Accueil Jeux-vidéo GRAVITY RUSH 2 – Test PS4

GRAVITY RUSH 2 – Test PS4

Posté dans Jeux-vidéo - PS4 - PS4 PRO Le 16 février 2017 par Max Leleu

Parmi les sorties jeux vidéo du mois de janvier, on retrouve forcément en tête de liste l’exclusivité Playstation, Gravity Rush 2, suite du jeu sorti en 2012 sur PS Vita ayant bénéficié plus tard d’une version Remastered sur PS4 afin de toucher le maximum de joueurs possible. Gravity Rush n’a pas laissé indifférent les joueurs, Sony profite de cet engouement pour nous proposer cette suite. Objectif réussi, Gravity Rush 2 se fait une place dans le podium des ventes en France. C’est parti pour le retournage de tête!

Difficile de se replonger dedans, de comprendre ce qu’il se passe à moins de refaire le premier épisode et de mater l’animé juste avant de commencer cette nouvelle aventure. Pour le nouveau venu, il sera assez difficile de comprendre qui est qui, pourquoi, où et comment. Pour résumer, Kat est une jeune fille qui possède la faculté de changer sa gravité. Donc pour préciser, Kat ne fait que tomber, pas voler! Pour les phobiques du vide du bas (ou du haut, ça existe), c’est sur que Gravity Rush 2 sera un supplice mais pour les autres un vrai régal. Un tutoriel vous expliquera les subtilités des pouvoirs de Kat. Pour ceux qui les connaissent déjà, ça va être un peu long. Mais bref, Kat se retrouve téléportée loin de sa chère ville d’Hesekville sans aucune explication. C’est à bord de la ville de Jirga Para Lhao que vous vivrez les nouvelles aventures de Kat. Je dis bien à bord, car toutes les villes sont  flottantes , dignes du film « Le Château dans le ciel » de Miyazaki. On comprend très vite qu’une hiérarchie est en place dans ce monde, les pauvres en bas et les riches en haut. La trame de l’histoire repose sur ces conflits et c’est à Kat d’en découdre avec les autorités de ce monde. Kat peut vagabonder d’île en île à sa guise. Et ça, on adore.

Les nouveautés apportées dans ce deuxième opus se remarquent d’abord dans l’interface du menu, plus lisible et jolie, ajoutant par la même occasion un système d’amulettes portées par Kat. Ces amulettes peuvent apporter des modifications sur la vie, la consommation de la barre de gravité où même les dégâts. Certaines se trouvent en loot en cassant des rochers et d’autres plus puissantes en récompenses pour certaines missions. Toujours dans ce menu, le système d’évolution des pouvoirs de Kat qui s’achètent avec toute les gemmes ramassées donc dès que vous voyez ces petits cailloux roses n’hésitez pas à les prendre et à les dépenser selon vos besoins pour rendre Kat encore plus puissante. 

En parlant de pouvoir, deux modes de gravité s’ajoutent à la panoplie de Kat. Activable avec le pavé tactile à n’importe quel moment, le mode « Lune » allégera vos mouvements et vous donnera la capacité de faire de plus hauts et longs sauts. Tandis que le mode « Jupiter » rend la gravité plus forte ce qui augmentera votre poids et vos dégâts en combat. Combats auquel les Névi participent toujours; ces créatures qui viennent des perturbations gravitationnelles (le trou noir en bas) et apparues dès le premier épisode de Gravity Rush. En plus de ces petites bêtes noires, les gardes de la haute autorité viennent s’ajouter à la liste d’ennemis. Les combats sont toujours aussi nerveux et les modes de gravité ajoutent un pep’s en plus, mais il est regrettable de ne pas avoir un verrouillage de cible, car on se retrouve souvent à faire un coup de pied gravitationnelle dans le vide, de quoi casser le rythme. Dommage ! Un petit mode appareil photo vient s’ajouter dans le jeu. Ce qui permet à Kat de faire de beaux selfies (galerie ci-dessus).

En passant d’un jeu PSvita à un jeu plus imposant sur PS4, Gravity Rush 2 à les armes pour être pris au sérieux. On l’apprécie pour son principe, son concept qui est vraiment intéressant. Contrôler la gravité est un jeu d’enfant avec Kat et Poussière (son chat). L’histoire est complète et prenante, avec son système de narration par BD très joli. Bon, il faut avouer que certains passages sont un peu longs, des missions qui n’ont pas trop de sens (faire la course avec une mouette par exemple), un système de verrouillage de l’ennemi qui manque à l’appel. Bref, Gravity Rush 2 sait toujours nous séduire par son univers coloré et gigantesque qu’il en est presque trop grand pour nous. Un jeu immanquable en tous cas pour votre collection de jeux PS4.

Posté le 16 février 2017 | Laisser un commentaire

Ecrit par Max Leleu

Jeune Padawan qui a rejoint le Grand Maître Anthony Cocain. Je suis vidéaste et joueur depuis ma tendre enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *