que nature cohabitent avec les humains. Ces derniers les utilisent pour différentes tâches. Mais la limite entre androïde et humain n’a jamais été aussi fine…

Dans cet environnement, on contrôler 3 personnages différents, 3 androïdes avec 3 histoires indépendantes les unes des autres au premier abord : Connor le flic, Marcus le majordome et Kara la servante. Tous sont concernés par une actualité les concernant : la présence de « déviants » dans la communauté, autrement dit, des androïdes montrant des comportements étranges, parfois dangereux, parfois trop « humains »…

Comme dans les derniers jeux Quantic Dream on évolue donc dans un jeu d’aventure basé sur l’intéraction avec les éléments du décors. Ainsi, en s’approchant d’un élément intéractif notre personnage pourra l’utiliser (le regarder, le prendre, l’analyser, etc..). Aussi, lorsqu’on rencontre un personnage on peut choisir de lui parler. Alors, s’offrent à nous différentes réponses possibles qui influenceront la suite de l’intrigue, le comportement des autres personnages, des événements, etc…

Plus que jamais, le jeu nous propose de multiples déroulements possibles selon les joueurs. A chaque fin de chapitre on voit ce qu’on a choisi ou pas. Ainsi, la rejouabilité du titre est énorme.

Parfaitement mis en scène, Detroit est un film interactif et on se prend vite au jeu quelque soit le personnage contrôlé. Faire des choix n’est pas toujours évidents même si certains font preuve de bon sens (à condition de vouloir jouer les « bons »…) et en s’attachant à certains personnages non joueurs ces choix seront plus aisés.

Entre polar à la Heavy Rain et science-fiction édulcorée, Detroit propose une bonne ambiance qui diffère quelque-peu en fonction des personnages. D’ailleurs chacun dispose de sa bande musicale orchestrée par son propre musicien. Et visuellement, c’est magnifique aussi, le jeu tirant ici partie des capacités 4K HDR de la PS4 Pro notamment.

Côté gameplay on trouve quelques nouveautés par rapport aux anciennes aventures, grâce aux capacités de nos androïdes. Ainsi, on pourra analyser des indices, reconstituer un événement ou encore prévoir une de nos actions en analysant différentes possibilités. L’ensemble peut paraitre toujours très dirigiste malgré les possibilités de choix mais il faut prendre le style comme tel. En effet, un jeu Quantic Dream laisse beaucoup le joueur spectateur, laissant de côté le challenge mais ici n’est pas le but. Et les nombreux QTE lors des scènes d’actions ne changent pas vraiment la donne. Il faut être neuneu pour les rater… en tous cas on vit l’action par ce biais.

Jouant beaucoup avec nos émotions, Detroit: Become Human propose une aventure prenante avec des personnages attachant. Pendant une dizaine d’heures on prend plaisir à passer d’un personnage à l’autre et à la fin, on a qu’une envie, recommencer et tout changer… Ce n’est peut-être pas le titre le plus percutant de Quantic Dream mais il prend une belle dimension sur les consoles actuelles pour un style de jeux qu’on aime revoir même s’il faut savoir être patient entre chaque titre…

Posté le 7 juin 2018 | Laisser un commentaire
Posté dans Jeux-vidéo - PS4 - PS4 PRO | Tags :

Ecrit par Anthony Cocain

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... depuis 2006. Joueur depuis... les 80's... Je souhaite partager avec vous ma passion du jeu video à travers son histoire et son actualité avec tests, news, previews, reportages...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.